Les ressources numériques au CDI

Présentation du séminaire national «Les ressources numériques au CDI » par Mireille Lamouroux (chargée d’études documentaires principal, CRDP de l’académie de Versailles).

Présentation du séminaire national «Les ressources numériques au CDI »
Ce séminaire, qui se déroulera les 10 et 11 mai 2012 au CDDP des Hauts de Seine, abordera la question des ressources et du développement des usages des ressources.
En effet, les établissements se retrouvent face au défi d'avoir des ressources accessibles dans et hors établissement et de mieux les exploiter.
La nécessité de l'usage des ressources numériques dans les établissements est issue de deux constats : d'une part la taille de l'univers numérique a crû en une année de 2000 milliards de giga octets, on passe ainsi de l'illusion d'une bibliothèque universelle à une bibliothèque invisible (et se pose alors la question de la pertinence de constituer des bibliothèques virtuelles et comment, quelles seraient les autres solutions, le développement des services par exemple?); d'autre part la part du numérique dans la production éditoriale de la presse est majoritaire (25 000 titres en 2011 pour la presse à comite éditorial). Le livre numérique représente 10% aux États Unis, 1% en France (pour information, la Bibliothèque de l'OCDE ne propose plus de livres).

Quelques questions relatives aux ressources numériques :
• question de l'accès (accès renouvelé avec les outils mobiles), de la multiplicité des modes de lecture,
• question des continuités éducatives, des apprentissages, des ressources. Le numérique favorise ces continuités,
• question du renouvellement des modes d'apprentissage, du travail personnel,
• question de la centration sur les utilisateurs et les usages. Faire de l'enseignement différencié,
• question de l'accompagnement et de la formation des élèves à ces ressources. Le document numérique est un autre type de document que le document imprimé,
• question du plagiat : distinguer le savoir narratif, opposé au savoir scientifique.

Le choix des ressources, l'organisation des collections, la gestion des accès, les modèles économiques sont complexes.