Expérimentation d'une barre de recherche commune à plusieurs outils

Intervention de Bruno Moulin, Académie de Lyon

Problématique : que proposer comme alternative à Google ? Comment ?

Face à l’utilisation unique de Google comme porte d’entrée sur Internet et d’une certaine façon sur le monde de la connaissance, que proposer aux élèves ?
2 problèmes : l’organisation des connaissances et la qualité des documents.
1) Le classement des moteurs, hit-parade des outils d’indexation, des méta-données, de la popularité qui fait un joyeux mélange de tout ce qui existe, dans tous les domaines, avec tous les niveaux de langue…
2) La qualité des documents mais aussi leur adéquation avec la demande, leur validité, leur fiabilité, leur âge ne sont garantis en rien dans l’utilisation d’un moteur.

Quelles alternatives à cette situation ?

Les réponses seront différentes selon les disciplines. Dans les domaines de l’ECJS mais également des sciences économiques et sociales, des articles de la presse d’information sont souvent proposés par les professeurs ou dans les manuels scolaires, d’où l’idée de les mettre directement à disposition sans passer par l’intermédiaire d’un moteur généraliste, en utilisant les moteurs internes des journaux.

Le 1er travail a consisté à identifier le domaine, à en repérer les possibilités, c’est ce qui apparaît sur le site Espace doc web des documentalistes de l’Académie de Lyon dans le chapitre consacré à la presse d’actualité en ligne :
http://www2.ac-lyon.fr/enseigne/documentation/tice/resssnum/presseactu.html
Ensuite, s’est posé le problème de l’accès, la première demande des élèves à laquelle les moteurs généralistes les ont habitués, c’est la rapidité de la réponse, son immédiateté. Proposer un portail constitué de liens vers les  moteurs de journaux ne s’avère pas efficace, parce que trop lent, demandant plusieurs clics.
A l’image de certains outils comme le moteur d’achat de Lexilogos, nous avons décidé de créer une fenêtre de requête unique pour différents outils, dans ce cas là, les moteurs de presse.
Techniquement, il s’agit d’écrire une page de codes reprenant l’adresse de direction des réponses dans chaque moteur. C’est relativement simple pour un bon technicien et pour certains moteurs, pour d’autres, c’est plus ingrat.

Fonctionnement

Le portail réalisé au lycée Claude Lebois est accessible à cette adresse :
http://www2.ac-lyon.fr/etab/lycees/lyc-42/clebois/CDI.html
Il propose deux moteurs Google et Exalead ayant quelques différences, notamment au niveau de la présentation, et des liens vers les archives de plusieurs journaux d’information : six quotidiens (dont un gratuit) et un hebdomadaire dont le site est actualisé constamment. En écrivant un même mot-clé, l’élève peut avoir ainsi accès à des réponses sur deux moteurs généralistes et sur sept moteurs de journaux qui recherchent dans leurs propres bases de données.
Le choix des sources d’information a été évolutif, la qualité des moteurs (possibilités de recherche, présentation des résultats) et la part de réponses gratuites justifiant ce choix, certaines sources ont été ajoutées (20 minutes, un peu à cause des photos), d’autres ont disparu (Marianne qui du tout gratuit est passé au tout payant).
Volontairement les autres ressources proposées, deux dictionnaires, ont été exclues de la barre de recherche commune essentiellement parce qu’elles portent sur un autre contexte, uniquement la recherche d’orthographe, de définition ou d’étymologie.
La question s’est posée du clic par défaut, fallait-il en appuyant sur la touche « entrée » obtenir quand même une réponse ? Et si oui quelle réponse ?
Nous avons choisi de ne pas mettre de clic par défaut afin d’obliger l’élève à faire un choix. Appuyer sur la touche « entrée » ne conduit qu’à effacer la requête (qui réapparaît par la magie de Windows lorsque l’on recommence de l’écrire).

Evaluation

Cette forme de page de recherche est accessible au CDI du lycée ainsi que dans une salle informatique depuis le mois d’octobre. La majorité des élèves continue de cliquer sur l’icône de Google pour se débarrasser de cette page d’accueil, ceux qui utilisent cette page sont ceux à qui le fonctionnement en a été expliqué et qui ont eu des recherches à faire essentiellement en SES ou en ECJS.
Souvent, il est nécessaire d’apporter aux élèves des précisions sur le fonctionnement (technique et syntaxe) de la recherche avancée des moteurs de presse, la plupart du temps, les élèves obtiennent des documents correspondant à leur recherche.
En résumé : positif mais à petite échelle et avec un accompagnement.

Perspectives

L’objectif de ce travail était de réfléchir aux conditions d’une généralisation d’une barre d’accès commune à plusieurs outils. Soit par la fabrication d’un outil commun à tous, soit par l’aide à la réalisation de pages propres à chaque établissement ou à chaque CDI.
Philippe Martin, documentaliste au lycée Jean Monnet à St-Etienne a réalisé un outil commun, particulièrement élaboré, permettant des recherches dans de nombreuses bases de données. Il s’agit du portail lecdi.net répertorié dans de nombreux sites et revues, il a également réalisé une page spécifique à son établissement :
http://www.lecdi.net/jean-monnet/
Nous poursuivons notre réflexion sur l’aide à la fabrication d’un portail adaptable à chaque établissement constitué d’une sorte de réservoir d’accès à des ressources dans lequel selon les activités, les niveaux, les élèves, les séries, le contexte, chaque documentaliste pourrait puiser afin de se constituer sa propre page.

Commentaires et généralisation : Le portail Internet pour les élèves

On se rend compte qu’il est très difficile de modifier les pratiques individuelles des élèves, quand le pli est pris, changer les habitudes demande beaucoup d’énergie.
Il n’est pas de toute façon interdit de réfléchir à des alternatives. Une remarque tout d’abord, très peu nombreux sont les établissements qui ont réfléchi à l’entrée des élèves sur Internet, dans plus de 90% des cas on ouvre sur Google et cela dès l’école primaire. L’habitude d’un seul outil multi fonctions est ainsi donnée très tôt aux élèves et cautionnée de fait par les enseignants. Quand d’autres pages ont été créées, elles sont souvent surchargées d’infos notamment de liens directs vers des sites de toutes sortes (sites souvent peu utilisés et qui de toute façon sont accessibles très facilement avec un moteur de recherche…). Souvent sont confondues les fonctions de vitrine et d’outil de recherche. Pour les sites des CDI on a souvent ainsi des liens vers les bibliothèques municipales, les mairies, les théâtres, cinémas…mais jamais de barre d’accès directe à la recherche dans les collections de la bibliothèque municipale par exemple.
La mise en œuvre d’un portail d’accès à Internet pour un établissement est à penser à tous niveaux, pour montrer qu’il existe autre chose que Google, que l’on peut accéder facilement et confortablement à des données organisées, fiables et gratuites.  Utiliser les possibilités techniques qui permettent d’entrer directement dans les bases de données permet de réaliser des pages d’accueil plus efficaces et surtout qui mettent à égalité les outils de recherche.