Synthèse nationale des TraAM Documentation 2017-2018

Introduction de Mme Carrara, IGEN-EVS

Durant l'année scolaire 2017-2018, la thématique des TraAM Documentation mettait en lumière la question de l’aménagement des espaces de travail du CDI au regard des besoins des usagers. En interrogeant la forme scolaire, ce thème s’inscrit bien dans les questionnements qui traversent notre système éducatif et trouve toute sa place dans ses évolutions récentes.
Une nouvelle fois, le travail engagé par les collègues impliqués dans ce dispositif a conduit à la production de nombreuses ressources qui sont de nature à susciter des pistes d’action répondant à des besoins et des contraintes variés. Il contribuera également à la réflexion de l’ensemble des professeurs documentalistes sur leurs pratiques professionnelles. La volonté a aussi été de à donner une visibilité plus grande à ces travaux et, par-là, à l’action des professeurs documentalistes.

Que les équipes académiques et mesdames Filiol et Démonière-Rouvel, expertes pour le numérique animatrices du réseau au niveau national, en soient remerciées.

Parmi les objectifs du dispositif la dimension « mutualisée » des travaux est essentielle. Elle contribue à l’enrichissement de la réflexion des équipes académiques et constitue l’un des critères du choix opéré parmi les projets proposés. Toutefois, si les exemples de coopération et d’échanges sont nombreux, cette dimension de mutualisation entre les académies est encore à approfondir. Il s’agit là d’un beau défi en termes d’organisation, de partage et d’évolution des pratiques. Le thème et les projets retenus pour l’année scolaire à venir permettront sans aucun doute de le relever.

Réflexion sur la thématique

Le thème de travail de l'année 2017-2018 était :

"Repenser les espaces de travail existants du CDI pour répondre aux besoins des usagers

Comment repenser l’espace existant du CDI pour répondre aux besoins des usagers (élèves, professeurs, personnels)?

Comment le professeur documentaliste peut-il formaliser et mettre en œuvre une démarche de design thinking au sein de l’espace CDI?"

Cette thématique a permis de faire se croiser :

  • Les pratiques professionnelles du professeur documentaliste
  • La forme scolaire avec notamment la mise en place d’une démarche de design thinking

Les productions, les comptes rendus d’expérimentation ainsi que les articles réflexifs ont permis de :

  • Travailler plus largement sur la forme scolaire
  • Réaménager et aménager les espaces dans une démarche de design thinking
  • Impulser une dynamique dans les formations à destination des professeurs-documentalistes au sein de l’académie
  • Réaménager les espaces physiques en intégrant les usagers
  • Questionner de manière renouvelée les pratiques de terrain des professeurs documentalistes

Le dispositif TraAM 2017-2018

Référents TraAM et académies participantes : Perrine Chambaud (Guyane), Véronique Gardair (Montpellier), Jérôme Hublart (Reims), Laureline Lemoine (Nancy-Metz), Caroline Soubic (Nice) et Caroline Vernay (Orléans-Tours).

Trois académies étaient nouvelles dans le dispositif : l'académie de Guyane, l'académie de Montpellier et l’académie de Reims.

Les groupes académiques se sont réunis plusieurs fois en présentiel, de nombreuses réunions distancielles et des rendez-vous téléphoniques ont été organisés afin de faciliter les échanges.

Le sujet impliquait des réflexions approfondies sur la forme scolaire, sur les pratiques professionnelles du professeur documentaliste, sur la création d’espaces pour répondre aux besoins des usagers, et a donc donné lieu à des productions très variées : des podcasts, des infographies, des parcours, des murs de tendances, des articles réflexifs, des formations…

Afin de faciliter les échanges, la collaboration et la production, des outils numériques ont été utilisés : Piktochart,Genial.ly, thinglink, soundcloud…

Du fait de la thématique de cette année, les groupes académiques étaient davantage dans une dynamique de coopération que de mutualisation. En effet, le sujet impliquait beaucoup de problématiques locales et spécifiques.

Le but des TraAM étant d'échanger et de produire entre les académies, une attention particulière a été portée sur la valorisation des travaux afin de faire connaître le dispositif et les productions, tant au niveau académique que national.

Certaines académies ont produit des documents (infographies, présentations...) disponibles sur leur site, et certains participants ont présenté le dispositif lors de manifestations nationales telles que Écritech, les rencontres de l'Orme. Une académie a été sollicitée pour participer à Ludovia.

En dehors des sites académiques, Twitter a principalement été utilisé par les équipes académiques afin de communiquer sur leurs travaux, notamment par le biais du #TraAMDoc : une rétrospective de ces échanges est disponible ici.

Travail et productions

Axes de travail

Les 6 académies participantes ont adopté pour ce TraAM un fonctionnement par objectifs élaboré en réunion nationale par les référents, qui se développe en trois axes :

Axe 1 : Formaliser un cahier des charges

  • Travailler avec les instances de l'EPLECVC/CVL, CESC, FSE, MDL.
  • Faire coopérer les apprenants.
  • Intégrer les élèves et les autres usagers dans toutes les étapes (appropriation et responsabilisation).
  • Établir un bon diagnostic.

Axe 2 : Recueillir et analyser les pratiques des usagers

  • Nourrir les "inspirations" des usagers.
  • Recenser les pratiques plurielles des usagers.
  • Réaliser le Learning expedition pour tous les usagers.
  • Mettre en lien multimodalité, multipolarité et multitemporalité.

Axe 3 : Définir et redéfinir des espaces pour des usages dédiés et/ou multiples

  • Partager réflexions et ressources utiles.
  • Réaliser une signalétique adaptée aux besoins des usagers.
    Recenser et définir l'usage des outils numériques existants.
  • Développer de manière généralisée le numérique dans l'académie (équipements, formations...).
  • Recenser et redéfinir le mobilier existant.
  • Créer des espaces de convivialité et de productivité.

Productions

De nombreuses productions ont été élaborées par les académies et ont été diverses. Voici quelques exemples de mutualisations intra-académiques dans cette présentation cliquable :

Vous pouvez également accéder aux productions inter-académiques disponibles sur la lettre Édu_Num HS #TraAMDoc .


L'intégralité des productions ainsi que les bilans sont répertoriées dans les synthèses académiques :

Conclusion

Cette année les TraAM Documentation ont permis aux participants d'expérimenter, de coopérer, de mener des travaux d'envergure, de repenser les espaces d’apprentissage pour les besoins des usagers. Cette thématique éclaire sur le développement de la forme scolaire, dans un contexte où le besoin d'enseigner autrement est partagé par l'ensemble de la communauté éducative.

Elle permet de mettre en lumière les compétences du professeur documentaliste dans la pédagogie favorisant l'autonomie et dans la réflexion quant aux besoins des usagers ; qu'il s'agisse de la reconfiguration des espaces, de l'implication des usagers ou de la formalisation de projet. La mise en place d'une démarche de design thinking peut clairement prendre en compte les pratiques professionnelles du professeur documentaliste dans les enjeux de la forme scolaire.

Par ailleurs, ce travail peut être accompagné par le dispositif Archiclasse. Lancé en mai 2018, il permet d’accompagner la définition de projet autour de l’espace d’un établissement scolaire avec pour ambition de faciliter et d’anticiper les usages du numérique dans les temps de vie.