Tablette tactile et enseignement

6. Usages pédagogiques

Usages dans l'enseignement primaire

Académie de Paris

Des tablettes et une bibliothèque sonore dans une classe de petite et de moyenne sections de l'académie de Paris

Des tablettes et une bibliothèque sonore

« Véronique Favre est professeur des écoles dans une classe de petite et de moyenne sections à l’école maternelle 56 rue d’Orsel dans le 18e arrondissement de Paris (circonscription Jules Joffrin). L'an passé, elle a bénéficié du prêt d’une tablette numérique pour sa classe par l’académie. Cette année, ce sont quatre tablettes que l’académie lui prête. Les tablettes se sont rapidement intégrées aux activités, notamment pour constituer une bibliothèque sonore de référence. Cette expérimentation est suivie par la Mission TICE 1er degré. »

Ac-paris.fr, 24/01/2013.

L'ipad en petite section gadget ou aide aux apprentissages ?

Une enseignante en petite section, dont l'école est située en plein milieu du quartier de la Goutte d'Or, à Paris, s'est portée volontaire pour tester auprès de ses élèves l'iPad. L'enseignante témoigne : «l'outil a été très rapidement familier aux élèves et la prise en main facile et immédiate... La main, le doigt naviguent très aisément et rapidement sur l'écran. L'apprentissage est différent de celui de la manipulation de la souris, du curseur... L'enseignante a équipé l'iPad de différentes applications qui correspondent aux grands domaines des programmes officiels de 2008.»

Animation & éducation, mai-juin 2011

Ardoises numériques : l'expérimentation parisienne

«Une expérimentation s'est mise en place dans l'académie depuis janvier 2011. Il s'agit de tester les avantages et les limites de l'outil à l'école. Un premier retour d'expérience a été réalisé en mai.... Il a été demandé à chaque utilisateur de fournir un "retour d'expérience" destiné à apporter des éclairages quant aux avantages et limites d'utilisation de cet objet par les élèves.... Les exemples d'usages de l'iPad rapportés par les premiers utilisateurs de l'Académie soulignent une grande DIVERSITÉ : dans les domaines d'apprentissage choisis, dans les niveaux de classe concernés, dans les modalités de groupement arrêtées, dans le niveau d'autonomie accordée par le maître aux élèves, dans l'ampleur donnée au(x) projet(s).»
Les premières applications repérées, testées et approuvées par les enseignants ont été décrites dans un tableau.

Académie de Paris, 14/06/2011