ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Séminaire 2008-2009

Les ateliers du séminaire

Thèmes des ateliers : probabilités au collèges, algorithme et programmation, animation académique autour des ENT, TNI et clés USB remises au néo-titulaires.

Thèmes des ateliers : probabilités au collèges, algorithme et programmation, animation académique autour des ENT, TNI et clés USB remises au néo-titulaires.

Atelier « Algorithmique »

Quels objectifs ?

Un élève doit être capable de lire un algorithme, d’analyser un problème et de construire un algorithme pour le résoudre, ceci à des niveaux de difficulté croissante au cours des années de lycée.

 
Quel langage ?

Il serait judicieux d’utiliser un même langage dans un établissement (pour faciliter les échanges entre enseignants et l’apprentissage des élèves d’une année sur l’autre), voire dans une même académie (pour les formations).

Il convient également de choisir un logiciel multiplateforme ayant une interface simple avec une aide intégrée, un débogage explicite, dont le langage fait la distinction entre l’affectation et l’égalité, ayant la possibilité d’avoir du calcul symbolique et pouvant être installé librement par les élèves chez eux afin qu’ils puissent éventuellement poursuivre le travail amorcé en classe.

 

Comment introduire l’algorithmique ? Quelles activités ?

On trouvera ici quelques pistes pour la classe de Seconde, issues des discussions menées dans l’atelier.

 

-          Commencer par donner à lire quelques algorithmes et demander ce qu’ils produisent, puis faire réaliser des algorithmes voisins

On trouvera quelques exemples dans ce document produit par l’académie de Nantes (pages 3 et 4,  paragraphe 5)

 
 

-          Des algorithmes mathématiques simples issus de situations de collège :

Calcul de PGCD par l’algorithme d’Euclide, recherche de nombres premiers

Calcul des quartiles (introduisant un algorithme de tri donné sous forme de fonction « boîte noire » aux élèves)

-  Développement en fraction continue, recherche de la période du développement décimal d’une fraction.

- Algorithme de Héron
- Approximation de π par la méthode d’Archimède

- Jeux : trouver un nombre (« plus grand », « plus petit »), tir en basket

- Simulations pas évidentes à mettre en œuvre avec un tableur :

ŸOn lance 10 fois un dé. Quelle est la somme des deux plus grands ?

ŸOn effectue 100 tirages de pile ou face : quelle est la plus longue chaîne de piles consécutifs ?

ŸLes grains de riz sur l’échiquier (dépassement rapide des capacités de calcul du tableur)

ŸJeu du 421

 

L’algorithmique est aussi l’occasion de travailler sur la logique (distinction « et/ou » dans les conditions) :

ŸSimulation : boule bleue et rouge ; bleue ou rouge

ŸInterprétation de résultats d’analyse (voir document d’accompagnement ST2S)

ŸCrible pour une couronne (distance <5 et distance>3)

 

Des algorithmes faisant intervenir le graphisme sont également à développer.

Atelier « Probabilités au collège »

Les productions de cet atelier feront l’objet du prochain numéro de TICEDU.

Atelier "animation académique"

Quels témoignages, séquences, supports convaincants et simples peut-on proposer pour accompagner la mise en place des nouveaux outils que sont :

 

les clés USB remises aux néo-titulaires :

Une piste : proposer une préparation de séquence de cours en utilisant tous les outils que la clé peut proposer (en géométrie dans l’espace ?).

 

l’arrivée des ENT notamment en classe de mathématiques :

Les points forts mis en avant par les utilisateurs sont : le cahier de texte en ligne, la possibilité d’échanges de documents, devoirs et travaux entre les élèves et les enseignants, la possibilité de réaliser un travail mutualisé entre collègues.

La mise en place de forum pour les échanges entre élèves s'avère être un outil intéressant dans la classe de mathématiques, notamment dans la recherche de solution à un problème. Le souci fréquent de l'écriture symbolique des mathématiques peut être contourné, en attendant la généralisation des outils adéquats.

 

l’utilisation d’un TBI dans cette même classe :

Quelques pistes :

-          Lors d’une séance dédiée à l’utilisation des calculatrices, utilisation d’un ou plusieurs émulateurs via le TBI.

-          Utilisation du logiciel de géométrie dynamique en classe.

-          Réalisation d’une construction de courbe point par point en se servant d’une feuille virtuelle de papier millimétré.

-          Correction des travaux d’élèves directement à partir d’une image de leur cahier.

-          Lorsque la disponibilité du matériel rend possible son utilisation systématique avec une classe, l’intérêt du « paper board » ou « scrapbook » peut rapidement être mis en évidence car l’enregistrement des séances rendent permanents les écrits au tableau, permettant ainsi des retours sur les travaux précédents ainsi que leur publication (via l’ENT par exemple). Le tableau « brut » peut ainsi devenir un élément du support de cours de l’élève et l’aider à rédiger une synthèse.