TraAM 2014-2015

Huit académies ont été sélectionnées pour l'année 2014-2015. Une réunion en présentiel le lundi 13 octobre 2014 a permis de faire le point sur chaque projet et de lancer officiellement le début des travaux. Vous trouverez sur cette page le compte-rendu de cette réunion et le descriptif détaillé des projets, ainsi que les présentations qui ont été utilisées lors de cette réunion.

Ces huit académies ont répondu à l'appel à proposition 2014-2015.

 

Thèmes retenus pour les TraAM 2014-2015

 

Les travaux académiques mutualisés de langues vivantes, menés par des groupes interlangues, participent à  une réflexion sur la plus-value du numérique dans l’enseignement des langues vivantes.

Ces dernières années, un travail approfondi sur la compréhension de l’oral à l’aide du numérique a été effectué dans le cadre de ces groupes. Afin de compléter la réflexion sur les apports du numérique dans la pratique des différentes activités langagières, les TraAM de l’année 2014-2015 axeront leur réflexion sur l’amélioration de l’expression, et en particulier de l’expression écrite. Les groupes académiques étudieront et mettront en pratique les différents usages découlant d’outils tels que l’écriture collaborative, la production écrite partagée ou la trace écrite numérique. Ils fourniront également des pistes afin de contribuer à la complexification de l’expression des élèves, indispensable pour un passage du niveau A2 aux niveaux supérieurs.

Certaines pistes amorcées l’an dernier demandent à être poursuivies et approfondies. C’est le cas, en premier lieu, des tablettes tactiles. Celles-ci permettent, entre autres,  une évolution de la trace écrite traditionnelle qui peut devenir une trace multimédia (écrite, audio et vidéo). Pour finir, les groupes pourront continuer à travailler sur l’élaboration de séquences pédagogiques utilisant le numérique dans le cadre des récents enseignements de spécialité : LELE (littérature étrangère en langue étrangère) et ETLV (enseignement technologique en langue vivante).
 

Le cahier des charges de fonctionnement des TraAM 2014-2015

 

Réunion du 13 octobre 2014

Lettre d'ouverture de la journée
message de monsieur Michel Pérez, Inspecteur général de l'Éducation nationale

Le dispositif TraAM: les informations institutionnelles
Message de Blandine Raoul-Réa, chef de département du développement des usages et de la valorisation des pratiques (DNE A2).

 

Académie de Grenoble

(inspectrice : Mme DURUPT – référente : Laurence GILMANT)

 

Le groupe de travail se compose pour l'instant de 4 enseignantes d'anglais du même collège, et d'une enseignante d'anglais en lycée. Des contacts ont été pris avec des enseignants d'allemand, d'espagnol et d'italien pour permettre de mener un travail et une réflexion en interlangue, comme le stipule le cahier des charges des TraAM.

Les travaux tournent autour de deux projets:

Écriture collaborative en lycée

Il s'agit d'aboutir à la création d'une enquête policière, suite à un voyage en Ecosse début octobre, qui a permis aux élèves de prendre des photos, et de se constituer une banque de sons authentiques.

Ce travail d’écriture va permettre à la classe de participer au concours académique de nouvelles pour des classes de LELE (utilisation de tablettes numériques comme banque de données, mémoire pour stocker le texte et initier une forme d’écriture collaborative au sein des classes, mise en ligne pour enrichir et corriger les productions et désigner la nouvelle présentée au concours)

Production écrite collaborative en Collège

Les projets sont menés au collège par une équipe qui travaille dans le même établissement, avec une habitude de partage et de concertation régulière. Trois catégories d'outils numériques vont être utilisées dans le cadre des TraAM cette année: des outils de support collaboratif de travail; des outils de mémorisation; et des outils de publication.

Pistes de réflexion

La complémentarité du livre et de l'écran

L'alliance entre le numérique qui permet de mettre en place une pédagogie différenciée et les outils collaboratifs qui créent une dynamique de groupe et de projet.

L'Éducation aux médias et à l'information en cours de langue vivante.

La présentation des travaux de l'académie

Académie de Lyon

(inspectrice : Mme JAILLET – référent : Guillaume OGIER)

 

Le groupe de travail se compose de 5 enseignants de collège et de lycée; 3 langues sont représentées (anglais, allemand, et italien). Les collèges étant désormais équipés de chariots avec 30 tablettes, le groupe va pouvoir poursuivre le travail engagé l'an dernier autour de l'utilisation des tablettes numériques en cours de langue vivante.

Quand l'équipement ne pose plus problème

Les avantages de cet équipement sont désormais connus, après deux trimestres d'utilisation; il offre notamment une grande souplesse, et permet de passer de l'oral à l'écrit très rapidement. d'autre part, les élèves gagnent en autonomie, s'investissent davantage et peuvent travailler à leur rythme. Enfin, cela permet également de réfléchir au nouveau rôle de l'enseignant face à ses classes: l'outil offre en effet une possibilité de partage rapide, simplifiée et instantanée entre l'enseignant et l'élève.

Pistes de travail

L'accent va être mis cette année sur l'entraînement à la compréhension écrite: les travaux vont porter sur la didactisation numérique de textes (insertions de liens hypertextes), sur l'éventuel apport de la réalité augmentée, ainsi que sur l'utilisation de bibliothèques digitales. Les équipes travailleront également sur le développement de l'expression écrite grâce aux outils numériques, avec la mise en place de pratiques telles que l'écriture collaborative et l'amélioration de la trace écrite.

La présentation des travaux de l'académie

 

Académie de Martinique

(inspectrice : Mme RAMVILLE – référente : Marie-Claire BOLNET)

 

Le groupe de travail se compose de 4 enseignantes d'anglais, 3 en collège et une en lycée, et les objectifs des travaux de l'équipe engagée dans les TraAM est de réfléchir aux possibilités que le numérique offre pour améliorer l'expression écrite des élèves, grâce à une approche journalistique.

"Devenir jeune reporter en langue étrangère"

Le contexte

Le projet "Devenir Jeune Reporter en Langue Étrangère" a fait, l’an dernier, l’objet d’expérimentations auprès de publics d’apprenants utilisateurs élémentaires et utilisateurs indépendants, en collèges et lycées, ainsi que dans le cadre de la liaison école/collège.
Les expérimentations seront poursuivies cette année en vue de la mise en place d’un dispositif plurilingue pluridisciplinaire de web radio.
A ce titre, des comptes rendus de situations d’apprentissage permettant l’entraînement et l’évaluation de productions rédactionnelles utilisant les outils web2.0 seront analysés et mis en perspective

L'équipement

Le problème de la situation de l'académie est que les établissements ne sont pas équipés de tablettes, et qu'on assiste à un démarrage timide de l'ENT. Il y a également peu de tableaux numériques interactifs dans les établissements. Les enseignantes qui font partie du groupe de travail vont donc essayer de faire face à cette situation en utilisant les outils numériques de partage et de communication dont elles peuvent disposer. Marie-Claire BOLNET manifeste son intérêt pour communiquer et mutualiser avec d'autres académies travaillant sur les mêmes problématiques.

 

Académie de Nancy-Metz

(inspecteur : M. MARI – référente : Laurence LANGLOIS-BLUEM)

 

Le groupe de travail se compose de 9 enseignants de collège et de lycée; 4 langues sont représentées (anglais, allemand, espagnol et italien), et l'équipe est à la recherche d'un collègue de lycée professionnel. L'intérêt de ce groupe est que les enseignants qui le forment sont issus de 4 départements totalement différents au niveau équipement numérique. Il s'agit donc d'un même projet, mené avec des équipements différents. Le seul point commun est que tous disposent d'un même ENT, qui est un réel outil pédagogique.

Le groupe prévoit de travailler sur les façons d’aider les élèves à progresser en expressions écrite et orale en utilisant des applications numériques en ligne variées, motivantes et collaboratives. Lors de la réunion, Laurence Langlois-Bluem manifeste son intérêt pour communiquer et mutualiser avec d'autres académies travaillant sur les mêmes problématiques - notamment l'académie de Reims.


Enrichir l'expression écrite des élèves

Un premier aspect portera sur les façons d’enrichir l’expression écrite des élèves à travers l’utilisation des forums au sein des ENT et de favoriser l’écriture collaborative par le biais de murs virtuels pour donner envie aux élèves de s’exprimer librement sans craindre l’erreur.

Approche méthodologique de la traduction

Une approche méthodologique de la traduction sera abordée pour apprendre aux élèves à déjouer les pièges de la traduction « mot à mot » souvent proposée par les traducteurs en ligne. Au contraire, il s’agira d’entraîner les élèves à utiliser les dictionnaires en ligne en se servant du contexte sans négliger l’importance du sens et de l’intention de l’auteur.

Prolonger l'exposition à la langue

Le groupe s’attachera enfin à développer des pistes pour personnaliser le travail des élèves et prolonger l’exposition à la langue en dehors du cours grâce à des applications utilisables sur des outils fixes et nomades permettant de s’approprier autrement des leçons, du vocabulaire ou des faits culturels. Ces pistes permettront aux élèves de développer leurs compétences en expression écrite mais également leur travail en autonomie pour les rendre plus responsables face à leur apprentissage des langues.
 

La présentation des travaux de l'académie.

 

Académie de Poitiers

(inspectrices : Mmes ALIGE et VIDAL – référente : Michelle FY)

 

L’équipe TraAM 2014-2015 se compose d’une dizaine d’enseignants d’anglais et d’espagnol, et se divise en deux groupes de travail :

La littérature étrangère en langue étrangère

Un premier groupe de travail réunit actuellement 9 professeurs de littérature en lycée : 2 en anglais et 7 en espagnol. Il a permis la publication de 4 séquences, 5 autres sont en cours de finalisation. L’objectif est de poursuivre la publication de séquences didactisées sur les pratiques induites par les nouvelles modalités du baccalauréat et en particulier l'enseignement de la littérature en se fondant sur des activités de réécriture, de rédaction ou par des travaux numérisés permettant de développer les capacités de synthèse et d'analyse des élèves.

L'utilisation des tablettes en cours de langues vivantes

Le deuxième groupe, en inter langues et inter cycles, constitué de professeurs des écoles, de collège, de lycée professionnel, général ou technologique, réfléchit sur l'usage qui peut être fait des tablettes tactiles. Plusieurs séquences sont prêtes à la publication. Elles portent sur la façon dont l'outil numérique peut permettre non seulement de développer les compétences des élèves en langue étrangère, mais aussi de les inviter à produire des documents oraux et écrits en langue étrangère, à travers des médiatisations favorables aux apprentissages.

Des vidéos d’usage ont été publiées sur le site académique, qui permettent de mieux mettre en valeur les possibilités d’exploitation des tablettes en cours de langues vivantes. Les statistiques montrent que les séquences publiées suite aux travaux menés dans le cadre des TraAM, ainsi que ces vidéos, sont très largement consultées.

 

La présentation  des travaux de l’académie


Académie de Reims

(inspectrice : Mme QUESADA – référent : José Manuel REVILLA RODRIGUEZ)

Le groupe de travail se compose de 7 enseignants : un enseignant d’espagnol en lycée, professeur référent du projet, et 6 enseignants qui vont travailler en binômes collège-lycée: 2 d’anglais, 2 d’espagnol, et 2 d’allemand.

Pistes de travail

  • Dynamique horizontale collège-lycée (classes de 3ème et de 2e) avec des enseignants utilisant les TICE à un but pédagogique entre des élèves de 3ème et de 2e. Le but sera de produire des documents conjointement entre les deux classes tout en favorisant la liaison collège-lycée (sous-titrage des séquences filmiques, création de romans photos, enrichissement de blogs, ...)
  • Dynamique verticale en collège (4ème -3ème) et au lycée (cycle terminal) pour travailler la progression de la compétence écrite visant la préparation des épreuves du BAC (création des fiches signalétiques, écriture collaborative, ...

Objectifs

  • favoriser le passage collège-lycée
  • valoriser les compétences du B2i
  • prendre en compte le handicap
  • favoriser le travail individuel
  • mieux préparer les élèves aux compétences écrites: création d'une charte qui pourrait être appliquée depuis la 2nde.

 

Académie de Strasbourg

(inspectrice : Mme MINETTO – référente : Natacha HANSEN ou Estelle DUBRUQUE-BLAVY)

  

Le groupe de travail se compose de 8 enseignants de collèges et de lycée. Les langues représentées sont l’anglais, l’allemand, le chinois, l’arabe, l’espagnol, l’italien et le FLE. La diversité importante des langues représentées et des expériences professionnelles de chacun va permettre une réflexion riche autour de plusieurs axes :

Le travail de la liaison collège-lycée

L’apport du numérique pour l’enrichissement des connaissances en langues vivantes, avec notamment une réflexion  autour du travail collaboratif des élèves

Pour les langues vivantes telles que l’arabe et le chinois, la réflexion va porter sur l’apprentissage de la graphie : en quoi le numérique peut faciliter la lecture et l’écriture pour les élèves.

Beaucoup de collègues de l’équipe sont engagés dans des échanges (deux d’entre elles sont ambassadrices e-twinning notamment), et souhaitent profiter de ce dispositif pour, par exemple, créer des romans à choix multiples

Une réflexion sur l’utilisation des traducteurs en ligne.

La production finale sera la création d’un journal inter-langues.

 

Académie de Versailles

(inspectrice : Mme TORRES – référente : Katrin GOLDMANN)

 

Le GEP-Langues de l’académie de Versailles est un groupe de travail composé de cinq enseignants de collège et de lycée qui représentent trois langues (anglais, allemand, espagnol). Le groupe a travaillé les années précédentes dans le but de créer des séquences pédagogiques. Mais la publication d'une séquence entière s'est avérée très complexe au niveau de la validation, ce qui n'a pas permis au groupe de publier la quantité de séquences prévue initialement. Cette année, le but sera donc de rendre compte d'expérimentations plus courtes, afin de pouvoir en publier davantage.

Pistes de travail

  • Création d'ebooks interdisciplinaires
  • Écriture collaborative à distance dans le cadre d'un échange
  • Travail à partir de la copie numérique, écrite et orale.
  • Production de magazines numériques
  • Création de reportages et d'émissions, notamment sur la webradio présente sur le serveur académique.