Le spam

Qu'est-ce que le spam ?

Le spam est l'envoi massif, et parfois répété, de courriers électroniques non sollicités, à des personnes avec lesquelles l'expéditeur n'a jamais eu de contact et dont il a capté l'adresse électronique de façon irrégulière.

Votre adresse de messagerie peut :
- avoir été récupérée par un robot sur un site internet, un forum, un blog, un groupe de discussion, ... ;
- avoir été récupérée par un espiogiciel sur votre PC ou sur le PC d'une personne qui a reçu un mél, directement ou indirectement, de votre part ;
- avoir été générée au hasard, par l'assemblage des noms et prénoms les plus courants avec les noms de domaine des principaux fournisseurs d'accès ;
- avoir été achetée auprès d'une société dont les fichiers contiennent vos coordonnées ;
- etc.

Les risques encourus

L'effet le plus visible du spam est la multiplication des messages publicitaires non désirés, souvent anglophones. Si les aspects consommation de bande passante et temps de téléchargement des messages sont aujourd'hui moins problématiques avec le développement des accès haut débit, la perte de temps engendrée par le tri des message reste, elle, conséquente.

Comment se protéger ?

Les clients de messagerie intègrent maintenant parfois des fonctionnalités de détection du spam. Il est recommandé de les activer mais de ne pas opter pour la suppression automatique des messages identifiés comme des spams. Il arrive en effet qu'ils identifient à tort des messages comme étant des spams. Vous risquez alors de perdre des messages importants. Mieux vaut opter pour le stockage des spams "supposés" dans un dossier à part, dont vous pourrez contrôler le contenu avant de procéder à la suppression des messages.

Si votre client de messagerie ne sait pas encore gérer le spam, vous pouvez installer un logiciel qui s'intercalera entre votre serveur de messagerie et votre logiciel de messagerie pour analyser les messages entrants et détecter les spams. Exemple : K9, Spamihilator.
 
Il convient également de paramétrer votre logiciel de messagerie pour qu'il affiche, par défaut, les messages en mode texte (les images et autres contenus des messages html ne seront alors affichés qu'à votre demande). En effet, certains spammeurs incluent dans les messages des éléments (ex : des images) qui doivent être récupérés sur des serveurs externes, afin d'être en mesure de valider l'existence de l'adresse mél. De même, certains spams contiennent un lien permettant de se désabonner. Il arrive parfois que ce lien n'ait d'autre fonction que de permettre de vérifier la validité de l'adresse mél.

Les fournisseurs d'accès proposent maintenant dans leurs services de messagerie des fonctions anti-spam, plus ou moins étendues - selon que l'on opte pour la version gratuite ou payante. Ils détectent automatiquement les spams et les suppriment. Ces derniers ne sont donc pas téléchargés lorsque vous relevez votre courrier à l'aide de votre client de messagerie ou lorsque vous le lisez depuis une interface Webmail. Cette fonctionnalité est à utiliser avec la plus grande prudence, car en cas d'erreur d'interprétation - identification d'un message comme étant un spam alors que ce n'est pas le cas -, le message sera supprimé sans même que vous en ayez eu connaissance.