Economie - Ecogest@actu n° 110 - novembre 2012

Le marché du travail en 2011

Source : Insee

En 2011, 25,8 millions de personnes ont un travail et 2,6 millions sont au chômage au sens du BIT. Sur dix personnes qui travaillent, on compte un non-salarié, cinq ouvriers ou employés et quatre cadres ou professions intermédiaires. 5,1 % des personnes ayant un emploi sont en situation de sous-emploi. Cette situation est plus courante parmi les jeunes, les employés et les femmes (4 pages en PDF).

Lien : http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=0&ref_id=ip1415

 

Note de conjoncture - Octobre 2012

Source : Insee

Comme attendu dans la note de juin 2012, les économies avancées ont ralenti au deuxième trimestre, avec une croissance quasi nulle (+0,1 % après +0,4 % au premier trimestre). L’activité a en particulier fortement ralenti au Japon, après le rebond du premier trimestre, et décru dans la zone euro (-0,2 %).

Lien : http://www.insee.fr/fr/themes/theme.asp?theme=17&sous_theme=3&page=note.htm

 

Bilan de la RGPP et conditions de réussite d'une nouvelle politique de réforme de l'État

Source : La Documentation française

Le Premier ministre a chargé les Inspections générales des finances, des affaires sociales et de l’administration de procéder à un bilan de la révision générale des politiques publiques (RGPP) et de définir les conditions de réussite d’une nouvelle politique de réforme de l’État. La RGPP a été une démarche nouvelle mais dont l’ambition initiale a été compromise par la méthode employée. Sans permettre un allègement des missions, elle a conduit à des réalisations indéniables et à des économies réelles, quoique difficiles à chiffrer... (367 pages en PDF).

Lien : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/124000520-bilan-de-la-rgpp-et-conditions-de-reussite-d-une-nouvelle-politique-de-reforme-de-l-etat

 

Banques et stabilité financière dans la mondialisation

Source : Centre d’analyse stratégique

La crise financière mondiale, qui a débuté aux États-Unis en 2007, a révélé des failles dans les systèmes bancaires tant américains qu’européens. Leur déstabilisation fait courir un risque majeur à tous les acteurs. Les nouvelles régulations bancaires comme financières qui se mettent en place, notamment sous l’égide du G20, suffiront-elles à éteindre l’incendie et à garantir la pérennité des structures existantes ? (4 pages en PDF).

Lien : http://www.strategie.gouv.fr/content/dossier-n%C2%B0-26-banques-et-stabilite-financiere-dans-la-mondialisation-0

 

Le traité budgétaire européen (TSCG) et la France : de l'utilité de maintenir l'attention

Source : Ifri

A l'heure où le Parlement français s'apprête à voter le Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG), autrement connu sous le nom de "pacte budgétaire", il convient de clarifier quelques points. Plus généralement, la classe politique française doit prendre la mesure du débat européen : le pacte budgétaire ne doit être vu ni comme la solution à la crise, ni comme un repoussoir. Surtout, la France doit prendre conscience du décalage important entre l'enjeu du jour et l'évolution des débats.

Lien : http://www.ifri.org/?page=detail-contribution&id=7336

 

La vraie nature du pacte budgétaire européen

Source : La Tribune

Quelques jours après le feu vert de la Cour constitutionnelle de Karlsruhe, les parlementaires français vont approuver à leur tour le pacte budgétaire. Ce pacte a un fondement qui détermine sa fonction. Son fondement, c’est la création d’une cohérence économique au sein de la zone euro. Quelle cohérence ? L’application à l’ensemble des 17 pays qui forment l’Union économique et monétaire (UEM) du même modèle économique : celui de la compétitivité externe. Il faut le reconnaître franchement : c’est l’application à la zone euro du modèle allemand.

Lien : http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20120918trib000720092/la-vraie-nature-du-pacte-budgetaire-europeen.html

 

Le prix Nobel d'économie attribué aux Américains Alvin Roth et Lloyd Shapley

Source : Le Monde

"Cette année, le prix récompense un problème économique central : comment associer différents agents le mieux possible", a annoncé le comité. Dans la théorie libérale classique, offre et demande s'ajustent par les prix. Mais cette procédure ne fonctionne pas sur tous les marchés. Séparément, Alvin Roth et Lloyd Shapley ont cherché à déterminer les conditions permettant les associations les plus stables et les plus efficaces, par le biais de la théorie des jeux.

Lien : http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/10/15/nobel-les-americains-alvin-roth-et-lloyd-shapley-recompenses-pour-leurs-travaux-sur-les-marches_1775714_3234.html

 

L'industrie automobile française victime d'un triple piège

Source : Le Monde

De "balladurettes" en plan Juppé, de "sarkozettes" en bonus-malus, l’État passe son temps, à intervalles réguliers, à soutenir cette filière qui emploie encore plus de 400 000 personnes en France mais qui n'arrive jamais à sortir durablement de ses difficultés. Elle est victime d'un triple piège qui semble la condamner à la précarité financière et au déclin : pièges du marché, de l'offre et de la taille.

Lien : http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/07/24/l-industrie-automobile-francaise-victime-d-un-triple-piege_1737648_3234.html

 

Les "pigeons" et les créateurs d’entreprise

Source : Alternatives économiques

Les créateurs d'entreprise s'émeuvent d'être taxés dans le prochain budget pour l'année 2013 à 60,5 % sur les plus-values encaissées cette année, contre 34,5 % précédemment. Confiscatoire, estiment les intéressés, qui refusent de passer pour des "pigeons". En réalité, le chiffre de 60 % sonne bien, mais il est faux. La réforme taxera les spéculateurs, pas les créateurs d'entreprise.

Lien : http://www.alternatives-economiques.fr/faux-dur_fr_art_633_60470.html