Jeux sérieux, mondes virtuels

4. Exemples : cadre éducatif

Mathématiques

Recensement des Serious Game de culture scientifique

Projet recensement

« Le but du projet Recensement est de mettre à disposition du public (sur Internet, dans des centres de science, auprès d'expositions ou de lieux de médiation) une sélection des meilleurs jeux vidéo à contenu scientifique.
Ce site référence environ 150 jeux. Une première sélection d'une quinzaine de jeux a été soumise à des médiateurs d'Universcience, des chercheurs du CNAM et du CNES, pour valider leurs contenus scientifiques et pédagogiques. A l'issue de cette étape, 10 jeux ont été retenus pour être testés par des adolescents de 14 à 18 ans. Les résultats de l'évaluation ont permis de vérifier que ces jeux présentaient un potentiel fort pour susciter l'intérêt des jeunes pour les sciences [...]
Le projet Recensement entre dans le cadre du programme Inmédiats, qui est un lauréat du Programme des investissements d'avenir. Le but d'Inmédiats est de rendre la recherche et l'innovation accessible au plus grand nombre grâce à de nouveaux outils numériques.
Le CNAM et Universcience sont partenaires dans la réalisation du projet Recensement. »

Cité des sciences, [consulté le] 12/11/2013

 

Dossier

Jeux, TICE et maths
"La plupart des articles sont [...] issus de deux horizons qu’il conviendrait de rapprocher : les acteurs de terrain et le monde de la recherche, qui ont tous deux naturellement intégré les TICE à leur démarche. Les premiers nous font bénéficier de leur inventivité et d’un enthousiasme contagieux [...] Les seconds nous mettent en garde contre les limites de l’enseignement traditionnel : il persiste à privilégier la répétition plutôt que la réflexion personnelle [...] et fait l’impasse sur les évolutions de la sociét. Le projet d’enseigner et d’apprendre les mathématiques autrement est clairement affirmé.
Un autre problème est apparu dans la confection du dossier : où se situe la limite de la notion de jeu ?
[Ce] dossier reflète les diverses facettes et les ambiguïtés des jeux mathématiques, ainsi que la faible utilisation des TICE dans ce domaine. Peut-être aidera-t-il les concepteurs à évoluer vers une meilleure intégration des technologies et les collègues à mieux prendre conscience des enjeux ?"

Jeux et TICE, un cheval de Troie idéal pour entrer dans les mathématiques ?

Des mathématiques en jouant : les attrape-souris du Matou matheux

Jouer dans Kidimath

Le CIJM, la culture et les jeux mathématiques

Les jeux "sérieux" : Peut-on apprendre des mathématiques en détruisant des zombies ?

MaThS à GoGo & ToKe’MaThS : des jeux mathématiques sur ordinateur

Quand la valise de Maths à modeler s’ouvre...

Sangaku , des problèmes ouverts de géométrie du collège au lycée ?

Divers sites et documents à propos de jeux mathématiques

Mathématice n° 15, mai 2009
http://revue.sesamath.net/spip.php?rubrique58G.Kuntz

 

Zombiedivision

Les jeux "sérieux" : Peut-on apprendre des mathématiques en détruisant des zombies ?
Eric Sanchez
"La thèse de Habgood … comprend en particulier une étude sur les impacts du jeu Zombiedivision. Conçu pour des enfants d’école élémentaire le jeu consiste à détruire des zombies (des dividendes) en utilisant des armes (des diviseurs). A chaque rencontre l’élève/joueur doit utiliser la bonne arme (le bon diviseur) pour gagner des points.
Les résultats de l’étude mettent en évidence un effet très net du jeu sur la motivation des élèves. Ils montrent aussi un certain gain, en terme d’apprentissage, de la version du jeu qui intègre les connaissances à acquérir dans le gameplay (inrinsic) par rapport à une version où le contenu mathématique du jeu se retrouve dispensé à la fin de chaque niveau sous la forme d’un quiz (extrinsic). [...]
Un autre aspect pointé dans ce travail est l’importance de la séance qui a consisté, sous la conduite du professeur, à mettre en évidence les concepts mathématiques intégrés dans le jeu. Autrement dit, l’auteur de la thèse souligne l’importance du rôle du professeur au cours d’une étape de l’apprentissage que Brousseau a qualifié de phase d’institutionnalisation..."

Sesamath - Mathématice, n° 15, mai 2009
http://revue.sesamath.net/spip.php?article213