Navigation

L’apprentissage en 2016. Une stabilisation des entrées dans la construction après sept années de baisse. DARES Résultats n° 57, septembre 2017

dares_sept2017.gif

La Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (DARES) du ministère du travail a publié, le 4 septembre 2017, une analyse sur les entrées en apprentissage en 2016.

En 2016, 288 700 nouveaux contrats d’apprentissage ont été signés, 275 300 dans le secteur privé et 13 400 dans le secteur public, soit une hausse de 1,9 % par rapport à 2015.

Alors que la hausse en 2015 dans le secteur privé (+0,4 %) avait été essentiellement due aux recrutements d’apprentis mineurs dans les entreprises de moins de 10 salariés, l’augmentation en 2016 repose sur les embauches d’apprentis en formation de niveau bac + 2 ou plus dans des entreprises de 10 salariés ou plus (+5,6 %). Les nouveaux contrats sont en hausse dans l’industrie (+2,5 %) et le tertiaire (+1,2 %) et se stabilisent dans la construction (0,0 %).

Les embauches continuent d’augmenter dans le secteur public, notamment dans les services de l’État où ont été signés 4 300 contrats d’apprentissage en 2016 (+64,7 %).

Il est également à noter que dans le secteur public :

  • Les entrées en contrat d’apprentissage augmentent toujours fortement. En 2016, 13 400 nouveaux contrats ont été signés, soit près de 2 200 apprentis supplémentaires par rapport à 2015 et 4 400 de plus par rapport à 2014. Cette hausse est à relier aux décisions prises lors de la conférence sociale de juillet 2014.
  • La hausse des recrutements concerne principalement des apprentis majeurs préparant un diplôme du supérieur.

Deux tiers des contrats forment aux métiers des services dont 23 % aux métiers de la santé, du travail social et autres services aux personnes et 19 % aux métiers de la communication et de l’information. 33 % des contrats préparent aux métiers dans le domaine de la production (dont 14 % dans les spécialités de la forêt, des espaces verts, de l’agriculture et de la pêche).