Comptabilité - Finance

A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W 

 

advisory committee  : comité de restructuration

Définition : Dans le cadre particulier de la restructuration de la dette de certains pays, comité réunissant les banques chefs de file des crédits à ces pays pour organiser, administrer le financement additionnel et négocier la procédure de rééchelonnement de la dette.

 

 

 

 

agency fee : commission de gestion

Définition : Commission perçue en rémunération de la gestion de titres ou de capitaux confiée par un tiers.

 

 

 

 

arranger : arrangeur

Définition : Chef de file d'une facilité d'émission garantie ou d'un échange financier mettant en jeu un syndicat de banques ou d'organismes financiers.

 

 

 

 

assignment : transfert, n.m.

Définition : Opération par laquelle une des parties sort d'un échange financier en transférant ses droits et obligations à une tierce partie.

 

 

 

 

 

at the money : parité (à), loc.

Définition : Dans le cadre des options négociables, qualifie une option dont la valeur intrinsèque est nulle ou proche de zéro car son prix d'exercice est proche du cours du titre support, ou lui est égal.

 

 

 


Retour sommaire

 

back testing : contrôle a posteriori

Définition : Vérification de la validité d'une méthode de calcul des risques à partir de données antérieures.

 

 

 

 

back-up line : ligne de substitution

Définition : Engagement, ne constituant pas une caution, accordé par un ou plusieurs établissements de crédit à un émetteur de billets de trésorerie et garantissant à ce dernier qu'un concours lui sera consenti si la situation du marché ne permet pas de procéder au renouvellement de ces billets.

 

 

 

 

 
 

bearish market : marché baissier

Définition : Marché dont la tendance est foncièrement orientée à la baisse.

 

 

 

 

 
 

bid price : prix offert

Définition : Prix auquel un titre est offert à la vente.

 

 

 

 

 
 

blue chip : valeur de premier ordre

Définition : Titre coté d'une société à forte capitalisation boursière, réputée pour sa sécurité et assurant généralement un dividende régulier à ses actions.

Note : Dans cette acception, on dit aussi « valeur de père de famille ».

 

 

 


Retour sommaire

 
 

bought deal  : prise ferme

Définition : Engagement par lequel une banque ou un syndicat de banques garantit l'intégralité de la souscription d'une émission d'instruments financiers réalisée par une société.

 

 

 

 

 
 

break-up fee : indemnité de rupture

Définition : Indemnité versée par une des parties aux autres dans le cas où l'exécution d'un engagement, par exemple l'ouverture ou la poursuite de négociations, est interrompue de son fait.

Note : Dans le cas particulier de la rupture d'un contrat, on parle d'« indemnité de résiliation ».

 

 

 

 

 
 

brilliant uncirculated : brillant universel ( Abréviation : BU)

Définition : Monnaie de collection frappée dans les mêmes conditions que les pièces de monnaie courantes mais avec des matrices neuves.
Note : N'ayant pas circulé, elle conserve le brillant d'une pièce neuve.

 

 

 

 

 
 

broker : courtier

Définition : Intermédiaire qui agit sur les marchés financiers pour le compte de tiers.

 

 

 

 

 

 

 
 

broker-dealer : courtier négociant

Définition : Intermédiaire qui agit sur les marchés financiers pour le compte de tiers ou pour son propre compte en assumant des prises de position.

 

 

 

 


Retour sommaire

 
 

bullet : remboursement in fine

Définition : Remboursement du principal d'un emprunt ou d'un crédit en un seul versement à son échéance.

 

 

 

 

 

 
 

bullish market : marché haussier

Définition : Marché dont la tendance est foncièrement orientée à la hausse.

 

 

 

 

 

 
 

burning cost : taux de flambage

Définition : Dans un traité de réassurance en excédent de sinistres, rapport observé entre le coût des sinistres pris en charge par le réassureur et le montant total des primes encaissées par le cédant dans la catégorie d'affaires faisant l'objet du traité.
Note : L'usage est d'exprimer cette grandeur sous forme d'un taux, à proportion des primes de l'assureur qui servent d'assiette à la rémunération du réassureur.

 

 

 

 

 

 
 

cap interest rate ou cap  : taux plafond

Définition : Contrat par lequel une entité s'assure, moyennant le paiement d'une prime, un taux d'intérêt maximal fixé pour une période donnée.
Note :
1. La formule développée de « taux plafond », équivalent de l'anglais cap, est « garantie de taux plafond ».
2. Une garantie de taux plafond peut être contractée notamment en cas d'endettement.

 

 

 

 

 

 

 
 

cash : comptant

Définition : Se dit d'un paiement immédiat quel que soit le moyen de paiement utilisé dès lors que ce moyen de paiement ne prévoit pas de délai.
Note :
1. Ne s'emploie qu'au masculin, mais l'accord en nombre est possible.
2. S'emploie aussi comme adverbe. Exemple : payer comptant [en anglais : pay in cash (to)]

 

 

 

 

 

 
 

cash : espèces

Définition : Se dit d'un moyen de paiement en monnaie fiduciaire ou divisionnaire (billet de banque et monnaie métallique).
Note :
1. Exemple : payer en espèces [en anglais : pay in cash (to)].
2. L'expression « payer cash » est déconseillée.

 

 

 

 

 

 
 

cash management : gestion de trésorerie

Définition : Ensemble de techniques permettant d'obtenir du trésorier d'un groupe d'entreprises la meilleure gestion possible des flux monétaires et financiers.

 

 

 

 

 

 
 

cash pooling : gestion centralisée de la trésorerie

Définition : Méthode de gestion, en un seul lieu, des comptes bancaires des sociétés appartenant à un groupe.

 

 

 

 


Retour sommaire

 
 

cherry picking : picorage, n.m.

Définition : Sélection des seuls éléments qui semblent a priori intéressants dans une opération ou dans un marché global.

 

 

 

 

 

 
 

churning : barattage financier (Synonyme : moulinette)

 

 

Définition : Dans le cadre d'une gestion de portefeuille, technique qui consiste à multiplier les commissions de mouvement, au profit du gestionnaire et au détriment du client.

 

 

 

 

 

 
 

claw back : droit de reprise

Définition : Lors d'une émission ou d'une offre publique de vente, disposition contractuelle qui permet à un émetteur ou à un vendeur de diminuer le nombre de titres alloués à une catégorie d'investisseurs.

 

 

 

 

 

 
 

clearing house : chambre de compensation

Définition : Organisme chargé d'assurer la compensation des soldes créditeurs entre banques.
Note :
1. Dans la plupart des pays, y compris la France, seuls y participent directement les principaux établissements, les autres établissements s'y faisant représenter par l'un d'eux.
2. Pour les marchés à terme d'instruments financiers et de marchandises, les organismes de compensation sont chargés d'assurer la correspondance entre les positions débitrices et créditrices des différents intervenants, de compenser les soldes et de s'assurer du versement des appels de dépôts de garantie et de marges.

 

 

 

 


Retour sommaire

 
 

close-out netting : compensation avec déchéance du terme

Définition : Clause d'une convention prévoyant la déchéance du terme de l'ensemble des obligations réciproques régies par le contrat en cas de défaillance de l'une des parties et le paiement du solde net de ces obligations.

 

 

 

 

 
 

commercial paper : billet de trésorerie

Définition : Billet au porteur négociable, émis par une entreprise autre qu'un établissement de crédit pour se procurer des capitaux à court terme.
Note :
1. Un établissement de crédit émet des certificats de dépôt (en anglais : certificates of deposit ou CD's) dont la définition est identique.
2. Le terme « billet de trésorerie » ne doit pas être traduit en anglais par treasury bill (TB).

 

 

 

 

 
 

commitment fee : commission d'engagement

Définition : Commission perçue par un syndicat bancaire rémunérant la partie non utilisée d'un crédit que le syndicat s'est engagé à mettre à la disposition d'un emprunteur.

 

 

 

 

compliance officer : déontologue

Domaine : Économie et gestion d'entreprise
Définition : Personne chargée, au sein d'une entreprise, de contrôler la conformité des actes et des procédures aux lois et aux règles de bonne conduite, et de sensibiliser le personnel à celles-ci.

 

 

concessional terms : conditions privilégiées

Définition : Conditions financières avantageuses par rapport à celles considérées comme normales.
Note : Il convient d'éviter le terme « concessionnel ».

 


Retour sommaire

 

conduit : fonds multicédant

Définition : Structure de titrisation mise en place par certaines banques commerciales pour acquérir des actifs provenant de plusieurs cédants, ou par certaines sociétés d'assurance pour cantonner les risques.

 

 

corporate bank ou corporate banking : service bancaire pour entreprises

Définition : Ensemble des services rendus spécifiquement par une banque à sa clientèle d'entreprises.
Note : On dit aussi « banque d'entreprise ».

 

 

crawling peg ou crawling peg system : crémaillère ( Forme développée : parité à crémaillère)

Définition : Régime dans lequel les parités de change sont susceptibles d'être révisées par une succession de modifications de faible amplitude.
 

 

 

credit crunch : resserrement de crédit

Définition : Phénomène selon lequel les banques rationnent quantitativement leur offre de crédit, quel que soit le taux auquel l'emprunteur est prêt à prendre le crédit et indépendamment de toute politique officielle d'encadrement.

 

 

cross currency swap : crédit croisé

Définition : Échange temporaire entre banques centrales d'un certain montant de leurs monnaies respectives afin de soutenir le cours de change de l'une d'elles.
Note : Le crédit croisé correspond à une catégorie d'échange financier.

 


Retour sommaire

 

cross default : défaut croisé

Définition : Clause établissant une relation entre un crédit et toute autre obligation de l'emprunteur concernant d'autres crédits ou emprunts, de telle manière qu'une défaillance de sa part, dans l'une quelconque de ses obligations, entraîne la déchéance du terme et donc l'exigibilité anticipée dudit crédit.

 

 

 

currency option : option de monnaies

Définition : Dans le cadre d'une émission d'obligations, technique permettant aux porteurs d'obligations de choisir entre deux ou plusieurs monnaies(fixées dans le contrat d'émission), aussi bien à la souscription que pour le paiement des intérêts et le remboursement du capital.

 

 

currency swap : échange de devises dues

Définition : Échange du service de dette en monnaies différentes entre deux entités selon un cours de change initialement défini.
Note : L'échange de devises dues implique obligatoirement l'échange du taux d'intérêt spécifique à chacune des monnaies, mais pas forcément l'échange du principal.

 

 

cut-off date : date butoir

Définition : Date avant laquelle un crédit doit avoir été accordé pour que les échéances de remboursement correspondantes puissent être consolidées dans les accords de restructuration.

 

 

 

cut-off procedures : procédures de séparation des exercices

Définition : Procédures utilisées lors de l'arrêté des comptes et permettant d'affecter de façon fiable et cohérente à chaque exercice les opérations dont l'exécution est proche de la date de clôture.


Retour sommaire

 

dealer : négociant, n.m

Définition : Intervenant qui agit sur les marchés financiers (exclusivement ou non selon les statuts qui lui sont applicables et selon la stratégie qu'il a retenue) pour son compte propre en prenant généralement des positions de marché.
Note : Le terme dealer correspond à des activités et des statuts très variés, selon les marchés et les droits applicables.

 

 

debt equity swap : échange de créances contre des actifs

Définition : Cession de créances bancaires détenues sur des agents d'un pays, qui se fait en monnaie nationale et dont le produit sert obligatoirement à l'achat d'actifs dans ce même pays.

Note : L'expression « échange de créances contre des actifs » est à employer de préférence à « conversion de dettes en actifs ».

 

 

debt swap : échange de créances

Définition : Échange, entre deux banques ou organismes financiers, de créances privées ou publiques, essentiellement sur des pays différents, pour rééquilibrer géographiquement leurs portefeuilles de créances.

 

 

defeasance : défaisance

Définition : Opération ayant pour but d'améliorer le bilan d'une entreprise en se défaisant, sur une entité distincte, d'actifs considérés comme compromis en tout ou partie.

 

 

delayed rate settlement, DRS accord à taux différé (Abréviation : ATD)

Définition : Contrat par lequel les partenaires concluent qu'une opération sera réalisée sur la base du taux de marché constaté au moment du dénouement de celle-ci, à une date fixée dans le contrat.

 


Retour sommaire


 

deposit (GB) : dépôt de garantie

Définition : Fraction du prix d'une marchandise, d'un service ou d'un actif financier achetés à terme, versée au moment de la conclusion du contrat.
Note : L'achat à terme dans une bourse de commerce donne lieu au dépôt, à titre de garantie, auprès de la chambre de compensation, d'une somme comprise le plus souvent entre 5 et 25 % de la valeur de la marchandise.

Voir aussi : initial margin (EU)

 

 


 

double dip : double déduction

Définition : Combinaison de règles internationales aboutissant à pratiquer des déductions fiscales dans deux pays à la fois.
Note : Ces règles s'appliquent deux par deux, éventuellement à plus de deux pays.

 

 


 

due diligence : obligation de vigilance

Définition : Ensemble de prescriptions légales imposant, aux établissements de crédit et à toute personne recueillant des fonds, des contrôles visant à identifier leur interlocuteur et l'origine de ses ressources.

 

 

 


 

due diligence : audit préalable

Définition : Investigation qui implique le recours à des experts, notamment comptables, financiers, juridiques ou fiscaux, dont les conclusions serviront de base à la prise de décision d'un investisseur.

 

 


Retour sommaire


 

event of default : déchéance du terme de la créance

Définition : Exigence anticipée d'une créance, quand, par exemple, le débiteur n'a pas respecté ses obligations contractuelles.


 

factor : affacturer

 

Définition : Pratiquer l'affacturage.

 

 
 

factor : affactureur

 

Définition : entreprise pratiquant l'affacturage

 


 

factoring : affacturage

 

 

Définition : Opération ou technique de gestion financière par laquelle, dans le cadre d'une convention, une entreprise gère les comptes clients d'entreprises en acquérant leurs créances, en assurant le recouvrement pour son propre compte et en supportant les pertes éventuelles sur des débiteurs insolvables.

Note : Une variante en est l'affacturage à forfait (appelé en anglais : forfeiting).

 


 
 

financial futures : contrat à terme d'instrument financier (Abréviation : CATIF)

Définition : Engagement ferme, moyennant dépôt de garantie, d'acheter ou de vendre à une date fixée, à un prix convenu, une certaine quantité d'un instrument financier.
Note : Le terme « contrat » désigne l'unité de transaction. Les contrats sont normalisés afin d'assurer la fongibilité, permettant ainsi l'établissement d'un véritable marché.

 

 


Retour sommaire

 
 

financial futures market : marché à terme d'instruments financiers (Abréviation : MATIF)

Définition : Marché à terme sur lequel se négocient uniquement les instruments financiers représentatifs d'actifs financiers ou monétaires par multiple de contrats normalisés.

 

 

 
 

financial lease : bail financier

 
 

 

 

 

Définition : Bail à usage professionnel de durée prédéterminée permettant au bailleur de recouvrer au moyen de loyers le coût de l'objet du bail, ainsi qu'un revenu pour son investissement, et donnant au preneur la possibilité de lever une option d'achat stipulée à son profit, mais dont la valeur n'est pas obligatoirement prévue à l'origine du bail.
Note : Le bail financier est une forme de crédit-bail tel que défini dans la législation française.

 

 


 
 

fixing : fixage

Définition : Procédure de cotation par laquelle est fixé le cours d'une valeur telle que valeur mobilière, or ou devise.
Note :
1. Cette procédure consiste à fixer périodiquement le cours d'une valeur à partir de la confrontation, à un moment donné, des offres et des demandes de telle manière que le maximum d'offres et de demandes puisse être satisfait à ce cours. D'autres procédures de cotation sont : la cotation continue ; la cotation par prix offert, prix demandé.
2. Par extension, ce terme recouvre parfois également le cours lui-même résultant de la procédure. Dans ce sens, il est préférable d'employer le terme « cours ».

 

 


 
 
 

flat fee : commission immédiate

Définition : Commission payée en totalité lors de la signature du contrat de crédit ou d'emprunt par l'emprunteur aux établissements de crédit participant au tour de table.

 

 

 


Retour sommaire


 
 
 

floating : flottant (adj.)

Définition :
1. Se dit d'une quantité de titres de sociétés cotées considérée comme susceptible d'être présentée à tout moment à la vente sur le marché.
2. Se dit du montant des chèques ou des effets déjà débités d'un compte et non encore crédités sur un autre compte.

 

 


 
 
 

floor interest rate ou floor : taux plancher

Définition : Contrat par lequel une entité s'assure, moyennant le paiement d'une prime, un taux d'intérêt minimal fixé pour une période donnée.
Note :
1. La formule développée de « taux plancher », équivalent de l'anglais floor, est « garantie de taux plancher ».
2. Une garantie de taux plancher peut être contractée notamment pour un placement.

 

 


 
 
 

flow back : retour de titres

Définition : Revente de titres par des souscripteurs d'une opération financière les jours suivant immédiatement celle-ci.

 

 

 
 

forfaitor, forfeiter : affactureur à forfait

 
 

 

 


Retour sommaire


 
 

forward market : marché à terme

Définition : Marché sur lequel des transactions donnent lieu à paiement et livraison des actifs financiers ou des marchandises à une échéance ultérieure.
Note : À la bourse des valeurs en France, le marché s'appelle « règlement mensuel » (RM).

 

 

 

 


 
 

forward swap : échange à terme

Définition : Engagement pris entre deux parties de réaliser un échange d'intérêts, de monnaies ou d'instruments financiers à une date ultérieure et à des conditions fixées au moment de la conclusion de l'engagement.

 

 

 


 
 
 

fresh money : crédit additionnel

Définition : Crédit nouveau consenti par un syndicat de banques ou organismes financiers dans le cadre d'accords de restructuration de la dette de certains pays.

 

 

 


 
 
 

front office : salle des marchés

Définition : Lieu regroupant les opérateurs chargés de prendre des positions sur les marchés financiers, monétaires et des devises, nationaux et internationaux, pour le compte de l'établissement ou de la clientèle.

 

 

 

 


Retour sommaire

 

future rate agreement (FRA) : accord à taux futur (Abréviation : ATF)

 

 

Définition : Instrument financier de couverture matérialisé par un contrat à terme de gré à gré, par lequel les parties se garantissent mutuellement un taux d'intérêt fixe pour un montant donné (emprunt ou dépôt), une période déterminée à venir et à une date future précisée.

Note : À cette date future, l'une des parties règle à l'autre la différence de rémunération de l'emprunt ou du dépôt correspondant à la différence entre le taux fixé et le taux du marché du moment.


 

futures market , futures : marché de contrats à terme

Définition : Marché à terme où s'échangent des contrats normalisés portant sur des instruments financiers ou des marchandises, utilisés à des fins de couverture de positions au comptant, d'arbitrage ou de spéculation.


 

futures option : option sur contrats à terme

Définition : Contrat qui confère, contre paiement immédiat d'une prime, la faculté d'acheter ou de vendre, pendant une période limitée, à un prix défini à l'avance, une certaine quantité d'instruments financiers ou de marchandises cotés sur un marché de contrats normalisés à terme.


Retour sommaire

 

glamour stock : valeur vedette

Synonyme : valeur de croissance
Définition : Titre coté d'une société censée disposer d'un important potentiel de plus-value et exerçant en conséquence un fort attrait sur les investisseurs.


 

global banking : banque universelle

 

Définition : Activité de l'établissement.


 

global custody : conservation internationale

Définition : Activité de conservation, pour le compte de clients (banques, sociétés de bourse, maisons de titres, sociétés de gestion, etc.), de l'ensemble de leurs valeurs étrangères détenues sur les places étrangères.
Note : Cette activité de conservation s'accompagne notamment du suivi et de l'exécution de toutes les opérations sur titres, dites « OST ».

 


 

gray market (EU), grey market (GB) : marché gris

Définition : Ensemble des transactions - aussi bien entre intermédiaires financiers qu'entre les intermédiaires et leurs clients - portant sur des valeurs mobilières en cours d'émission et intervenant avant leur cotation officielle.
Note : Le marché gris peut ainsi s'analyser comme un marché secondaire limité à la période de souscription. Les souscriptions elles-mêmes constituent le marché primaire.


 

goodwill : fonds commercial

Définition : Éléments incorporels qui ne font pas l'objet d'une évaluation et d'une comptabilisation séparées au bilan, et qui concourent au maintien et au développement du potentiel d'activité de l'entreprise.
Note : Le fonds commercial ne doit pas être confondu avec le fonds de commerce.


Retour sommaire

 

goodwill : survaleur, n.f.

Définition : Différence positive entre la valeur d'une entreprise sur le marché et la valeur comptable de son actif net, telle qu'elle ressort de son bilan au moment d'une acquisition ou d'une fusion.
Note :
1. La notion de « survaleur » est utilisée notamment dans le cadre d'une offre publique d'achat (OPA), d'une offre publique d'échange (OPE) ou d'une fusion.
2. La survaleur est une partie de l'actif incorporel.
3. On rencontre aussi le terme « écart d'acquisition positif ».


 

greenshoe : rallonge, n.f.

Définition : Lors d'une émission ou d'une offre publique de vente, disposition contractuelle qui permet à un émetteur ou à un vendeur d'allouer un supplément d'émission à une catégorie d'investisseurs dans un délai donné après l'opération.


 

guidelines : orientations, n.f.pl.


 

haircut : marge de sécurité

Définition : Différence entre la valeur de marché d'un titre et sa valeur en tant que gage.
Note : La marge de sécurité vise à protéger un prêteur de fonds ou de titres en cas de pertes éventuelles dues à la baisse de la valeur du gage.


 

hedge fund  : fonds spéculatif

Définition : Fonds d'investissement à haut risque portant principalement sur des produits à effet de levier particulièrement élevé, c'est à dire permettant, pour des mises limitées, d'opérer sur des montants beaucoup plus importants, mais avec des risques considérables.


Retour sommaire

 

hedger : opérateur, -trice en couverture

Définition : Opérateur intervenant sur le marché dans le but de couvrir, ou de compenser, totalement ou partiellement, un risque de variation d'un élément financier, ce risque provenant d'une fluctuation des cours des titres, des devises, des taux d'intérêt, ou des prix des matières premières.


 

hedging : couverture

Définition : Opération ou suite d'opérations de marché ayant pour but de couvrir, ou de compenser, totalement ou partiellement, un risque de variation d'un élément d'actif ou de passif, ce risque provenant d'une fluctuation des cours des titres, des devises ou des taux d'intérêt (ou des prix des matières premières pour les marchandises).
Note : Les opérations de couverture s'effectuent sur des marchés à terme organisés (marché à terme d'instruments financiers - MATIF, marché des options négociables de Paris - MONEP, marché à terme des marchandises), ou sur des marchés de gré à gré.

 

 

hit-and-run : action éclair

Définition : Opération financière ou bancaire menée rapidement et visant à saisir une bonne occasion.

 
 

home banking : banque à domicile

Définition : Ensemble des services bancaires accessibles immédiatement de chez soi sans qu'il soit besoin de se rendre dans une agence bancaire.

 

 
 

hot money : capitaux flottants

Définition : Capitaux en quête de placements permettant la meilleure rentabilité à court terme quels que soient la place financière, la monnaie et le placement.
Note : On dit aussi, en période de crise, « capitaux fébriles ».

 


Retour sommaire

 

in the money : cours (dans le)

Définition : Dans le cadre des options négociables, qualifie une option dont la valeur intrinsèque est positive, son prix d'exercice étant inférieur au cours du titre support pour une option d'achat, et supérieur pour une option de vente.

 


index tracking fund  : fonds indiciel coté

Définition : Fonds commun de placement, coté sur un marché, exclusivement composé de l'ensemble des valeurs mobilières qui entrent dans un indice de place.
Note : La COB a intitulé ce type de fonds « OPCVM indiciel coté ».


 

initial margin (EU) : dépôt de garantie

Définition : Fraction du prix d'une marchandise, d'un service ou d'un actif financier achetés à terme, versée au moment de la conclusion du contrat.
Note : L'achat à terme dans une bourse de commerce donne lieu au dépôt, à titre de garantie, auprès de la chambre de compensation, d'une somme comprise le plus souvent entre 5 et 25 % de la valeur de la marchandise.

Voir aussi : deposit (GB)


 

interbank offered rate, IBOR : taux interbancaire offert (Abréviation : TIO)

Définition : Taux d'intérêt que les banques offrent pour leurs prêts à des banques de premier rang, sur une place donnée, dans une monnaie et pour une échéance définies.
Note :
1. Il peut y avoir autant de taux interbancaires offerts que de banques.
2. En anglais, la lettre placée en préfixe de l'acronyme anglais permet de connaître la place d'origine, par exemple LIBOR pour Londres, PIBOR pour Paris.


 

interdealer-broker : courtier interprofessionnel

Définition : Intermédiaire qui agit, sur les marchés financiers, pour son propre compte ou pour le compte d'autres professionnels de marchés.
Note : Dans certains pays, notamment au Royaume-Uni, les courtiers interprofessionnels ne s'entremettent qu'entre les spécialistes en valeurs du Trésor.

 


Retour sommaire


 

interdealer-broker system, IDBS : système inter-agent de marché (Abréviation : SIAM)

Définition : Système de négociation mis en œuvre par un intermédiaire, permettant aux teneurs de marché ou courtiers d'afficher entre eux leurs prix à l'achat et à la vente sur certains titres sans les obliger à révéler leur identité, ce qui améliore la liquidité et la sécurité du marché.


 

interest rate swap, interest swap : échange de taux d'intérêt

Définition : Opération par laquelle deux entités ayant contracté des emprunts selon des modalités de taux d'intérêt différentes (par exemple taux fixe et taux variable) s'échangent les services de leur dette en compensant périodiquement le montant des intérêts dont elles deviennent ainsi mutuellement redevables.
Note : Ces modalités s'appliquent en général à des durées et des montants identiques.


 

issuance facility : facilité d'émission garantie

Définition : Engagement bancaire qui garantit à un émetteur des ressources à long terme provenant d'émissions successives de titres à court terme.
Note :
1. La garantie se matérialise par une ligne d'engagement, également à long terme, venant, le cas échéant, se substituer à l'émission des titres.
2. Cette opération porte différents noms selon les banques chefs de file (arrangeurs).


Retour sommaire

 

junk bond : obligation à haut risque

Définition : Obligation émise par une entreprise privée n'ayant pas demandé de notation ou n'ayant obtenu qu'une mauvaise notation de son émission.
Note :
1. Le risque de mauvais service de sa dette par l'émetteur est tel que le taux d'intérêt de ses obligations est parfois très sensiblement plus élevé que celui offert par les grands émetteurs du marché.
2. On dit, plus familièrement, « obligation pourrie ».


 

leader : chef de file

Définition : Établissement bancaire dirigeant une opération financière, assurant les relations entre une entreprise cliente et les autres banquiers de celle-ci, et agissant vis-à-vis des tiers.

 


 

leads and lags : termaillage, n.m. langage professionnel

Définition : Changement dans le rythme des règlements internationaux, caractérisé par un jeu de va-et-vient entre les dates de paiement des créances et de recouvrement des dettes.


 

lease back : cession-bail

Définition : Technique de financement par laquelle un établissement de crédit spécialisé achète à un utilisateur un bien et le lui remet aussitôt à disposition en vertu d'un contrat de crédit-bail à l'issue duquel l'utilisateur locataire peut, en levant l'option d'achat stipulée à son profit, redevenir propriétaire du bien.
Note :
1. Dans certains domaines particuliers, notamment celui des transports, les contrats de cession-bail peuvent ne pas comporter d'option d'achat.
2. Pluriel : cessions-bail.

 


 

leasing : crédit-bail

Définition : Technique de crédit dans laquelle le prêteur offre à l'emprunteur la location d'un bien, assortie d'une promesse unilatérale de vente, qui peut se dénouer par le transfert de la propriété à l'emprunteur.
Note :
1. Cette technique fait, en France, l'objet d'une règlementation législative explicite.
2. Pluriel : crédits-bail.

 


 

leasing : location avec option d'achat

Abréviation : LOA
Définition : Technique par laquelle un établissement de crédit donne en location à un preneur (pour un usage non professionnel) un bien acheté à cet effet, en vertu d'un contrat à l'issue duquel celui-ci, peut pour un prix convenu, devenir propriétaire de ce bien, en levant l'option d'achat initialement stipulée à son profit.
Note :
1. Le preneur peut, dans certains cas, devenir propriétaire au cours du contrat en versant la totalité des loyers non échus, plus une pénalité éventuelle.
2. L'expression « location avec option d'achat » (LOA) s'est progressivement substituée à l'expression « location avec promesse de vente » (LPV) qui figure encore dans les textes législatifs et règlementaires originels.
3. Le terme anglais leasing recouvre de nombreuses autres techniques regroupées sous le terme générique de « crédit-bail ».

 


Retour sommaire

 

leverage lease : bail à effet de levier

 

 

Définition : Bail financier dont le rapport entre le traitement fiscal de l'amortissement du bien loué et son financement constitue l'effet de levier.

 


 

leveraged management buy-out , LMBO : rachat d'entreprise par ses salariés (Abréviation : RES)

Définition : Opération permettant à des salariés de racheter leur entreprise, une division de leur entreprise ou une de ses filiales, à l'aide d'emprunts ou d'avantages fiscaux.

 


 

limit down : limite à la baisse

Définition : Sur un marché organisé, cours en dessous duquel les transactions sur une valeur sont interrompues.

 


 

limit up : limite à la hausse

Définition : Sur un marché organisé, cours au-dessus duquel les transactions sur une valeur sont interrompues.

 


 

local custody, subcustody : conservation nationale

Définition : Activité de conservation sur une place donnée, pour le compte de clients étrangers et nationaux (banques, maisons de titres, sociétés de gestion..), de l'ensemble des valeurs de la nationalité de cette place qu'ils détiennent.
Note : Cette activité de conservation s'accompagne notamment du suivi et de l'exécution de toutes les opérations sur titres, dites « OST ».

 


Retour sommaire


 

loophole : niche fiscale

Voir : tax loophole

 


 

loss carry back : report en arrière de déficit

Définition : Possibilité offerte, sous certaines conditions, aux entreprises soumises à l'impôt sur les sociétés, de reporter un déficit subi pendant un exercice sur les bénéfices non distribués d'exercices précédents, en faisant apparaître un excédent d'impôt sur les sociétés et donc une créance d'égal montant sur le Trésor.

 


 

mark-to-market : évaluation au prix de marché

Définition : Méthode comptable consistant à arrêter la valeur d'un actif par référence à son prix de marché du moment.

 


 

marked-to-market : évalué au prix de marché

Définition : Se dit de la valeur d'un actif correspondant à son prix de marché du moment.

 


 

market maker : teneur de marché

Définition : Opérateur ou établissement qui intervient sur les marchés financiers pour son propre compte de manière continue en indiquant en permanence les prix d'achat et de vente qu'il propose pour des quantités données, contribuant ainsi à la liquidité du marché.
Note :
1. Cet affichage des cours résulte d'un engagement contracté par ces opérateurs pour effectuer la tenue de marché.
2. Le teneur de marché ne se rémunère pas par un courtage mais par la différence entre ses prix d'achat et de vente.

 


 

market making : tenue de marché

Définition : Intervention d'un opérateur ou d'un établissement sur les marchés financiers pour son propre compte de manière continue en indiquant en permanence les prix d'achat et de vente qu'il propose pour des quantités données de valeurs, contribuant ainsi à la liquidité du marché.

 


 

matching : rattachement, n.m.

Définition : En comptabilité, principe stipulant que les charges sont prises dans le compte de résultats sur la base d'une liaison entre les coûts encourus et l'obtention de produits spécifiques.
Note :
1. Ce processus implique la prise en compte simultanée ou combinée de produits et de charges qui résultent des mêmes transactions ou évènements.
2. Le terme « rapprochement » est également utilisé au Canada.

 


Retour sommaire

 
 

medium term note, MTN : bon à moyen terme négociable ( Abréviation : BMTN)

Définition : Catégorie de titre de créance négociable d'une durée initiale supérieure à un an pouvant être émis sur le marché, sous réserve de certaines conditions règlementaires, par les établissements de crédit, les entreprises, les institutions de la CEE et les organisations internationales.


 
 

middle office : suivi de marché

Définition : Service situé entre la salle des marchés et le post-marché, dont le rôle, variable selon les établissements, consiste notamment à normer les opérations réalisées pour les rendre gérables par le post-marché, et à vérifier qu'elles sont conformes à la règlementation.


 
 

money manager : gestionnaire de portefeuille


mortgage-backed security (MBS) : créance hypothécaire titrisée (Abréviation : CHT)

Définition : Titre émis par une structure de titrisation, adossé à une ou plusieurs créances hypothécaires, négociable sur les marchés financiers.


multicurrency : multidevise, adj.

Définition : Se dit d'une opération ou d'un contrat dont les clauses financières peuvent mettre en jeu plusieurs devises.


Retour sommaire


netting : compensation monétaire de groupe (CMG)

Définition : Technique d'optimisation de la trésorerie d'un groupe, principalement à l'égard du risque de change, et consistant à compenser les dettes et créances, par devises, à l'intérieur du groupe.


new money : crédit de restructuration

Définition : Dans le cadre particulier de la restructuration de la dette de certains pays, financement additionnel à moyen terme réparti entre les banques au prorata de leurs encours sur le pays considéré et associé à un rééchelonnement.
Note : Le crédit de restructuration se fait dans le cadre d'une procédure administrée par les banques elles-mêmes.


off-shore, offshore : extraterritorial

Définition : Qualifie les activités bancaires et financières domiciliées dans les places étrangères.
Note : Dans le domaine du pétrole, les équivalents français utilisés sont « en mer » ou « hauturier ».


off-shore place , offshore place : place extraterritoriale

Définition : Place sur laquelle des agents économiques, notamment des banques, bénéficient de conditions d'exercice particulières, principalement sur le plan fiscal et du contrôle des changes, de sorte qu'ils domicilient certaines opérations internationales traitées ailleurs et avec des non-résidents.


on-going netting : compensation sans déchéance du terme

Définition : Clause d'une convention prévoyant des obligations réciproques par solde net au fur et à mesure de leur exigibilité.


one-shot : coup unique

Définition : Opération à caractère exceptionnel éventuellement assortie d'un certain risque.

 

operating lease : bail d'exploitation

 

Définition : Bail permettant au preneur de disposer, pour son exploitation, de l'objet du bail pendant une période prédéterminée ; le loyer ne couvre pas entièrement l'amortissement et les intérêts financiers, le bien retournant au bailleur à l'issue du bail.
Note : Contrairement au bail financier, le bail d'exploitation ne comporte pas de clause de rachat.


Retour sommaire


opinion shopping : chalandage de firmes d'audit

Définition :
1. Recherche systématique de la firme d'audit susceptible d'être d'accord avec les options comptables souhaitées par la direction d'une société.
2. Mise en concurrence des firmes sur des critères de ce type.


optimized portfolio management : optimisation de rendement

Définition : Gestion de portefeuille qui recherche le meilleur rendement compte tenu du niveau de risque contractuellement convenu.


out of the money : hors du cours

Définition : Dans le cadre des options négociables, qualifie une option dont la valeur intrinsèque est nulle car son prix d'exercice est supérieur au cours du titre support pour une option d'achat, et inférieur pour une option de vente.


overnight : jour le jour (au)

Définition : Dans le domaine des pensions, du marché des changes et du marché interbancaire, s'emploie pour désigner une opération dont le début est fixé le jour même et l'échéance au lendemain.
Note : Les professionnels de la Bourse utilisent également l'abréviation « JJ ».



overshooting : surréaction, n.f.

Définition : Changement brusque de parité, lié à une modification de données économiques exogènes (par exemple, modification de taux d'intérêt directeur à court terme), allant au-delà de ce que nécessite l'évolution des équilibres de long terme.
Note : On dit aussi « surajustement ».



Retour sommaire


peg : ancrage

 

Définition : Lien fixe entre deux monnaies, avec possibilité de fluctuations très limitée par rapport à un cours central.


pool  : syndicat de prise ferme

Définition : Ensemble de banques ou de sociétés financières réunies pour participer à une émission obligataire (emprunt syndiqué), quels que soient l'émetteur, la monnaie et la place, en s'engageant à souscrire une part déterminée de l'emprunt, ce qui garantit l'émetteur de recevoir le produit de son émission, même en cas de placement difficile dans le public.
Note : Un tel syndicat peut être aussi constitué à l'occasion d'une augmentation de capital, notamment préplacée. Le terme employé est plutôt "syndicat de garantie".


pool : tour de table

Définition : Réunion de différents apporteurs de capitaux, sans appel public à l'épargne, ayant pour objet la répartition des capitaux apportés.
Note :
1. En matière de crédit (en monnaie nationale ou en devises), le tour de table est constitué exclusivement par des banques ou des sociétés financières.
2. Pour le capital social (constitution, augmentation) d'un organisme, quel qu'il soit, le tour de table peut comprendre des personnes physiques et morales. Lorsque le capital social d'un organisme est détenu intégralement par un même actionnaire, il n'y a pas lieu d'employer l'expression « tour de table ».


portfolio manager : gestionnaire de portefeuille


Retour sommaire


pre-marketing : préplacement, n.

Définition : Ensemble de démarches ayant pour but, avant une émission de titres, de sensibiliser les investisseurs et de recueillir leurs réactions.
Note : L'expression « pré-marketing » est impropre.


price : priser, v.tr.

Définition : Fixer un prix en réponse à une demande sur un marché ou la valeur d'un bien ou d'un instrument financier, pour des raisons comptables, que ce soit sur un marché organisé ou un marché de gré à gré.


price-earning ratio, PER : coefficient de capitalisation des résultats (Abréviation : CCR)

Définition : Coefficient par lequel il convient de multiplier le bénéfice net par action pour retrouver le cours coté.


pricer : priseur, n.m.

Définition : Personne qui fixe un prix en réponse à une demande sur un marché ou la valeur d'un bien ou d'un instrument financier pour des raisons comptables, que ce soit sur un marché organisé ou un marché de gré à gré.


Retour sommaire

pricing : prisée, n.f.

Définition :
1. Fixation d'un prix en réponse à une demande sur un marché.
2. Fixation de la valeur d'un bien ou d'un instrument financier à un moment donné, pour des raisons comptables, que ce soit sur un marché organisé ou un marché de gré à gré.


primary dealer : spécialiste en valeurs du Trésor (Abréviation : SVT)

Définition : Établissement ayant obtenu un statut particulier relatif à l'émission, au placement et au marché secondaire des valeurs du Trésor, et ayant l'obligation d'assurer en permanence la liquidité du marché secondaire.
Note :
1. Les spécialistes en valeurs du Trésor sont sélectionnés par l'État pour l'importance de leurs souscriptions aux émissions des titres de la dette publique, pour leur capacité à les placer en France et à l'étranger et à effectuer la tenue du marché de ces titres.
2. Les spécialistes en valeurs du Trésor sont consultés systématiquement par le Trésor sur les conditions d'émission des titres de la dette publique. Ils ont accès à toutes les adjudications et peuvent, en outre, acquérir des quantités supplémentaires au prix moyen de cette adjudication (offres dites « non compétitives »).


profit warning : avertissement sur les résultats

 

Définition : Communication publiée par une société cotée, en l'absence d'évènement marquant, afin d'informer le marché que les perspectives de résultats doivent être modifiées.

Note : La modification des perspectives de résultats peut avoir une incidence importante sur le marché et les positions des opérateurs, qu'elle soit positive ou négative.


Retour sommaire

promissory note : billet à ordre

Définition : Écrit par lequel un débiteur s'engage à payer, à une date déterminée, une certaine somme au bénéficiaire ou à son ordre.
Note : Le billet à ordre est négociable.


proof : épreuve

Définition : Monnaie de collection frappée sur un flan qui a subi un polissage poussé au moyen de matrices dont les parties les plus hautes sont polies.
Note :
1. Les reliefs de la pièce sont rendus mats par le sablage des creux de la matrice.
2. Ces pièces sont soumises unité par unité à un contrôle visuel.


raider : attaquant

 

Définition : Personne physique ou morale qui prend l'initiative d'une offre publique sur les titres d'une société, conduite dans une logique exclusivement financière.


rating : notation, n.f.

Définition : Évaluation qualitative d'une société ou d'un titre émis par une société, notamment au regard de sa solvabilité, mais ne constituant jamais une recommandation d'achat ou de vente.
Note : La notation est opérée par des organismes spécialisés.


reporting : déclaration des ordres

Définition : Déclaration, par un établissement, des transactions qu'il a réalisées sur les marchés règlementés ou non règlementés.
Note : Cette déclaration est adressée, d'une part, aux autorités de contrôle et de tutelle de marché, d'autre part, aux instances de contrôle de l'établissement.


reporting : reddition de comptes

Définition : Élaboration et communication, par une entreprise, de ses états comptables.


reporting dealer : correspondant en valeurs du Trésor ( Abréviation : CVT)

Définition : Établissement ayant obtenu un statut particulier relatif à l'émission, au placement et au marché secondaire des valeurs du Trésor.
Note :
1. Les correspondants en valeurs du Trésor sont sélectionnés par l'État pour l'importance de leurs souscriptions aux émissions de titres de la dette publique, pour leur capacité à les placer en France et à l'étranger.
2. Ils s'engagent à soumissionner régulièrement aux adjudications, à contribuer en permanence à la liquidité du marché secondaire et à effectuer progressivement la tenue du marché des titres de la dette publique.
3. Les correspondants en valeurs du Trésor ont naturellement vocation à obtenir le statut de spécialistes en valeurs du Trésor.


Retour sommaire

reporting system : système d'information comptable

Définition : Ensemble finalisé d'états, délais et procédures auquel une entité doit se conformer pour rendre compte aux organes chargés du contrôle ou du suivi des réalisations.


retail banking : banque de détail

Définition : Ensemble des opérations bancaires de faible montant unitaire faites essentiellement avec les particuliers, les professions libérales et les petites entreprises.


revolving credit : crédit permanent

Définition : Technique selon laquelle un établissement prêteur ouvre à un client un crédit dans la limite d'un montant maximal qui, pendant la durée du contrat, peut être utilisé en totalité ou en partie aux dates et au choix du client.
Note : les remboursements librement effectués dans le cadre du contrat reconstituent le crédit à concurrence du capital remboursé, permettant ainsi au client de nouvelles utilisations.


risk management : gestion de risques

Définition :
1. Action de détection et d'évaluation visant à mesurer précisément l'étendue du risque de crédit ou de marché.
2. En techniques commerciales, action de détection et d'évaluation visant à apprécier au mieux les risques à prendre.


Retour sommaire


risk manager : gestionnaire de risques

Définition :
1. Spécialiste de la détection et de l'évaluation de l'étendue du risque de crédit ou de marché.
2. En techniques commerciales, spécialiste de la détection et de l'évaluation visant à apprécier au mieux les risques à prendre.



roller swap : échange renouvelable

Définition : Échange, entre banques ou organismes financiers, d'intérêts, de monnaies, d'instruments financiers, renouvelable de période contractuelle en période contractuelle, en principe, selon les mêmes caractéristiques et les mêmes modalités.


rollover credit : crédit à taux révisable

Définition : Crédit généralement à moyen terme pour lequel les échéances d'intérêt sont effectuées à taux renouvelable à des intervalles déterminés (en général trois ou six mois).


round : négociations, n.f.pl


royalty, n.f. : redevance, n.f.

Domaine : Pétrole et gaz

Définition : Somme versée à échéances périodiques en contrepartie d'un avantage concédé contractuellement.


Retour sommaire


sales-trader : vendeur négociateur

Définition : Personne qui vend à des clients des instruments qu'elle, ou son entreprise, a élaborés ou négociés sur les marchés financiers.


score : écorer

Définition : Évaluer par écorage.

Note : Le terme « scorer », que l'on rencontre aussi, est moins bon.


scoring : écorage

Définition : Technique d'évaluation qualitative d'un client emprunteur - particulier ou entreprise - principalement sous l'angle de sa solvabilité.
Note : Le terme « scorage », que l'on rencontre aussi, est moins bon.


screening : filtrage

Définition : Pratique consistant à sélectionner des titres de portefeuille d'investissement en fonction de divers critères, notamment d'ordre social ou environnemental.


securitizable (EU), securitisable (GB) : titrisable, adj. langage professionnel

Définition : Se dit d'une formule de crédit bancaire susceptible d'être titrisée.


Retour sommaire

securitization (EU), securitisation (GB) : titrisation, n.f. langage professionnel

Définition : Technique substituant à des formules de crédit bancaire des formules de titres négociables ou de contrats portant sur ces titres, émis dans le public soit par création d'instruments financiers (par exemple billets de trésorerie), soit par transformation d'un crédit en emprunt obligataire (par exemple crédit hypothécaire transformé en obligations hypothécaires), soit par transformation en parts d'organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) créés spécialement à cet effet (fonds commun de créances, FCC).


securitize, v. (EU), securitise, v. (GB) : titriser, v. langage professionnel

Définition : Substituer à des formules de crédit bancaire des formules de titres négociables ou de contrats portant sur ces titres, émis dans le public.


small cap : petite capitalisation

Définition : Titre émis par une société à faible capitalisation boursière.

special purpose company ou SPC, special purpose entity ou SPE, special purpose vehicle ou SPV : structure de titrisation

Synonyme : entité ad hoc
Définition : Structure juridique créée spécifiquement pour traiter une opération ou un groupe d'opérations similaires pour le compte d'une entreprise.
Note : En France, cette structure correspond au fonds commun de créances.


Retour sommaire

splitting : division

Définition : Fractionnement d'une action par division de son nominal.
Note : Cette procédure a également pour conséquence le fractionnement de son cours de bourse dans les mêmes proportions. Elle permet ainsi une diffusion plus large du titre.


spot credit : crédit ponctuel

Définition : Crédit à court terme dont le montant et les conditions sont négociés au coup par coup.
Note : Le taux est déterminé en fonction du marché du moment.


spot market : marché au comptant

Définition : Marché sur lequel les transactions donnent lieu à paiement et livraison non différés d'actifs financiers ou de marchandises.
Note : S'agissant de marchandises, ces marchés portant généralement sur des quantités marginales, les opérateurs n'y interviennent que de manière ponctuelle.


spread : écart

Définition : Sur un marché d'instruments financiers, écart mesuré en taux d'intérêt entre les conditions qu'obtiendraient pour des opérations similaires des émetteurs différents.


Retour sommaire


squeeze out : retrait obligatoire

Définition : Cession forcée de titres, autorisée par les autorités de place, à la suite d'une offre publique de retrait, qui permet à un groupe majoritaire d'obtenir le transfert des titres détenus par les minoritaires moyennant une indemnisation.


stakeholder : partie prenante

Définition : Tout acteur concerné par la bonne marche de l'entreprise, tels le créancier, le fournisseur, le client, le dirigeant, le salarié, l'actionnaire.


stakeholder value : valeur partenariale

Définition : Ensemble des caractères qui font apprécier une entreprise, indépendamment de sa valeur actionnariale, par chacune des parties intéressées à sa bonne marche, et qui fonde la confiance qu'elle inspire.


steering committee : comité de restructuration

Définition : Dans le cadre particulier de la restructuration de la dette de certains pays, comité réunissant les banques chefs de file des crédits à ces pays pour organiser, administrer le financement additionnel et négocier la procédure de rééchelonnement de la dette.


stock option : option sur titres

Définition : Option d'acquisition ou de souscription d'actions ou de toute autre valeur mobilière.
Note : Dans une acception courante, l'expression « option sur titres » désigne une option d'acquisition ou de souscription d'actions lorsqu'elle est offerte par une entreprise à ses salariés ou ses dirigeants, à des conditions préférentielles et à des fins d'intéressement.


Retour sommaire


stock options plan : plan d'options sur titres

Définition : Programme suivant lequel une entreprise offre à ses salariés des options d'achat sur ses propres actions.



straddle : ordre lié

Définition : Opération d'achat et de vente d'un même donneur d'ordre portant soit sur le même titre pour un montant donné sur deux échéances différentes, soit sur des titres différents pour un même montant sur la même échéance.


striking price : prix d'exercice

Définition : Prix auquel l'acheteur d'une option exerce le droit d'acquérir, dans le cas d'une option d'achat, ou de vendre, dans le cas d'une option de vente, le support du contrat d'option.
asking price : prix demandé
Définition : Prix auquel un titre est demandé à l'achat.



stripping : démembrement

Définition : Technique consistant à scinder un titre en plusieurs titres.
Note :
1. Exemple : démembrement d'une action ; démembrement d'une obligation.
2. Chaque titre ainsi créé par démembrement peut être cédé et coté séparément. Actuellement dans la pratique, en ce qui concerne les actions, seuls sont cédés et cotés séparément les certificats d'investissement.


Retour sommaire


swap : échange financier

Forme abrégée : échange, n.m.
Définition : Opération par laquelle deux ou plusieurs entités échangent des éléments de leurs créances ou de leurs dettes, celles-ci pouvant être libellées dans la même monnaie ou dans des monnaies différentes.
Note :
1. Il convient par ailleurs de proscrire formellement le terme « swaper ».
2. Au Québec, on emploie le terme « troc ».


swap : échanger

Forme abrégée : échange, n.m.
Définition : Opération par laquelle deux ou plusieurs entités échangent des éléments de leurs créances ou de leurs dettes, celles-ci pouvant être libellées dans la même monnaie ou dans des monnaies différentes.
Note :
1. Il convient par ailleurs de proscrire formellement le terme « swaper ».
2. Au Québec, on emploie le terme « troc ».


swap option , swaption  : option d'échange

Définition : Contrat permettant à son titulaire, contre paiement immédiat d'une prime au vendeur, d'effectuer, à une date d'échéance fixée, ou à tout moment jusqu'à celle-ci, un échange d'intérêts, de monnaies ou d'instruments financiers, selon des caractéristiques et des modalités convenues dès l'origine, ou d'y renoncer moyennant abandon de la prime.


swing line : crédit de sécurité

Définition : Dans le cadre des facilités de crédit internationales, ligne de crédit relais adossée à une émission de billets à court terme, permettant à l'émetteur des tirages de très courte durée (rarement plus de dix jours) entre le remboursement d'une émission arrivée à échéance et son renouvellement, dans le cas de conditions du marché moins favorables à une nouvelle émission.


syndicated swap : échange syndiqué

Définition : Échange, entre banques ou organismes financiers, d'intérêts, de monnaies, ou d'instruments financiers, pris en charge, en terme d'engagement, par plusieurs établissements bancaires.


Retour sommaire

task force : comité de réflexion

Synonyme : équipe spéciale, groupe d'étude


tax cut : détente fiscale

Définition : Réduction structurelle ou conjoncturelle des impôts, notamment de l'impôt sur le revenu ou de l'impôt sur les sociétés.


tax loophole  : niche fiscale

Domaine : Économie générale
Définition : Lacune ou vide législatif permettant d'échapper à l'impôt sans être en infraction.


tax wedge  : écart social

Définition : Écart entre le coût total du travail supporté par l'entreprise et le salaire net après cotisations sociales.
Note : La présente définition correspond au régime français dans lequel les impôts ne sont pas prélevés à la source. En effet, dans les pays où les impôts sont prélevés à la source, la notion de tax wedge correspond plus précisément à l'écart entre le coût total du travail supporté par l'entreprise et le salaire net après impôt et cotisations sociales ; dans ce cas, il s'agit d'un « écart fiscal ».


tender panel  : syndicat d'enchères

Définition : Réunion d'apporteurs de capitaux répondant à l'appel d'un émetteur de titres, principalement pour les facilités d'émission garantie et selon différentes modalités d'adjudication.


Retour sommaire

tombstone : faire-part de clôture

Synonyme : avis de clôture
Définition : Annonce dans la presse indiquant que la souscription d'une opération financière, ouverte ou non au public, est terminée.


tomorrow next  : jour lendemain (à)

Définition : Dans le domaine des pensions, du marché des changes et du marché interbancaire, s'emploie pour désigner une opération dont les parties fixent le début au lendemain et l'échéance au surlendemain.
Note : Les professionnels de la Bourse utilisent également l'abréviation « J+1, J+2 ».


tracker fund ou tracker : fonds indiciel coté

Définition : Fonds commun de placement, coté sur un marché, exclusivement composé de l'ensemble des valeurs mobilières qui entrent dans un indice de place.
Note : La COB a intitulé ce type de fonds « OPCVM indiciel coté ».


tracking error : indicateur de déviation

Synonyme : indice de déviation
Définition : Indicateur de risque qui mesure la déviation d'un fonds par rapport à sa valeur de référence.



tracking stock : action reflet

Définition : Action émise par une société et dont les dividendes sont indexés sur les résultats d'une de ses branches d'activité, sans que celle-ci constitue une entité juridique.


Retour sommaire

trader : opérateur, -trice de marché

Forme abrégée : opérateur, -trice, n.
Définition : Personne qui réalise, pour le compte de l'établissement qu'elle représente ou pour le compte d'un tiers, des opérations de couverture, de placement ou de spéculation sur les marchés financiers.


trading floor ou trading room : salle des marchés

Voir : front office


treasury swap  : échange cambiste

Définition : Échange, entre banques ou organismes financiers, de créances à court terme libellées en monnaies différentes.


treaty shopping : chalandage fiscal

Définition : Recherche systématique des conventions fiscales internationales offrant les meilleures possibilités de réduire la charge globale d'impôt.
Note : Cette pratique conduit les groupes à adopter des implantations et des structures juridiques en fonction de cet objectif.


trust : fiducie

Définition : Contrat par lequel un constituant transfère temporairement la propriété de biens ou de droits à un fiduciaire, à charge pour ce dernier d'agir dans l'intérêt du constituant ou d'autres bénéficiaires ou dans un but déterminé.


trustee : fiduciaire

Définition : Personne physique ou morale à laquelle est temporairement transférée la propriété de biens ou droits, qui constituent une masse séparée dans son patrimoine, à charge pour elle d'agir dans l'intérêt du constituant ou d'autres bénéficiaires ou dans un but déterminé.


Retour sommaire

underwriting fee : commission de garantie

Définition : Commission payée par un emprunteur à un syndicat d'établissements de crédit ou d'institutions financières en rémunération de la garantie de bonne fin de l'opération.


underwriting fee : commission de placement

Définition : Commission payée par un émetteur à un syndicat d'établissements de crédit ou d'institutions financières en rémunération de la diffusion et du placement de ses titres.


underwriting group : syndicat de prise ferme

Définition : Ensemble de banques ou de sociétés financières réunies pour participer à une émission obligataire (emprunt syndiqué), quels que soient l'émetteur, la monnaie et la place, en s'engageant à souscrire une part déterminée de l'emprunt, ce qui garantit l'émetteur de recevoir le produit de son émission, même en cas de placement difficile dans le public.
Note : Un tel syndicat peut être aussi constitué à l'occasion d'une augmentation de capital, notamment préplacée. Le terme employé est plutôt syndicat de garantie.


universal bank , universal banking : banque universelle

Définition : Établissement de crédit qui offre tous les services bancaires à l'ensemble de sa clientèle.


Retour sommaire

valuator : évaluateur, -trice

Définition : Personne qui, dans un établissement financier, est chargée de procéder à l'évaluation des titres de la clientèle et à leur suivi sur les marchés financiers.


venture capital : capital-risque

Définition : Investissement à risques assorti de gains potentiels élevés, consistant en prises de participations dans des entreprises œuvrant en principe dans les techniques de pointe, les idées nouvelles et sur les marchés risqués, et réalisé notamment par des sociétés spécialisées, dites « sociétés de capital-risque ».


wage wedge : écart social

Voir : tax wedge


walk-away clause : clause de forfait

Définition : Dans une convention de compensation avec déchéance du terme, clause contractuelle précisant que la partie non défaillante est libérée de ses obligations, totalement ou partiellement, vis-à-vis de la partie défaillante.


window-dressing : habillage de bilan


Retour sommaire


yield management : optimisation de rendement

Définition : Gestion de portefeuille qui recherche le meilleur rendement compte tenu du niveau de risque contractuellement convenu.