Réunion des IATICE documentation - 2012

Ateliers et contributions des IATICE aux 4 ateliers

Ateliers et contributions des IATICE

Atelier 1 : Liaison lycée / supérieur.
Il existe un lien entre le secondaire et le supérieur, mais trop souvent en relation avec la thématique de l'orientation et pas sur une approche liée à la politique documentaire. Les pistes à envisager pourraient être les suivantes :

  • assurer une formation des collègues professeurs documentalistes aux catalogues des BU.
  • faire en sorte que les lycéens aient accès aux ressources des universités via l'interface du lycée.
  • assurer un tutorat B2i vers C2i par les étudiants qui aideraient à valider les B2i tout en validant certains items du C2i2e par exemple.

Atelier 2 : Outils numériques au service des apprentissages individualisés.
Quels sont les outils spécifiques utilisés par les professeurs documentalistes en liaison avec les dispositifs d’individualisation des apprentissages ?

Expérimentation de logiciels : Cartes mentales Xmind, Générateurs de Tags Tagxedo et Tagul, frise chronologique My toolspace, portefolio Mahara.
Expérimentation de tablettes qui semblent l’outil idéal cependant pas encore assez de recul pour une évaluation.


Atelier 3 : Manuels numériques.
Les IATICE s'interrogent sur plusieurs éléments relatifs aux manuels scolaires numériques :

  • la gestion des manuels numériques : gestion des droits, des versions réseaux, du stockage..,
  • comment assurer une possibilité d'accès aux spécimens qui constituent une base de travail pour les élèves ? Il est à noter que sans achat du manuel numérique, les élèves ne pourront accéder aux autres manuels non sélectionnés par l'établissement comme pour les spécimens.
  • faudrait-il envisager une plateforme de consultation libre de l'ensemble des manuels numériques ?
  • le modèle économique semble aussi à repenser avec l'arrivée d'Apple ou de l'application « livrescolaire ». 


Atelier 4 : Les ENT dans les académies.
Disparité dans le choix des solutions ENT et des déploiements sur le territoire. Pour l'académie de Besançon, le déploiement est inférieur à 50% ce qui n'est pas suffisant. Toutefois, pour des zones où l'ENT est présent à 100%, la relation présence et usage réel n'est pas toujours significative. Les solutions open-sources se développent, mais nécessitent des intégrateurs. La volonté du ministère est de permettre l'interopérabilité des ENT pour des échanges entre ENT et entre les services et les contenus.
Une organisation des ressources éditoriales semble nécessaire quelle que soit la solution ENT choisie avec un onglet « ma médiathèque ».
Les CTICE et les IATICE sont invités à évaluer les ENT par plusieurs vecteurs :

  • mise en place de marqueur Xiti (dispositif financé par la caisse des dépôts, qui permet une évaluation quantitative de l'utilisation des ENT).
  •  évaluation des usages par le biais de l'enquête « dispositif d'évaluation des usages des ENT ». Le volet « déclinaison / complément pour le profil enseignant documentaliste » sera prochainement en ligne.