ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Réunion des interlocuteurs académiques à Lyon - 20 et 21 janvier 2011

Réunion des interlocuteurs académiques à Lyon - 20 et 21 janvier 2011

Journée du 21 janvier 2011

Ma cyber Auto-Entreprise par Thierry Bosso, correspondant DGESCO-A3

Ma cyber Auto-Entreprise (http://www.macyberautoentreprise.pme.gouv.fr/) est un jeu à destination des demandeurs d’emploi et des créateurs d’entreprise. Il a obtenu le trophée du meilleur serious game lors de la Serious Game Expo de Lyon – 2010. Son objectif est de voir l’utilisation qui peut en être faite dans le cadre de nos enseignements d'Économie-Gestion.

 thierry-bosso

Le jeu se décompose en 4 modules : les premiers pas (création, choix du mode …), au quotidien (la vie au quotidien d’un auto-entrepreneur), développer (fait participer l’auto-entrepreneur à un salon avec du face à face) et franchir le cap (en cours de développement, il offrira des extensions, des possibilités de changement de structure… ).

 

Les fonctionnalités du jeu offrent la possibilité d’interagir avec des acteurs (clients, banque …) avec des rendez-vous mis en place sur une barre des temps. Le jeu est en 3D avec gestion des déplacements, prise en compte des temps de trajet, notions de scores et de mises en compétition d’équipes.

 

Des expérimentations et utilisations pédagogiques ont actuellement lieu en lycée professionnel (bac professionnel comptable dans l'académie de Créteil, bac professionnel électrotechnique, artisanat dans l'académie de Strasbourg), en BTS NRC et en PFEG.

 

Les retours s'orientent vers des réponses aux problématiques de recherche sur la nature d'un jeu sérieux, de recherche sur le statut d’auto-entrepreneur. En revanche, les bacs professionnels comptabilité trouvent que le jeu ne propose pas suffisamment d'approfondissements sur les aspects comptables (devis, facturation, etc.).

 

A l'heure actuelle, la version ne permet pas de suivre ses élèves puisque chaque élève dispose de son propre compte. Une version incluant un mode « encadrant », en cours de développement, devrait permettre à l'enseignant de suivre les scores de ses élèves.

 

Télécharger le diaporama de l'intervention de Thierry Bosso.