Doc & CDI

Bilan du collège Jean Moulin Montreuil (93)

I Description du projet et du contexte
II Objectifs pédagogiques
III Mise et place et démarches choisies
IV Regard et évaluation
V Perspectives
VI Communication sur le projet
VII Conclusion

I Description du projet et du contexte

L'utilisation des TICE au collège Jean MOULIN de Montreuil est en constante augmentation depuis 6 ans. Les élèves ont maintenant à disposition 70 ordinateurs en réseau. La connexion internet est gérée depuis la rentrée 2000 par un serveur SLIS (Serveur Linux Internet Scolaire). A la rentrée 2002, un serveur de fichier Sambaedu a été installé. Il gère l'accès aux ordinateurs, assure leur sécurisation, et offre à chaque utilisateur un espace personnel et des espaces liés à son statut dans le collège (répertoire classe, professeur, public, document..). Il permet aussi l'installation d'applications réseau (BCDI, SMAO...). Ce serveur a grandement contribué à la généralisation de l'utilisation des TICE par les élèves, en limitant les dysfonctionnements, en répondant à la question « où doit-on enregistrer ? », et enfin en permettant un travail sur un même document en plusieurs étapes et dans des lieux différents (CDI, salle info, salle de techno..).

Le site internet - SVT - Maths - EPS
En 2002, un enseignant en SVT s'est proposé de développer un site pour le collège. En impliquant plusieurs collègues d'autres disciplines, il est parvenu, avec le renfort l'année suivante d'un enseignant en Mathématiques, à réaliser un site dont les statistiques de consultation figurent parmi les premières de l'académie de Créteil. Ce résultat est dû à plusieurs choses : la productivité et l'expertise des webmestres et contributeurs, l'évolution constante du contenu du site, le lien de certains contenus avec l'actualité du collège et l'utilisation d'objets d'animation tels que les énigmes en Mathématiques. Malheureusement, ce site possède un point faible : il repose sur peu de personnes, nécessite des connaissances techniques poussées et une implication très importante, ce qui ne garantit pas sa pérennité. L'exemple de la rubrique EPS est révélateur. Un enseignant en EPS, s'était fortement impliqué dans le site en en faisant un lieu de référence pour trouver les informations concernant l'organisation souvent complexe de l'EPS et de l'UNSS. Suite à sa mutation en 2002, cette partie du site a perdu de sa pertinence.

De l'intérêt d'un intranet, l'expérimentation dans le cadre de la DT

Le site et le serveur de fichiers sont des éléments fondamentaux du système informatique du collège. Pourtant, ces deux éléments n'ont que peu influencé les modes d'accès aux informations et leur partage entre les différents usagers du collège. Les informations stockées sur le serveur de fichiers ne sont pas facilement visibles et la mise en ligne de documents sur le site internet est compliquée. L'idée d'un intranet est venue de ce constat, l'objectif principal étant de pallier le défaut de la structure existante : offrir un outil simple et accessible de partage et de dépôt d' informations.

II Objectifs pédagogiques

Au cours de ces deux années, trois axes principaux ont guidé l'expérimentation.

  • la mutualisation et le développement des ressources de l'intranet du collège, qui n'en étaient qu'à un stade embryonnaire, ont constitué l'axe préalable et obligatoire.
  • ces ressources accessibles et lisibles par tous
  • le développement des pratiques et de l'utilisation des données par la majorité du corps enseignant, administratif et scolaire.

Les deux premiers axes sont actuellement encore en cours de réalisation. Les pratiques restent encore trop ponctuelles et à développer, bien que la mise en fonctionnement de la salle multimédia, accessible à tous par planning, laisse présager d'une plus ample utilisation de l'intranet dans l'avenir. Certains collègues, au départ hésitants, voire réticents, se lancent dans des séquences via l'intranet.
Il faut dire également que les heures attribuées aux IDD, à l'orientation, au soutien... se prêtent particulièrement bien à ce type d'usage.

III Mise en place et démarches choisies

Pour pallier les difficultés des sites statiques, SPIP (Système de Publication Intranet Participatif) a été choisi pour mettre en place un site Intranet selon le mode collaboratif. Pour ajouter du contenu au site et pour l'administrer, on dispose d'une interface sous la forme d'un ensemble de pages web. Cette interface varie en fonction du statut de la personne connectée. Elle est très facile d'utilisation. Un rédacteur pourra ajouter du contenu sous la forme d'un « article » auquel il pourra joindre des fichiersdes photos...

Un site sous SPIP a donc été mis en place à l'intérieur du collège au cours de l'année scolaire 2002/2003, en voici la page d'accueil. Il a été utilisé dans un premier temps pour mettre en ligne des documents d'aide à la validation du B2I, desinformations liées à l'orientation et des travaux d'élèves.

Ce projet a été initié par un professeur de technologie et personne ressource informatique du collège. La professeur-documentaliste a été intéressée par ce nouveau système et sa simplicité pour mettre en ligne des documents dans une rubrique CDI . Une enseignante en français qui travaille en collaboration avec la documentaliste a également pu constater les avantages d'un tel système. L'implication de plusieurs personnes au sein du collège a modifié le statut du site qui est devenu officiel. La participation au projet d'expérimentation intranet a également été dans ce sens.

IV Regard et évaluation

a- Conditions facilitantes et obstacles

  • Liés aux moyens techniques

Dans l'établissement : la mise à disposition en décembre 2005 d'une salle multimédia est la principale source de changement. Nous restons cependant dans l'attente d'accès à domicile aux ressources de l'établissement pour mieux organiser le travail à l'avance. Il serait également préférable que le planning d'utilisation de la salle puisse être accessible à distance et remplace ainsi le support papier en salle des professeurs : ces pistes pourront être exploitées l'année scolaire prochaine.

Dans les foyers : presque toute l'équipe enseignante a l'usage de l'outil informatique - même si pour la plupart cette pratique se limite à l'utilisation du traitement de texte. Toutefois, les enseignants disposent d'une connexion haut débit à internet. Le véritable obstacle relève plutôt des familles : beaucoup d'élèves, surtout dans une zone défavorisée comme la nôtre, ne sont pas encore équipés à la maison et il est fréquent, en sixième, de constater qu'ils ne maîtrisent pas ne serait-ce que le clavier d'un ordinateur. Même si, avec la baisse des prix, les écarts entre milieux sociaux à ce sujet tendent à se restreindre, les inégalités subsistent.

  • Liés aux moyens humains

Un dernier obstacle majeur au bon fonctionnement et au développement de l'intranet consiste en la mobilité de l'équipe pédagogique. Le travail d'information doit être réalisé chaque année et inlassablement recommencé. Beaucoup d'enseignants seraient certainement prêts à s'investir davantage mais comme la plupart savent qu'ils ne sont là que pour un an (TZR, contractuels...), leur motivation est moindre.
L'absence d'information, d'utilisation et d'incitation à l'usage de la part de l'administration ne facilite pas cette implication.

b- Apports et usages en Lettres

En Lettres, une enseignante s'est particulièrement investie. Des travaux ont été réalisés en 5ème et 3e.

  • Dans le cadre du dispositif Collège au cinéma, les documents en ligne sur le site officiel du CRAC, ont permis l'analyse d'oeuvres cinématographiques et la rédaction, en classe de cinquième, de textes critiques sur la filmographie proposée. Ainsi familiarisés avec le genre (la critique cinématographique), après visionnement et mise à disposition de documents d'appui, les élèves ont pu enrichir leur argumentation et soutenir leur opinion. 

  • Un IDD sur les chevaliers de la table ronde et la légende arthurienne, a donné lieu à une sortie à Brocéliande et au Centre de l'imaginaire arthurien. Les élèves ont pu se constituer, dans leur espace propre, un panel de documents et images sur ce thème ; ils ont été aidés par un questionnaire très précis dont ils se sont servis ensuite pour créer des panneaux d'exposition variés (les personnages féminins de la légende, faits historiques ou légendaires ?...). 

  • Un autre projet concernant une classe de sixième a vu le jour et s'est enrichi de l'apport de l'intranet. Après lecture de fictions sur le thème de la deuxième guerre mondiale, les élèves ont réalisé un questionnaire destiné à un ancien déporté. Parallèlement, une classe de CM2 s'est prêtée au même travail. Lors de la rencontre des deux classes, les multiples interrogations ont permis d'élaborer un questionnaire commun auquel Monsieur Léon Ziegel, ancien déporté, a bien voulu répondre lors d'une rencontre. L'ensemble se présente désormais sous forme d'un document papier et sonore sur l'intranet et bientôt un logiciel permettra de transmettre la mémoire des événements et de cet échange.

d- Apports et usages en Documentation

L'intranet a servi de support au projet Cdi en favorisant la collaboration et l'implication des enseignants quant à l'utilisation des ressources et la pédagogie documentaire.
Par exemple, les documents de coordination entre les enseignants et la documentaliste pour les travaux documentaires des élèves en autonomie sont déjà fournis dans le livret d'accueil professeur du Cdi, distribué lors de la pré-rentrée. Il s'agit de deux fiches. L'une, en amont d'une recherche documentaire, informe la documentaliste de la consigne, du contexte (seul, en groupe), des délais, des compétences documentaires à développer, etc. L'autre, est une fiche destinée à une évaluation, elle est à remettre par l'élève avec son travail, et indique ses démarches, ses difficultés. Elle peut comprendre un commentaire du professeur-documentaliste.
La mise à disposition sur l'Intranet de telles fiches a deux avantages : 

  • elle permet leur utilisation lorsque le contexte pédagogique le nécessite, depuis n'importe quel poste du collège, et évite la recherche de la brochure pour les photocopier. Brochure qui risque de n'avoir pas été lue pour avoir été distribuée avec de nombreux documents de début d'année.

  • lorsqu'elle n'a pas été utilisée, son utilité est rappelée oralement ainsi que la facilité d'accès qu'offre l'Intranet, et donc la richesse de ses ressources.

Cependant, le recours aux ressources de l'intranet est loin d'être encore suffisamment utilisé. Néanmoins, en ce qui concerne les pratiques documentaires pédagogiques, on observe une évolution positive informelle dans le sens et l'esprit proposés par le Cdi. On assiste à une indéniable augmentation des projets menés avec les classes, favorisés par les stratégies globales du Cdi (dont l'utilisation de l'intranet), les nouveaux locaux, l'équipement, ainsi que le temps nécessaire aux collègues pour prendre connaissance des activités qui se mènent et peuvent se mener au Cdi.

V Perspectives

Pédagogiques disciplinaires et transdiciplinaires

L'intranet offre donc un espace privilégié pour les échanges, les confrontations de travaux et les élèves l'ont bien compris.

Ainsi, en français, on peut envisager des travaux communs pour les différentes classes d'un niveau ou même de plusieurs niveaux. En écriture, il serait, par exemple, possible de proposer un début de texte accessible à tous : les élèves pourraient alors écrire leur version, comparer et modifier. La réécriture est un exercice très enrichissant. L'émulation suscitée ainsi donnera à l'exercice un aspect plus ludique mais permettra, avant tout , aux élèves de se perfectionner. Ceci n'est qu'un exemple mais chacun peut apporter sa pierre à l'édifice. Pourquoi pas en créant des blogs pour restituer une sortie, un voyage ? Bien des pistes restent possibles.Un nouvel enseignant en lettres qui a choisi le collège pour son dynamisme dans les TIC a exprimé son intérêt d'utiliser l'intranet pour un travail d'écriture.

En technologie,la mise à disposition des documents numériques va être basculée du serveur de fichiers vers l'intranet. Cela offrira une meilleure visibilité de ces documents et donc améliorera la collaboration entre les enseignants. 

Lors de la rentrée, une réunion spécialement dédiée aux TIC et donc à l'intranet va être organisée. Elle permettra, au moment où les enseignants réfléchissent à leur progression pédagogique de mettre en valeur les possibilités de l'intranet.

Pour l'établissement

Nous espérons étendre l'utilisation de l'Intranet à l'administration et la vie scolaire pour lui donner un plein essor, et faciliter l'implication de chacun dans la vie du collège. Ainsi, le principe est retenu avec l'infirmière de dédier un chapitre aux actions de prévention (équilibre alimentaire, toxicologies, contraception...). Ce travail va nécessiter un accompagnement des infirmières qui bien que l'infirmerie soit informatisée depuis quatre ans, débutent en matière de TIC.
Par ailleurs, la présence et l'usage de l'intranet contribuent à revaloriser l'image de l'établissement au sein de la commune et joue un rôle dans les stratégies de lutte contre l'évitement scolaire. En effet, la réputation du collège n'est pas bonne dans le quartier. L'installation dans des nouveaux locaux, l'équipement plus que correct, le site internet et l'intranet bientôt visible par les parents depuis chez eux, vont dans le sens d'une amélioration de cette image.
Les fonctionnalités de messagerie de l'intranet vont pouvoir être activées. Associées à la liste de diffusion créée sur les serveurs de l'académie de Créteil, elles devraient rendre plus visible et vivant l'intranet. La gestion et l'utilisation de cette liste de diffusion devront être rendues plus systématiques, entre autres, par l'administration du collège.

Techniques

Une contrainte majeure pour le développement du site intranet va être levée l'année prochaine. En effet, la connexion actuelle sans adresse IP fixe, va être remplacée par une connexion internet à haut débit avec adresse IP fixe. Cela va permettre un accès à l'intranet depuis l'extérieur du collège. Les répercutions vont être multiples :

  • Les enseignants et l'administrateur vont pouvoir accéder et donc nourrir le site depuis l'endroit où il préparent le plus souvent leurs cours, à savoir chez eux.

  • Les élèves participant au club journal vont également pouvoir travailler de chez eux et proposer des articles.

  • Cela va permettre d'envisager la fusion entre le site internet actuel et le site intranet, ce qui serait plus cohérent. Ce projet devra bien entendu être mené en concertation avec les anciens webmestres du site internet qui malheureusement, suite à des restrictions budgétaires ne seront plus rétribués l'année prochaine.

L'hébergement au collège de l'intranet et du site internet n'est pas sans poser quelques problèmes. En effet, les contraintes de sécurité ne sont pas les mêmes que pour un site uniquement accessible dans un réseau local. Le site internet devra être en accès libre tandis que le site intranet devra être accessible avec mot de passe et comporter deux parties, l'une destinée aux élèves et parents, l'autre aux enseignants et à l'administration. La participation de l'administrateur de l'intranet à un groupe de travail créé par l'inspection académique sur la question des intranets, devrait lui permettre de bénéficier de l'expertise de certains membres de ce groupe.

VI Communication sur le projet

  • Communication interne   : elle se réalise dès que possible, tant à l'oral, que dans les documents tels que les livrets d'accueil, projets de service, etc.

  • Communication externe : elle s'adresse aux collègues (ex. lors des réunions de districts des professeurs-documentalistes) comme aux parents et partenaires de la commune (journalistes locaux lors de l'inauguration du collège, informations sur écrans pour les visiteurs, détail de l'offre résumé aux CM2 et à leurs instituteurs lors des visites de fin d'année, présentation lors de la fête du collège)

VII Conclusion

En résumé, l'intranet au collège Jean Moulin de Montreuil est loin d'atteindre le développement de celui d'établissements tel que le LPI de Poitiers, mais il est sans aucun doute un juste reflet de ce qu'il est possible de faire dans des établissements situés en milieu défavorisé, sans moyens exceptionnels et dont les équipes pédagogiques sont en grande partie renouvelées chaque année. Notre ambition est donc plus modeste mais elle nécessite déjà beaucoup d'énergie et se heurte à beaucoup de déceptions face à la lenteur de l'évolution.
Cependant les perspectives offertes constituent un challenge que nous souhaitons relever en restant conscients de la difficulté à impliquer une équipe stable pour que la gestion de l'intranet ne reste pas l'affaire de quelques-uns. Notamment, nous tenons à ce que soient préservées les missions pédagogiques des professeurs-documentalistes, dont les activités menées avec les élèves ne doivent pas disparaître au profit de la seule gestion des portails et de l'indexation des ressources numériques lorsque ces tâches deviennent trop lourdes.