Informations diverses

Développement des usages des TIC dans l'enseignement secondaire

Concernant ce sujet vous pouvez consulter les informations en ligne sur éduscol, adresse /secondaire/ 

Le programme de la SD-TICE usages des TIC dans l'enseignement secondaire

Ce programme regroupe diverses actions :

  • 30 actions spécifiques disciplinaires ou interdisciplinaires sont menées cette année. En documentation par exemple, se déroule, l'action www.eduscol.education.fr/cdi/anim/actions_specifiques/edu-bases-docum/nouvelle_action_spec"création d'une banque d'usages en documentation".
  • Des thèmes communs au différentes disicplines sont abordés: B2i, Tableau Numérique Interactif (TNI), usages des services numériques (ENT), produits reconnnus d'intérêt pédagogique (RIP), Schene.
  • TIC'Édu : des lettres électroniques pour les enseignants, elles apportent des informations sur l'usage des TIC dans les différentes disciplines.
  • Nouveau projet : des exemples d'usages des TIC présentés sous forme vidéo afin de montrer l'apport des tic pour les apprentissages, rendre compte des activités effectives des élèves dans ce contexte pédagogique, sensibiliser les enseignants à l'importance sociale de cette évolution et inciter à la réflexion sur les conditions de mise en œuvre.

 

Brevets, certificats, passeports...informatique et Internet

Principales dates de 2000 à 2006

  • 2000 : juillet : CISI - novembre : B2i (Brevet Informatique et Internet) - décembre : NSI (Naviguer Sur Internet) - fin 2000 : PIM (Passeport pour l'Internet et le Multimédia)
  • 2001 : juillet : B2i FC (Formation continue) Greta
  • 2002 : mai : C2i (certificat informatique et internet) niveau 1
  • 2003 : CISI
  • 2004 : C2i niveau 2 «enseignant » (mars) - C2i niveau 2 « métiers du droit » (juin)
  • 2006 : généralisation du C2i niveau 2 « enseignant » cf. circulaire parue au BO, n° 1, 05/01/2006

En complément vous pouvez consulter sur éduscol :

Quelques éléments statistiques à propos du B2i

A partir des données ETIC 1er semestre 2005 exploitées au niveau national par la DEP et la DT

    • Le B2i est mis en œuvre par :
      - 0 discipline pour 3 % d'entre eux (mise en place certainement par du personnel non enseignant)
      - 1 discipline pour 25 % d'entre eux,
      - 2 disciplines pour 16 % d'entre eux,
      - 3 disciplines ou plus pour 56 % d'entre eux.
    • L'accompagnement du déploiement nécessite de travailler sur deux thèmes au niveau du collège :
      - quelle organisation et quelle répartition entre les niveaux et entre les disciplines.


Vous trouverez des exemples de mise en œuvre du B2i dans différentes disciplines sur éduscol, à l'adresse
http://eduscol.education.fr/secondaire/b2i

Quelques réflexions des académies

Difficultés exprimées

  • Académie impliquée depuis plusieurs années dans la mise en place du B2i
    - Ambiguïté des compétences du B2i et du programme de technologie
    - Modalités d'évaluation inhabituelles et dispositif complexe
    -Sentiment de manque de compétences informatiques de certains enseignants
    - Incompréhension de certains items
    - Lourdeur du suivi des fiches individuelles
    - Equipement informatique insuffisant


  • Académies nouvellement impliquées dans la mise en place du B2i
    - Liées au référentiel
    - Items pas toujours bien compris (à reformuler, à expliciter)
    - Compétences difficiles à « borner »
    - Compétences peu travaillées (communication électronique, documentation, éthique…)
    - Liées à la pédagogie
    - Conduite de la classe avec TIC
    - Culture de l'évaluation
    - Travail en équipe


Clés de la réussite

  • Académie impliquée depuis plusieurs années dans la mise en place du B2i
    - Implication des IA-IPR et IEN
    - Chef d'établissement impliqué s'entourant d'une équipe de pilotage du B2i motivée ou s'appuyant sur la commission TICE de son établissement
    - Equipe pluridisciplinaire coordonnée
    - Equipement informatique efficient et disponible
    - Outils de suivi du B2i adaptés
    - Ambitions raisonnables
    - Elèves et parents informés
  • Académies nouvellement impliquées dans la mise en place du B2i
    -
    Un chef d'établissement ou un IEN conscient des enjeux
    - Une équipe pédagogique volontaire (qui fait quoi ?)
    - Une information large aux usagers (parents, élèves)
    - Des équipements et infrastructures suffisants et en ordre de marche
    - Des logiciels et contenus adéquats
    - Une structure d'assistance cohérente
    - Un accès garanti des élèves aux équipements
    - Un recours aux TIC rendu nécessaire par la vie de la classe

Les évolutions depuis la loi d'orientation pour l'avenir de l'école

 

Les technologies de l'information et de la communication dans l'enseignement scolaire, circulaire n° 2005-135, 09 septembre 2005

  • Concernent l'école - le collège - le lycée
  • Toutes les disciplines sont concernées
  • Exigence ramenée à 80 % des items validés
  • Transmission des feuilles de position de l'école vers le collège...
  • Politique académique d'accompagnement du B2i (CTICE… coordinateurs TIC d'établissement)

 

Référentiels B2i (révision et extension)

  • Meilleure continuité école - collège - lycée
  • Prise en compte des évolutions technologiques
  • Prise en compte des évolutions juridiques...

 

Programme ressources numériques pour l'enseignement scolaire et supérieur

 

Commande de ressources éducatives en ligne : projet en cours

L' objectif de ce projet est de simplifier la procédure de commande de ressources éducatives en ligne pour les établissements scolaires  et des droits d'utilisation associées à ces commandes

  • Simplification en particulier dans la gestion des comptes utilisateurs
  • La solution devrait être opérationnelle en septembre 2006.

ENT et ressources

 

  • Réflexion concernant  l'intégration des ressources dans les ENT : dans le cadre de la révision du SDET 2.0 (août 2006)
  • Les principes : une plate-forme ENT doit pouvoir donner accès à toutes les ressources
  • Souhaits de la SDTICE :
    - présentation unifiée des ressources quels que soient les catalogues
    - authentification unique pour ENT et ressources
    - pour les logins et mot de passe : principe du tiers de confiance (anonymisation et cryptage des données)