Atelier : Indicateurs d'activités en documentation

Quels indicateurs d'activités en documentation permettraient d'évaluer la politique documentaire d'un établissement ? Quels documents réaliser, quels outils utiliser ?

Cet atelier avait pour tâche de tenter de répondre à ces questions.

Préambule

La notion de politique documentaire est difficile à cerner ; elle se différencie du projet CDI pour lequel nous possédons déjà de nombreux indicateurs. Quelle articulation existe entre les deux ?

Il existe de nombreuses productions écrites, plutôt théoriques. Peu de comptes rendus d'expérimentation pratique ont vu le jour qui pourraient témoigner de l'évolution de la politique documentaire sur le terrain.

Il paraît indispensable de souligner que la politique documentaire n'est pas qu'une " affaire " du professeur documentaliste mais bien un projet partagé qui témoigne d'un travail d'équipe relayé par l'IPR EVS dans nos académies. L'équipe, au sein de l'établissement, doit donc être la plus large possible, composée du chef d'établissement, du CPE, chef de travaux, gestionnaire et des professeurs.

Pour que cette politique soit l'affaire de tous, elle doit également être au programme de la formation initiale et continue des professeurs.

Sa mise en œuvre nécessite un bilan diagnostic qui permettrait de répondre à la question suivante : "En quoi la politique documentaire est un atout pour la réussite de l'élève ? Réussite en termes de parcours scolaire mais aussi de préparation à une vie professionnelle ou plus largement à une vie de citoyen."

Trois indicateurs principaux pourraient être retenus 

La gestion des ressources

Il s'agit de coordonner la politique d'acquisition des ouvrages pédagogiques à travers plusieurs dispositifs :
Le premier consisterait en une prise de décision collégiale concernant les achats en fonction des projets et du fonds existant.
Le deuxième vise au référencement de toutes les ressources à l'aide du logiciel de recherche documentaire afin que chacun puisse accéder, grâce au catalogue informatisé, à l'ensemble des ressources pédagogiques de l'établissement.
Enfin, ces ressources doivent être aisément consultables via le réseau de l'établissement dans des salles informatisées et dont l'inventaire à été fait préalablement ce qui nécessite une gestion de leurs accès.

Ces différents dispositifs visent à une optimisation des ressources mais surtout à conduire à une transparence nécessaire à la mise en place de projet en commun. 

La formation des élèves et des professeurs

Il semble indispensable de travailler dans le cadre d'une progression des apprentissages pour l'élève afin de s'assurer qu'il a bénéficié d'un socle commun de formation durant sa scolarité. Des objectifs par niveau sont à dégager en intégrant une validation qu'il s'agirait de mettre en place à l'aide d'outils qui restent sans doute à construire.

Les professeurs doivent être partie prenante de la politique documentaire ; une formation est nécessaire ainsi qu'une information systématique par un livret d'accueil, un intranet… autant d'outils qui permettent d'informer régulièrement les enseignants sur les ressources disponibles, les projets en cours… 

Communication

Le développement des ENT semble constituer une modification des attitudes et des habitudes de travail de tous car il nécessite dans sa mise en place une harmonisation des pratiques. Il devrait favoriser une participation aux réunions inter-services ou encore aux instances de coordination.

Conclusion

La politique documentaire d'un établissement, pour être mise en œuvre de façon concrète, doit concerner l'ensemble des acteurs, tant au niveau pédagogique qu'au niveau administratif. L'impulsion vers un tel dispositif se mesure dans l'implication plus ou moins forte des " décideurs ", de l'inspecteur de discipline jusqu'au chef d'un établissement d'enseignement. Le professeur documentaliste ne peut à lui seul être le levier d'une politique commune.

Annexe

En complément nous vous proposons en téléchargement le texte introductif ainsi que les items de l'enquête mise en ligne par l'académie de Versailles "Recueil de données des politiques documentaires".

- URL FTP brisee -educnet/chrgt/cdi/poldoc-versailles.doc (690 ko).

Cette enquête est accessible en ligne tous les ans fin mai - début juin. Les documentalistes y accèdent par le RNE de l'établissement. En dehors de cette période, l'application est close. Les IPR EVS font une synthèse annuelle des résultats de cette enquête, remise à Monsieur le Recteur de l'académie de Versailles.