Economie - Ecogest@actu n° 46 - janvier 2007

  • Prospective : dix technologies-clés

Source : Ministère de l'industrie (Minefi)
Une étude prospective à cinq ans dans le secteur industriel sur les dix technologies-clés identifiées par une centaine d'experts du monde de l'entreprise et de la recherche, leur attractivité et leur impact pour les pôles de compétitivité. Le document intégral est téléchargeable en trois fichiers pdf.
Lien : http://www.industrie.gouv.fr/liste_index/technocles2010.html

  • Rapport de la Commission « L'économie de l'immatériel : la croissance de demain » du 4 décembre 2006

Source : Ministère de l'économie et des finances
L’économie mondiale est marquée par la place croissante de l’innovation, le développement massif des technologies de l’information et de la communication et la tertiarisation continue des pays développés, valorisant ainsi l’économie de l’immatériel qui représente environ 20 % de la valeur ajoutée produite en France et près de 15 % de l’emploi. Quels sont les moyens à mettre en œuvre pour surmonter les faiblesses en termes de recherche, d’innovation ou de gestion du patrimoine immatériel, pour faire de la France « un leader de l’immatériel » ? La Commission invite à "changer de réflexes" ("Dans de nombreux domaines confrontés à un changement technologique, nous nous demandons comment protéger l’existant alors qu’il faudrait d’abord chercher à tirer au mieux parti du changement. En agissant de la sorte, nous freinons le développement de nouvelles activités et de nouveaux emplois. Les industries de la musique et des jeux en ligne sur Internet constituent deux exemples récents de ce type de réaction"), "changer d’échelle" et "changer de modèle". Elle préconise 70 recommandations (développement de l’enseignement supérieur, nouvelle politique de soutien à la création via une fiscalité harmonisée avec les taux européens, développement accru des PME innovantes, redéfinition du périmètre des actifs de l’État, etc.) Pdf 743 ko - 184 pages.
Lien : http://www.finances.gouv.fr/directions_services/sircom/technologies_info/immateriel/immateriel.pdf

  • L'économie de l'immatériel : la croissance de demain

Source : Association enseignement public & informatique
L'économie a changé. En quelques années, une nouvelle composante s'est imposée comme un moteur déterminant de la croissance des économies : l'immatériel. Durant les Trente Glorieuses, le succès économique reposait essentiellement sur la richesse en matières premières, sur les industries manufacturières et sur le volume de capital matériel dont disposait chaque nation. Cela reste vrai, naturellement. Mais de moins en moins. Aujourd'hui, la véritable richesse n'est pas concrète, elle est abstraite. Elle n'est pas matérielle, elle est immatérielle. C'est désormais la capacité à innover, à créer des concepts et à produire des idées qui est devenue l'avantage compétitif essentiel.
Lien : http://www.epi.asso.fr/revue/docu/d0612b.htm

  • Evolution récente du commerce extérieur français

Source : CAE
Alors que la France avait plutôt mieux résisté que la plupart des pays industrialisés à la montée en puissance de nouvelles concurrences, ses performances extérieures se sont dégradées depuis 2001. L’originalité du rapport de Patrick Artus et Lionel Fontagné tient à la couverture particulièrement complète des causes du décrochage récent des exportations françaises. Après avoir passé en revue les approches traditionnelles, les auteurs mobilisent des analyses à un niveau fin, celui des produits et des firmes. Cet éclairage nouveau les amène à conclure que le problème du commerce extérieur français est avant tout d’ordre microéconomique (4 pages en pdf).
Lien : http://www.cae.gouv.fr/lettres/CAE-2006.06.pdf

  • Sortir de l’immobilité sociale à la française

Source : Institut Montaigne
Le constat serait dorénavant partagé par tous : le mythe de la mobilité sociale et professionnelle en France aurait volé en éclats. Il n’y aurait plus d’ascenseur social, celui-ci serait en panne. La « fracture sociale », l’« insécurité professionnelle » et la « peur d’un déclassement » seraient autant d’expressions d’une même réalité : « s’il reste une mobilité sociale et une mobilité professionnelle en France, celles-ci fonctionnent à l’envers ». L’enjeu n’est pas mince : bien comprendre les politiques européennes en matière de mobilité professionnelle, leurs différences, leur mise en œuvre et leurs résultats indiquerait le chemin pour sortir de l’immobilisme professionnel et social à la française (68 pages en pdf).
Lien : http://www.institutmontaigne.org/medias/note_basse_def_avec_couv.pdf

  • Capacité d’utilisation du capital humain et croissance de la productivité française de 1980 à 2002

Source : Université de Montréal
En France, la croissance des effectifs scolaires s’est effectuée à un rythme sans précèdent depuis ces quatre dernières décennies. En s’inspirant principalement de la littérature anglo-saxonne, des travaux français récents montrent un développement massif du déclassement à l’embauche, c'est-à-dire que les compétences requises pour l’emploi occupé sont inférieures à celles certifiées par le système éducatif. De ce fait, la littérature sur la suréducation (« overeducation ») développe l’idée d’un désajustement entre offre et demande de diplômés. Cependant, ces travaux appréhendent principalement le déclassement dans sa dimension individuelle, la dimension macroéconomique étant plus délicate à appréhender. Afin d’approfondir cette perspective, l’objectif de cet article est d’analyser l’impact des situations d’inadéquation « formation-emploi » sur la croissance du PIB français (18 pages en pdf).
Lien : http://www.lameta.univ-montp1.fr/download/DT/WP2006-05.pdf

  • Propriété intellectuelle : quelle politique pour quels enjeux économiques ?

Source : Centre d’analyse stratégique
Depuis une douzaine d’années, la propriété intellectuelle (PI) est passée du statut de question technique réservée à un cercle d’experts à celui de sujet de société majeur. La propriété intellectuelle se trouve actuellement au centre de l’agenda politique, en particulier en Europe. Ainsi, le respect des droits de propriété intellectuelle figure parmi les principaux axes de la nouvelle politique industrielle que la Commission européenne a lancée en octobre 2005 et également parmi ceux de la nouvelle stratégie commerciale qu’elle a proposée douze mois plus tard (8 pages en pdf).
Lien : http://www.strategie.gouv.fr/IMG/pdf/NoteVeille35.pdf

  • Accompagnement des demandeurs d’emploi : quelle efficacité pour l’ANPE et les organismes privés ?

Source : ANPE
En 2005, l’Unédic a confié une partie des accompagnements des demandeurs d’emplois à des opérateurs privés de placement dans le cadre d’expérimentations. 3 900 demandeurs d’emploi ont ainsi été pris en charge par ces opérateurs entre mai et septembre. Les taux de sortie et les taux d’absence à 3, 6 et 9 mois sont assez comparables quel que soit le type d’accompagnement (4 pages en pdf).
Lien : http://www.anpe.fr/observatoire/IMG/pdf/essentiel7.pdf

  • Retraites : égalité et solidarité entre les générations

Source : Conseil d’orientation des retraites
Les systèmes de retraite par répartition lient les générations successives au cours de leur cycle de vie adulte en organisant annuellement le partage des revenus du travail entre actifs et inactifs. Les évolutions démographiques et leurs effets sur les systèmes de retraite arrivés à maturité conduisent aujourd’hui la plupart des pays à réformer leurs régimes. Les évolutions et les réformes ne doivent pas créer des situations d’inégalités telles qu’elles conduisent à une remise en cause du pacte intergénérationnel nécessaire à la viabilité de l’ensemble du système. Comment appréhender cette question dans le cadre des réformes en cours ? À quels principes se référer du point de vue de la justice sociale ? Doit-on opposer, dans ce domaine, des notions d’équité à des notions de solidarité ? (39 pages en pdf).
Lien : http://www.cor-retraites.fr/IMG/pdf/doc-722.pdf

  • Prospective emploi-formation à l’horizon 2015

Source : Futuribles
Le ministère de l’Éducation nationale a mené de nombreuses prospectives emploi depuis une vingtaine d’années, souvent en collaboration avec le BIPE (Bureau d’information et de prévisions économiques). L’objectif de cette démarche est d’apprécier les besoins de l’économie en matière de recrutement de jeunes diplômés. Le ministère de l’Éducation nationale peut ensuite en déduire les orientations nécessaires pour faire évoluer le système éducatif et permettre aux jeunes une meilleure entrée dans le monde du travail. Les résultats de l’étude « Prospective emploi-formation à l’horizon 2015 » sont désormais disponibles sous la forme d’un dossier « Éducation et formation » (n° 175). Compte rendu de la Table ronde du 26 juin 2006, 6 pages en pdf.
Lien : http://www.futuribles.com/TablesRondes/CR20060626_formation.pdf