Le premier séminaire national sur le développement de l’apprentissage en EPLE

Le 18 novembre dernier, Najat Vallaud-Belkacem a ouvert le séminaire « Développer l’apprentissage en EPLE » qui s’est tenu, dans le cadre de la semaine école-entreprise, au lycée René Auffray de Clichy. Ce premier séminaire, de l’encadrement de l’éducation nationale organisé par le ministère de l’éducation nationale, est l’expression d’une volonté et d’une ambition politique du gouvernement de développer l’apprentissage. Il s’est articulé autour d’interventions, d’ateliers et de tables rondes.

Dans son discours d’ouverture, la ministre a d’abord rappelé l’ambition du Président de la République : « tous les acteurs concernés doivent se mobiliser pour atteindre l’objectif de 500 000 jeunes en apprentissage en 2017 ». Au sein du ministère de l’éducation nationale, l’objectif est de porter à 60 000 le nombre d’apprentis dans les lycées de l’éducation nationale, soit une augmentation de 50% des effectifs.

La ministre a ensuite donné trois raisons pour lesquelles l’éducation nationale se doit de développer l’apprentissage :

  • pouvoir répondre aux attentes de nombreux jeunes qui, très tôt, veulent se diriger vers certains métiers pour lesquels ils ressentent une véritable vocation
  • répondre à un besoin économique et social
  • faciliter l’insertion professionnelle des jeunes. En effet, les premiers niveaux de qualification (CAP, Bac pro) donnent de bons résultats en terme d’insertion professionnelle.


Des atouts de l’éducation nationale ont également été mis en avant : la mixité des parcours, la palette d’établissements permettant de répondre aux besoins des élèves (CFA, lycées des métiers, campus des métiers et des qualifications, GRETA…).

Enfin, la ministre a cité un certain nombre de leviers qu’il conviendrait d’actionner pour développer l’apprentissage :

  • des leviers organisationnels, comme la coopération Etat-Région, pour mieux organiser l’offre de formation professionnelle, la mise en réseau des établissements et leur organisation interne
  • des leviers évènementiels, au travers des journées portes ouvertes au sein des lycées professionnels, des rencontres avec des entreprises lors des journées de découverte du monde professionnel dans le cadre de la semaine école-entreprise par exemple relevant du quotidien de l’apprenti : une aide pour trouver un logement, pour se déplacer et choisir son orientation.

Pour lire le discours d’ouverture du séminaire « Développer l’apprentissage dans l’éducation nationale » de Najat Vallaud-Belkacem.

Pour consulter le dossier « Se former par la voie de l’apprentissage ».