Intervention de Michel Reverchon-Billot pour le réseau des Iatice

Compte rendu de l’intervention de Michel Reverchon-Billot, IGEN-EVS

M. Reverchon-Billot évoque au cours de son intervention les différents aspects de la stratégie « Faire entrer l’école dans l’ère numérique » (présentée le jeudi 13 décembre 2012 par Vincent Peillon, ministre de l’éducation nationale en présence de Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des petites et moyennes entreprises, de l’innovation et de l’économie numérique) ainsi que la place de la documentation dans cette perspective.

  • La stratégie du numérique

La politique du numérique doit prendre en compte une pluralité de facteurs : les usagers de l’école au sens large, les contenus, les équipements, la formation, la professionnalisation des acteurs.

Différentes fractures persistent : l’insuffisance des équipements, les zones non couvertes. La principale fracture actuelle est cependant celle des usages. L’équité passe par une utilisation raisonnée des médias numériques. Les pratiques sociales des élèves sont à prendre en compte pour la construction des connaissances.

Stratégie globale
L' économie du numérique a un coût certain. Le numérique s'inscrit dans la loi. Apparition dans la proposition d’un service public du numérique (ressources diverses, élèves, parents d’élèves...).
Formation des personnels d’encadrement (chef d’établissement, recteur, inspection) et des enseignants. Architecture scolaire (informatique, débit, répartition des compétences entre État et collectivités > prise en compte des contraintes matérielles et techniques). Exception pédagogique élargie au regard du droit d’auteur ?

Horizon 2017
Services à destination des élèves (ressources, accessibilité).
Services à destination des enseignants (campus numérique, réseau professionnel).
Aide aux parents pour accompagner leurs enfants dans leur scolarité.

Les priorités du plan
Contenus pédagogiques :
Modules de formation en ligne proposés par le CNED
Offre en ligne de l’apprentissage de l’anglais en septembre 2013.
Films d’animation pédagogique (Scéren) sur les apprentissages fondamentaux.
Accès aux ressources numériques des grands établissements publics > organisation intellectuelle de l’accès aux ressources
Accès aux sujets d’examens (brevet et bac).

Accompagnement des élèves :

Orientation > élèves décrocheurs et élèves en situation de handicap
Implication des parents

Cela implique une nouvelle forme de gouvernance réunissant la Dgesco et les opérateurs (Onisep, CNED, CNDP...)

  • Les postes au Capes

M. Reverchon-Billot indique une augmentation générale de 33% des postes pour le CAPES externe de documentation.

  • Conférence nationale

La DGESCO, l'Institut français d'éducation (Ifé-ENS Lyon) et l'inspection générale de l'éducation nationale organisent une Conférence nationale  "Cultures numériques, éducation aux médias et à l’information", les 21 et 22 mai 2013 à l'ENS Lyon. Ce colloque vise à associer l’ensemble des disciplines à la réflexion sur l’éducation aux médias et à l’information, sur les responsabilités de l’école en matière de culture numérique, la clarification de la question de l’information, les problématiques de culture informationnelle à l’international, l’approche de la question du lire et de l’écrire, le choix des ressources numériques.

  • Les évolutions du CDI

M. Reverchon-Billot rappelle l’existence d’un vademecum sur les 3C et comment le numérique modifie le rapport au temps, à l’espace et aux contenus d’apprentissage. Il s’agit d’aborder la question des apprentissages en sédentarité et/ou en mobilité. La porosité  entre les espaces de travail personnel et professionnel implique une réorganisation au sein de l’établissement. Il s’agit selon M. Reverchon-Billot d’une véritable révolution managériale (gestion des temps, des espaces, du statut du savoir dans l’école, des contenus d’enseignement).

6 entrées sont à retenir en particulier :
- comment penser le lieu dans une logique d’usager en vue de la réussite des élèves,
- la question des publics (élèves, enseignants),
- la question du fonds (politique d’acquisition),
- les fonctions des différents espaces,
- la question de la dissémination numérique des espaces,
- la question du réseau (à l’échelle du territoire) et de la mutualisation (complémentarité à trouver en matière de fonds...)

La question du numérique questionne l’ensemble des enseignants. Le rôle d’expert du documentaliste peut naturellement s’exprimer dans ce cadre