Economie - Ecogest@actu n° 103 - Mars 2012

Des cartes interactives

Source : Insee

Cette page propose un ensemble de cartes interactives réparti en huit domaines, démographiques et économiques, avec de nombreuses animations et simulations.

Lien : http://www.insee.fr/fr/publications-et-services/default.asp?page=infographies.htm

 

Bilan démographique France 2011

Source : Insee

Au 1er janvier 2012, 65,35 millions d’habitants peuplent la métropole et les départements d’outre-mer, hors Mayotte. En 2011, [...] la population a augmenté de 0,5 % (349 000 personnes), au même rythme que les années précédentes. Le nombre de naissances, estimé à 827 000, se maintient à un niveau élevé, [...]. L’indicateur conjoncturel de fécondité est de 2,01 enfants par femme. L’âge moyen à l’accouchement continue de s’élever (30,1 ans). À la naissance, les femmes peuvent espérer vivre jusqu’à 84,8 ans en moyenne et les hommes 78,2 ans. L’espérance de vie s’allonge au même rythme que lors des années récentes [...].

Lien : http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=0&ref_id=ip1385

 

Le coût du travail comparé en France et en Allemagne

Source : Insee

L'édition 2012 d'Emploi et salaires révèle qu'en 2008, la France et l'Allemagne étaient à égalité, à 21 centimes d'euros près, en matière de coût du travail dans l'industrie manufacturière. Dans ce secteur, le coût horaire de la main d'œuvre était de 33,16 euros en France contre 33,37 en Allemagne (après la mise en place partielle d'une TVA sociale en 2007). "Les tendances que nous avons décrites semblent se poursuivre sur les dernières années", précise Fabrice Lenglart, directeur des statistiques démographiques et sociales de l'Insee (18 pages en pdf).

Lien : http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=98&ref_id=EMPSAL12e_D3_CMO

 

Epsilon, l'entrepôt des publications numériques de la Statistique publique

Source : Epsilon.insee

Ce site de statistiques publiques offre des accès multicritères aux collections nationales et régionales de l’Insee ainsi qu’aux principales publications de la Dares.

Lien : http://www.epsilon.insee.fr/jspui/

 

Rapport annuel sur l'état de la France en 2011

Source : CESE

La crise économique se présente comme un enchaînement qui va de la crise immobilière aux États-Unis (2007), à la crise bancaire et financière mondiale (2008) puis à la récession (2009) et enfin à la crise des dettes souveraines (2010-2011) qui peut, par effet retour, provoquer un autre choc financier et risque de se transformer en dépression longue. Le caractère global de l’économie financière, les sommes en jeu, infiniment supérieures aux flux commerciaux, la technicité des instruments et l’opacité des voies empruntées par les flux monétaires, les intérêts privés et souverains divergents rendent difficiles les avancées vers une meilleure régulation. Des causes parallèles et de nature semblable, bien qu’avec des acteurs différents, font rebondir aujourd’hui les craintes au sein même de la zone euro jusqu’à insinuer le doute sur son maintien (232 pages en pdf).

Lien : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/124000002-rapport-annuel-sur-l-etat-de-la-france-en-2011

 

Le rapport de la Cour des comptes

Source : Cour des comptes

La France doit réduire le niveau de son endettement public (1 700 milliards d'euros), pour retrouver des marges de manœuvre budgétaire et renouer avec la croissance. Son déficit structurel, c'est-à-dire corrigé des effets de la conjoncture, représentait 5 % du produit intérieur brut (PIB) en 2010, soit une centaine de milliards d'euros. Sans réforme, la dette publique pourrait atteindre 100 % du PIB en 2015 ou 2016, et 113 % à 122 % en 2020 (selon les hypothèses de croissance retenues). Les charges d'intérêts représenteraient alors 4,5 % du PIB, soit l'équivalent des crédits des missions enseignement scolaire et enseignement supérieur et recherche. L'effort réalisé par l’État en 2011 (de l'ordre de 0,5 point de PIB) est encourageant bien que la quasi-totalité de l'amélioration structurelle ait reposé en 2011 sur les hausses de prélèvements obligatoires.

Lien : http://www.ccomptes.fr/fr/CC/Theme-296.html

 

Le bilan du commerce extérieur France 2011

Source : Douanes

Après la vive reprise de 2010, les échanges ralentissent en 2011. Ils restent néanmoins dynamiques, de sorte qu’ils dépassent leur niveau d’avant crise. Les exportations bénéficient de la bonne tenue des ventes agroalimentaires et de celles liées à l’industrie du luxe. La vive progression des importations s’explique notamment par le renchérissement du cours des matières premières, qui contribue à un net alourdissement de la facture énergétique. La détérioration du déficit manufacturier se poursuit et le déficit commercial se creuse à -69,6 milliards, après -51,5 milliards en 2010 (12 pages en pdf).

Lien : http://www.douane.gouv.fr/page.asp?id=4075

 

Les échanges commerciaux français n'ont jamais été aussi déséquilibrés

Source : Le Monde

Le déficit commercial français s'est creusé en 2011 pour atteindre 69,6 milliards d'euros, pulvérisant ainsi son précédent record, qui était de 56,2 milliards en 2008. Avec le déficit public, le déficit commercial de la France est l'un des indicateurs forts des problèmes de compétitivité et d'offre que rencontre notre économie.

Lien : http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/02/07/les-echanges-commerciaux-francais-n-ont-jamais-ete-aussi-desequilibres_1639875_3234.html

 

Le déficit budgétaire de la France en 2011 : 90,8 milliards d'euros

Source : Le Monde

Le déficit budgétaire de l'État français s'est établi à 90,8 milliards d'euros à fin 2011 contre un niveau record de 148,8 milliards un an auparavant. Au 31 décembre 2011, les dépenses (budget général et prélèvements sur recettes) atteignent 365,4 milliards d'euros contre 425,7 milliards au 31 décembre 2010, a précisé le ministère du budget. Les recettes du budget général (nettes des remboursements et dégrèvements) se sont établies à 275,2 milliards d'euros contre 274,9 milliards à fin décembre 2010.

Lien : http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/02/08/le-deficit-budgetaire-de-2011-s-etablit-a-90-8-milliards-d-euros_1640201_1471069.html

 

Europe en crise, nouvelle Europe

Source : Les Échos

La crise de la dette dans la zone euro s'est changée en crise de la construction européenne. Grèce, Portugal et Irlande, banques, déficits, le traitement aux urgences des maux européens les plus criants ne masque plus la nécessaire mutation en profondeur des institutions. Le fédéralisme, naguère moqué, est de tous les débats. Cette page propose un dossier contenant de nombreux articles, répartis en quatre thèmes.

Lien : http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/dossier/0201699066506-europe-en-crise-nouvelle-europe-245745.php

 

Les conséquences de la crise dans la zone euro sur l'activité manufacturière chinoise

Source : La Tribune

Selon les derniers indicateurs économiques chinois de ce mois, l'activité manufacturière et les investissements étrangers sont en baisse. La croissance ralentit dans le secteur des services. Mais les investissements directs de la Chine à l'étranger ont bondi, ainsi que son excédent commercial.

Lien : http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20120222trib000684273/la-crise-dans-la-zone-euro-impacte-l-activite-manufacturiere-chinoise.html