Projet vidéo-mémoire « On n'aime guerre que la paix »

Naïma Horchani-Carton, IATICE de Clermont-Ferrand nous présente un usage pédagogique du numérique et des tablettes au Collège du Val de Cère dans le Cantal.

Ce projet se replace dans son contexte académique, avec ses particularités géographiques et humaines, et dans le cadre duquel les TICE ont été développées. Il s'agit d'un collège rural dans le Cantal de 182 élèves venant des 26 communes environnantes. En raison des transports, il est difficile de mettre en place des activités en dehors du temps scolaire.

L'enseignante documentaliste a comme priorités dans cet établissement la maîtrise de la langue et l'accès à la culture, les liaisons inter-cycles et les usages du numérique. Cette politique est co-construite par le rectorat et le conseil général du Cantal afin de doter les établissements scolaires en matériel et en ressources. Le collège est un Collège numérique rural, avec des vidéoprojecteurs interactifs et des classes mobiles utilisant des ordinateurs portables.

Le projet « VidéoMémoires » est proposé depuis trois ans. Les élèves de sixième collectent des témoignages familiaux sur la Seconde Guerre Mondiale. Ces mémoires de civils permettent de créer des capsules vidéo d'une minute et des installations vidéo.

Ces productions sont ensuite exposées, en collaboration avec l'association Vidéoformes, dans le cadre d’un Festival international des arts numériques à Clermont-Ferrand.

A l'aide d'un réseau de partenaires comme le CANOPÉ Aurillac (prêt de tablettes iPad), Vidéoformes, la DAAC de l’académie de Clermont-Ferrand et la DRAC, le projet a pris de l’ampleur en 2014-2015 pour s’ancrer dans le territoire. Le collège accueille une résidence d'artiste vidéaste pour un travail sur la mémoire et les deux guerres mondiales. L’établissement a reçu le Label Centenaire et est candidat pour l’Auvergne au prix national de l'audace artistique et culturelle.

Dans le cadre de ce projet les élèves collectent des témoignages, effectuent des recherches documentaires, découvrent et analysent des œuvres artistiques numériques, manipulent notamment un logiciel de montage vidéo et une application pour tablette. Leur sont proposés des ateliers de danse, de poésie, d'expressions théâtrales. Ces différentes formes d’expression sont intégrées à l’installation vidéo finale : ils capturent le son et l’image ; ils produisent des vidéos qui seront projetées à l’aide d’une application pour tablette, DynaMapper. Cette application permet de réaliser du mapping vidéo (avec un seul vidéoprojecteur il est possible de projeter différentes vidéos ou images simultanément et sur des surfaces en relief). Ils scénarisent la projection de leurs vidéos, le spectacle de danse et le décor. Cette installation finale et d’autres créations intermédiaires seront restituées sous forme de performance le 6 juin 2015 dans le quartier historique de Laroquebrou.

L'ensemble du projet permet donc de sensibiliser les élèves à l'art contemporain et d’amener -par la pédagogie de projet- à la maîtrise des TICE et de la langue française.

Pour plus d'infos, accédez à la présentation :

https://prezi.com/otkr2hdeld-u/videomemoires-2015-reunion-iatice-2015/