Tablette tactile et enseignement

6. Usages pédagogiques

Usages dans l'enseignement secondaire

Réflexions générales

Faut-il scolariser les tablettes pour les faire entrer à l’école ?

Une table ronde, organisée par Le Café pédagogique, le 26 novembre, dans le cadre de l'édition 2014 du salon Educatice, a fait appel aux expériences d’enseignants de l'enseignement primaire et secondaire et aux analyses des chercheurs.
«Gaëlle Charcosset, enseignante en collège à Chalon sur Saône, souligne que l’usage des tablettes fait de l’enseignant un pilote pédagogique de la classe car il a la main à distance sur les activités des élèves à l’aide d’un logiciel appelé « manager » [...] »  Pierric Bergeron  enseignant documentaliste au lycée expérimental de Poitiers, relate que « le projet d’établissement  prévoit que les adolescents  jouissent d’une autonomie effective. Dans ce contexte leur tablette individuelle est  subdivisée  en deux part égales 50% pour un usage privatif (musique, messagerie) ;  50% pour les activités scolaires [...] François Villemonteix, maitre de conférences, dans le cadre de ses recherches à l’université de Cergy a étudié l’utilisation des tablettes dans un panel d’écoles  [...] » [Il souligne] « L’individualisation qu’implique l’usage des tablettes n’est pas courante dans la culture scolaire. Les enseignants inventent tous les jours l’utilisation collective d’un outil prévu pour un usage individuel voire solitaire [...] Pour Bruno Devauchelle, rédacteur au Café pédagogique et professeur associé à l'université de Poitiers, le débat initié par le Café laisse apparaître que les enseignants sont les principaux prescripteurs d’achat des applications qui sont accessibles sur les tablettes numériques utilisées en classe [...] Quant à la question de la scolarisation des tablettes, à l’origine de la table ronde, il apparaît que si elle est inévitable, elle prend des formes multiples. Chacun des témoignages apportés permet de comprendre qu’il y a une contextualisation des modes de scolarisation des tablettes [...] »

Café pédagogique, 28 novembre 2014

 

Académie de Besançon

Tablettes numériques au lycée : rapport d'étape

Ce document présente un rapport d'étape de l'usage de tablettes numériques au Lycée Raoul Follereau de Belfort par 28 élèves de 1ère  pour l'année 2011-2012 et par des élèves de seconde et de 1ère  en 2012-2013  dans le cadre de l'accompagnement personnalisé. Cet usage  s’inscrit dans le projet d’établissement « enseigner autrement au lycée » et a concerné les disciplines suivantes  : mathématiques, français, anglais, espagnol, histoire.
Les objectifs visés sont de :
- S'ouvrir aux nouvelles technologies.
- Développer l'interdisciplinarité, en particulier en Accompagnement Personnalisé.
- Faciliter une pédagogie différenciée.
- Développer le travail autour de l'oral (enregistrement, restitution, écoute).
- Sensibiliser à l'Histoire des Arts.
- Apprendre à gérer des sources d'information numériques.

Télécharger le rapport d'étape de cette expérimentation, 8 p.

Tablettes numériques au lycée

Un autre document sur le site du lycée Raoul Follereau de Belfort présente l'usage de tablettes numériques au Lycée  par 36 élèves d'une classe de seconde.
« Une classe de Seconde profite d'une expérimentation particulièrement innovante : les élèves utilisent des tablettes numériques pour travailler dans un certain nombre de disciplines (français, histoire-géo, espagnol, mathématiques...).
Il s'agit de développer un nouveau moyen pour faire réussir les jeunes gens qui nous sont confiés : trouver des supports toujours plus attractifs qui donnent envie d'apprendre, rendre les élèves plus actifs dans leur apprentissage, individualiser davantage les parcours pédagogiques...
Les tablettes numériques sont un nouvel outil pour l'Éducation nationale qui s'inscrit pleinement dans le projet pédagogique du lycée Follereau, résolument tourné vers la modernisation de l'Ecole. »

Lycée Raoul Follerau, Belfort

 

Académie de Bordeaux

La mallette de lecture numérique : une utilisation intéressante des tablettes !

«Le Rectorat de Bordeaux expérimente une utilisation intelligente et intéressante des tablettes tactiles pour se lancer dans la mobilité mais pas n'importe comment : la mallette de lecture numérique.... L'objectif premier de cette mallette de lecture numérique est de faciliter la lecture des élèves plus faibles ou moins appétents, par un objet ludique, facile d’acceès et parfaitement stable techniquement (pas de problème de réseau ou d’alimentation). Permettre à chacun d’accéder facilement à de très nombreux ouvrages (très simplement stockés et conservés sur la machine), et de les consulter dans un grand confort visuel.
• Associer lecture et écriture par une circulation facilitée entre consultation, commentaires et échanges.
• Constituer, dans les établissements, des banques de ressources singulières, variées, et accessibles à tous.
• Faciliter des travaux en maîtrise de la langue par l’usage d’applications performantes...»

Ludovia, 08/06/2011

 

Académie de Dijon

TED, la tablette conçue avec les profs

« Les enseignants peuvent-ils définir la tablette idéale ? De tous les projets du salon ÉducaTICE, quelques uns se dégagent. Parmi eux TED, une tablette qui se veut exemplaire dans sa production et sa conception et totalement dédiée à l'éducation. Il y a-t-il encore un avenir pour les bons élèves ?
Trop parfaite la tablette TED ? Lancée en novembre 2012 dans le cadre de l'appel à projet Investissement d'avenir, TED accumule les bons points. La tablette est conçue par la société Unowhy qui la relocalise en France, en Saône et Loire dans une démarche à la Montebourg. Elle associe à son développement le conseil général, le CRDP et le rectorat local dans une démarche digne du circuit court puisque les premiers exemplaires sont testés dans 15 collèges bourguignons. »

Café pédagogique, 26/11/2013

Prendre en compte l'expérience des utilisateurs dans un projet d'équipement massif en tablettes tactile : le projet TED

Lors du campus européen d'été : UX design : l'expérience utilisateur au service des apprentissages ? qui s'est déroulé à l'université de Poitiers en 2013, une table ronde intitulée : Prendre en compte l'expérience des utilisateurs dans un projet d'équipement massif en tablettes tactile : le projet TED s'y est déroulée. Lors de cette table ronde, Guillaume Hepp de la société Unowhy a présenté le projet TED, tablette française pour l'éducation et qui équipe les élèves de Saône et Loire.

Université de Poitiers, 17/09/2013

Ted, la tablette conçue pour les élèves français

Un exemple d'usage de la tablette TED en cours d'anglais avec le témoignage de l'enseignante d'anglais, des élèves et du constructeur qui est en relation avec les enseignants.

My TF1 News,  12/09/2013, 2'.

Rentrée : en Bourgogne, la tablette s'invite au collège

« A la rentrée, dix collèges de Saône-et-Loire seront équipés de tablettes. Un dispositif testé depuis un an dans deux établissements du département [...] Près de 2.000 Tablettes pour éducation digitale (TED) équiperont dix collèges du département à la rentrée, de la 6e à la 4e [...] Pour l’heure, l’expérience tablette en milieu scolaire est encore circonscrite aux académies dijonnaise, bordelaise et grenobloise. Courant 2015, les dispositifs seront comparés et pourraient être étendus à l’ensemble du territoire, si toutes les conditions sont réunies...»

Le Nouvel Observateur,  03/09/2013

La tablette scolaire, ou comment "lutter contre l'ennui des élèves"

Les éditeurs Nathan et Bordas participent cette année à l'introduction expérimentale de tablettes dans dix collèges de Saône-et-Loire. Pour Sylvain Fayolle, responsable numérique chez Nathan, la tablette remplacera tôt ou tard le bon vieux manuel papier dans les classes [...] C’est un support dont on ne pourra pas se passer dans les années à venir. Aujourd’hui, les tablettes sont devenues performantes, avec une autonomie plus importante et une capacité de stockage suffisante. Surtout, elles offrent une facilité d’utilisation plus intuitive qu’un ordinateur...»

Le Nouvel Observateur,  03/09/2013 

Des tablettes Qooq pour les collégiens de Saône-et-Loire

«Deux collèges de Saône-et-Loire vont expérimenter la tablette numérique en 2013. La société Unowhy, qui conçoit les tablettes Qooq fabriquées par Eolane à Montceau-les-Mines, vient d’être sélectionnée dans le cadre de l’appel à projets du ministère de l’Éducation nationale. Intitulé TED pour Tablette pour une éducation digitale, le projet va donc se concrétiser aux collèges Jean-Vilar à Chalon et Condorcet à La Chapelle-de-Guinchay en mars 2013 [...] Cette expérimentation va permettre au consortium qui porte le projet (Unowhy et les éditions Nathan-Bordas notamment) de mettre au point un prototype de tablettes adapté aux besoins des équipes éducatives. Les premiers logiciels développés concerneront les langues et l’histoire. La 2 e phase étendra l’expérimentation à une quinzaine de collèges du département. A terme, 5 000 tablettes seront mises à disposition. Le conseil général de Saône-et-Loire soutient le projet à hauteur de 250 000 euros par an sur trois ans. »

Le Journal de Saône-et-Loire,  15/12/2012

Pour les élèves, des tablettes numériques françaises

« Une tablette numérique fabriquée en France, c’est trop rare pour ne pas en parler. Dans le cadre du plan national Investissements d’avenir et développement de l’économie numérique, le Conseil général de Saône-et-Loire a choisi le concepteur des tablettes Qooq, Unowhy. C’est ainsi qu’a été créé le projet TED (Tablette pour une éducation digitale) [...] Grâce aux tablettes, les élèves pourront consulter des manuels scolaires d’histoire et d’anglais, puis de maths et de français, comportant des exercices interactifs.»

Livres Hebdo.fr, 27/09/2012

Une tablette made in France au lycée

Son nom de code est TED (tablette pour une éducation digitale). A partir du 4 septembre, les élèves du lycée Henri-Vincenot, à Louhans (Saône-et-Loire), seront les premiers de France à tester la première tablette numérique dont la production a été relocalisée en France [...] Depuis l'automne2011, l'entreprise Eolane, à Montceau-les-Mines, fabrique cette tablette vendue seulement 349 €. «C'estla première fois qu'un fabricant nous propose de construire une tablette adaptée à la pédagogie. On s'est mis d'accord sur les contenus qui ont été validés par les inspecteurs pédagogiques. Ce qui veut dire qu'on va pouvoir s'appuyer sur un produit adapté», se félicite Bruno La petite, ingénieur informatique au rectorat de Dijon.Trente tablettes ont été chargées d'une quinzaine de logiciels de mathématiques, de physique,de langues...

Le Parisien, 27/008/2012

 

Académie de Grenoble

Retours d'usage et scénarios pédagogiques

Le site de l'académie de Grenoble consacre une rubrique aux retours d'usages des tablettes numériques dans différents établissements de l'académie dans l'enseignement élémentaire et secondaire. Les enseignants qui expérimentent ces tablettes rendent compte  des usages pédagogiques avec leurs élèves, au collège en langues et en sciences physiques, à l'école primaire avec des élèves en CLIS, en CE2 et CM2. Des liens vers des productions d'élèves sont également proposés. Une rubrique Scénarios pédagogiques recense des scénarios sur les thématiques suivantes : Dessiner depuis une image - Lire un extrait - Lire un document - Carte heuristique - Traiter l'info en ligne - Produire un diaporama.

Académie de Grenoble, novembre 2011

Carte heuristique d'usages

L'académie de Grenoble propose sous forme de carte heuristique un recensement des usages pédagogiques des tablettes numériques.

Académie de Grenoble, novembre 2011

 

Académie de Lille

ipad en classe : un an d’expérimentation

Cet article publié dans Agoravox retrace la mise en place d'une classe iPad au lycée Jean-Baptiste de la Salle à Lille jusqu'à l'utilisation au quotidien en 2012 - 2013 de l'iPad par une classe de première STMG.   En 2013 - 2014 le projet s'est élargi à deux classes de sixième, deux classes de seconde générale, trois  classe de premières STMG,  une terminale STMG et une seconde professionnelle MRCU. L'article explicite l'usage qu'en font les élèves et les enseignants et relate également d'autres expérimentations, comme celle concernant les élèves déficients visuels au collège Port Lympia de Nice.

Agoravox, 08/03/2014

 

Académie de Nantes

Tablettes tactiles

Dans cet espace dédié aux tablettes tactiles, l'académie de Nantes recense des usages de la tablette dans différents collèges et lycées de l'académie. Sont abordés pour chaque projet pédagogique : la démarche, les objectifs pédagogiques poursuivis, les activités des élèves, l'apport de l'outil, les plus-value et les limites de la tablette. Une sélection d'applications dédiées à l'enseignement est également proposée ainsi que quelques document complémentaires.

Académie de Nantes, [consulté] le 11/03/2014

 

 

Académie de Nice

Les collégiens de Maurice Jaubert expérimentent le numérique

" Des élèves du collège Maurice Jaubert de Nice expérimentent des exercices sur tablettes tactiles en cours de français, d’anglais, d’italien ou en EPS permettant aux élèves se familiariser et d’avoir une approche pédagogique de ces outils numériques. Un cours d’italien avec tablettes et utilisation d’un vidéo projecteur a par exemple eu lieu le 17 février 2014. Depuis la rentrée 2012, les élèves du collège Maurice Jaubert de Nice bénéficient d’une expérimentation sur tablettes tactiles. Le collège en possède près d’une cinquantaine. Elles sont utilisées en cours de français et en cours d’italien et concernent tous les niveaux, de la 6ème à la 3ème."

Académie de Nice, février 2014

 

Académie de Paris

L’utilisation des tablettes numériques en EPS au lycée professionnel Corbon à Paris 

Le bilan de l’utilisation des tablettes numériques en EPS au lycée professionnel Corbon à Paris montre de nombreux avantages sur le plan matériel, sur le plan humain en terme de confiance réciproque et de responsabilité, sur le plan pédagogique, en temps réel, différée, en terme de lisibilité externe de la discipline...

Télécharger le bilan, 2 p.

 

Académie de Versailles

 Guides des usages pédagogiques de l'iPad

Le CDDP des hauts-de-Seine, académie de Versailles,  propose  un guide en téléchargement concernant les usages pédagogiques de l'iPad. Ce guide a été réalisé pour accompagner la dotation de deux iPads et d’une borne wifi par collège par le Conseil général des Hauts-de-Seine. Ce guide comprend deux entrées : les applications et ressources numériques et l'accompagnement du CDDP 92.

Les applications et ressources numériques

Dans cette partie est présentée une sélection d'applications gratuites à télécharger. 
Est proposée également une sélection de vidéos accessibles depuis Daily Motion, proposant des tutoriels de prise en main de l'outil et des tutoriels d'utilisation d'applications pédagogiques, par exemple : "Utiliser un manuel scolaire". En tout 15 vidéos sont disponibles. Des fiches de procédures expliquent comment avec l'ipad utiliser  un traitement de texte, lire des fichiersAudioet des podcasts, lire la presse sur le web...
Une liste de ressources gratuites et payantes est fournie pouvant être utilisées en classe avec l'indication du prix pour les ressources payantes. Des références de sites et de blogs qui peuvent êtres utiles aux enseignants qui souhaitent utiliser l'iPad en classe et une sélection de ressources numériques pédagogiques en ligne gratuites pour les collèges complètent les ressources proposées.

Accompagnement du CDDP 92

Cette rubrique rappelle le contexte de la dotation de 2 iPads et d'une borne wifi par collège par le conseil général des hauts-de-Seine, donne la liste des référents et précise les actions d'accompagnement du CDDP 92.

CDDP des Hauts-de-Seine,  19/01/2011.

L’usage des tablettes à travers le projet Créatice
Le projet CréaTice de l'académie de Versailles a pour objectif d’initier et de soutenir les actions de création et d’innovation pédagogique que permettent les outils numériques.
Le projet CréaTice vise à construire une offre globale d’accompagnement permettant aux enseignants de mener à bien leurs projets pédagogiques numériques en classe. Il s’agit d’une part de mutualiser et d’organiser les actions des différents partenaires qui agissent déjà sur l’environnement et les pratiques des enseignants et d’autre part d’initier et de soutenir les actions de création et d’innovation pédagogique que permettent les outils numériques.
Ce projet se concrétise par la mise à disposition d’équipements innovants tels que :
. Des mallettes de baladodiffusion
. Des mallettes de reportage vidéo
. Des TNI mobiles
. Des boitiers de positionnement
. Des tablettes numériques tactiles

Télécharger la présentation du projet CréaTice

Consulter le site dédié au projet CréaTice
 Académie de Versailles

Corrèze

Ordicollege 19 : "Le manuel scolaire tel qu’on le connait va disparaitre" nous dit Pierre Mathieu

« Pierre MATHIEU est directeur du CDDP de la Corrèze et chef du projet ORDICOLLEGE 19 pour l’Éducation... Depuis 2008, tous les élèves corréziens de 5e, 4e et 3e et tous les enseignants ont été pourvus d’un ordinateur portable, dont les contenus sont adaptés à chacun des niveaux... Le Conseil général de la Corrèze a décidé en 2010, d’équiper les 2500 élèves de 6e d’une tablette numérique. Après appel d’offres, le choix s’est porté sur l’iPad d’Apple, seul appareil de ce type alors disponible sur le marché et seul appareil proposé dans le cadre de l’appel d’offres. Une cinquantaine d’applications sont intégrées dans les iPads remis aux élèves de 6e (traitement de texte, calculatrice avec fonctions scientifiques, applications d’échange et de partage de documents, manuels de maths de 6e, application de calcul mental, manuels de grammaire, manuel d’apprentissage de l’anglais, bibliothèque de littérature classique avec une vingtaine d’ouvrages, applications d’une dizaine de journaux et autres médias)... Les progrès sont tels que l’on peut espérer à terme voir « la tablette s’effacer devant les usages » comme c’est aujourd’hui le cas du téléphone portable. Mais le vrai problème posé est celui de l’usage de la tablette comme « manuel numérique »
Pierre Mathieu, convaincu nous donne son point de vue :
« A terme la ressource va se transformer et le manuel scolaire tel qu’on le connaît va disparaître au profit d’une multitude de petites « granules » pédagogiques que le professeur insérera et associera au cours qu’il construit .Ces ressources seront accessibles dans de nouvelle médiathèques numériques où les enseignants par abonnement pourront avoir accès, mais pourront également être crées dès lors que les enseignants disposeront d’outils performants pour fabriquer leurs cours. »

Educavox, 21/09/2011

Vidéo et tutoriel : L’Ipad en classe de langues vivantes

"Cette vidéo, réalisée au collège Jean Lurçat de Brive la Gaillarde, montre l’utilisation faite par un professeur d’anglais de l’Ipad en classe. Il s’agit d’une activité de compréhension orale que les élèves réalisent à l’aide d’un fichier Mp3 et d’un document texte installés sur le site de leur collège. La grille de compréhension est remplie à l’aide de l’application Pages puis est partagée avec le professeur par le biais du Webdav."
La vidéo est accompagnée d'un tutoriel, document pdf de 10 pages, qui montre, "pas à pas, comment les élèves peuvent "obtenir" des épisodes mis en ligne par Audio Lingua. C’est une activité multi-langue que les élèves peuvent réaliser en classe ou à la maison".

Académie de Limoges, juin 2011.

 

Isère

Les tablettes numériques en expérimentation au collège Moucherotte de Pont-de-Claix

«Depuis le lundi 25 janvier 2011, la classe de troisième 2 du collège Moucherotte utilise ces tablettes pendant les cours de français, de SVT et d’allemand. Le choix de la tablette numérique a un double objectif selon le recteur, Olivier Audéoud « assurer l’égalité des enfants devant les nouvelles technologies et faciliter leur utilisation en classe »
Ces tablettes permettent aux élèves de développer la « maîtrise de la langue » - lire plus, lire mieux, lire autrement et donner envie de lire grâce à des outils traditionnels (téléchargement de livres, presse, encyclopédie…). L’utilisation des tablettes pour les élèves dyslexiques vise à simplifier leur apprentissage et leur permettre une réussite égale à celle de leurs camarades.... De même, l’utilisation de logiciels de dictée vocale (Dragon) et d’outil d’aide à l’écriture (proposition de correction ; énonciation par une voix synthétique du mot que l’on est en train d’écrire) permet aux élèves de les aider dans l’apprentissage et la maîtrise de la langue...
L’expérimentation des tablettes numériques se fera sur une période d’environ 18 mois.»

Académie de Grenoble, 17/02/2011

 

Jura

Tablettes numériques : une rentrée 2.0 pour trois classes de sixième

«Des tablettes numériques pour tous les collégiens du Jura, c’est ce que l’on devrait pouvoir dire à l’avenir. Pour l’heure, ce sont trois classes de sixième du département qui vont avoir la chance d’être dotées de cet ordinateur portable tactile à la rentrée. Trois établissements qui seront durant toute l’année scolaire en phase d’expérimentation : le collège Saint-Exupéry à Lons, celui de l’Arc à Dole et, enfin, celui de Mont-sous-Vaudrey. « L’idée, à terme, c’est d’équiper tous les élèves qui rentrent en sixième », anticipe Danièle Brulebois, vice-présidente du conseil général qui finance le projet. L’élue qui en rappelle l’origine : « Un appel à projets a été lancé et trois établissements ont fait part de leur souhait de se lancer dans cette expérimentation. »»

  Le progrès.fr, 31/08/2012

 

Rhône (classe mobile)

Bilan de l’expérimentation "Classe mobile" en 2009-2010

TNS-Sofres a réalisée une étude qualitative de l’expérimentation de la classe mobile qui a débuté en novembre 2009 au collège Victor Grignard dans le Rhône. Ce collège fait partie des établissements qui ont participé à l’expérimentation « Manuel Numérique et ENT ».

Le contexte

Un établissement disposant d’un très bon matériel informatique, peu d’enseignants réfractaires aux Tice mais aussi peu de grands utilisateurs, un taux d’équipement informatique des élèves avec un accès internet à la maison croissant.

Usages des Tice par les élèves

A leur domicile, les élèves naviguent sur des sites de divertissement et de réseaux sociaux, ils utilisent des applications de communication (MSN, Skype, téléchargements), recherchent sur internet. Cependant les enseignants remarquent peu de connaissances techniques de la part des élèves.

Pour les travaux scolaires, les élèves effectuent en priorité des recherches sur internet, avec l’usage en particulier de Google et Wikipedia. De manière plus occasionnelle, ils font des exercices en mathématiques et en technologie et s'entraînent pour le B2i au CDI.

Usages des Tice par les enseignants

Les enseignants utilisent la classe mobile pour la préparation des cours (rédaction et enrichissement sur internet). 
Ce qui parait difficile est de faire utiliser l’informatique aux élèves.  S'ils se sont bien appropriés le vidéo-projecteur, les fonctionnalités du TBI restent à découvrir pour la majorité des enseignants.
En technologie : usage des logiciels de bureautique et de modelage 3D ;
En mathématiques : exerciseurs en ligne ;
En histoire-géographie : recherche documentaire sur internet ;
En langues : Youtube, messagerie, visionnage de vidéos.

Intérêt des Tice pour les élèves

Il est noté que les Tice sont une aide à la concentration, elles permettent le développement de l’autonomie et renforcent la motivation.
L’outil octroît plus de facilité pour les recherches et offre des possibilités de mise en forme des travaux des élèves.

L’ENT laclasse.com

Cet outil rentre progressivement dans les usages. 
Les élèves l'utilisent pour la consultation des cahiers de textes numériques et les élèves de 6e pour la consultation également des manuels numériques. Si le principe est moderne et attractif, dans la pratique, cela nécessite d’avoir un ordinateur à disposition, déjà allumé et connecté. Dans ces conditions, beaucoup de collégiens estiment que la version « papier » reste la plus pratique. Par ailleurs, ils évoquent une certaine lenteur s’agissant du chargement et du défilement des pages.
En ce qui concerne les enseignants, les plus avancés mettent des contenus et des exercices à disposition des élèves.
On constate plus une volonté de consultation que d’animation de l’ENT. Des potentialités restent encore inexploitées. Il est noté un sentiment d’incertitude technique pour certains, la crainte de la perte de contrôle du cours et de la classe, ainsi que la crainte que les élèves soient incités à la superficialité (copier/coller), que l'individualisme soit renforcé.

La classe mobile

En ce qui concerne l'appropriation de la classe mobile, les premières réactions sont globalement positives : mise à disposition de matériel supplémentaire bien accueillie, matériel en nombre, attractif, voire séduisant pour les élèves, facile à transporter pour les collégiens.
Pour les enseignants, le premier usage se révèle crucial. Une première expérience négative peut dissuader durablement l’usage. Le matériel est plutôt dédié à des utilisations en courtes séances. Quelques problèmes matériels sont identifiés :  caractéristiques pas tout à fait adaptées aux habitudes des élèves et des professeurs (absence de pavé numérique et de souris), problème de batteries et de connexion wifi, existence d’une seule prise réseau dans les salles.
Des freins psychologiques apparaissent : peur de la casse, du vol, connexion internet sur des sites sensibles, nocivité du wifi.
Autres freins évoqués : consignes chronophages (mise en route des machines, mots de passe...), problème de connexion internet.
Les éléments positifs : la responsabilisation des élèves, leur motivation et le respect du matériel.

Statut de la classe mobile

Pour les enseignants, elle est vue comme une salle informatique bis, mais avec des désavantages par rapport à la cohérence d’une salle informatique où l’installation du matériel est déjà effectuée, la configuration de la salle mieux adaptée, pas de rangement de matériel ni de vérification à effectuer.

Pour les élèves, la classe mobile est plus appréciée que la salle informatique car chacun dispose d’un ordinateur et le matériel est plus valorisant. Le prêt à domicile, plutôt exceptionnel a été considéré comme un geste de gratification pour les élèves.

Usages

Les usages dans l’ensemble sont restés limités. Ils ont consisté en des recherches pour des exposés mais peu de devoirs, ni de demandes précises de la part des professeurs. En ce qui concerne les usages personnels, ils se résument en l’usage de la messagerie et des réseaux sociaux.

Les perspectives

Les enseignants ont conscience que l’exploitation pleine et entière du numérique nécessitera de leur part un investissement et un travail personnel important mais par ailleurs il leur semble très difficile de dégager du temps et de la disponibilité. Pour eux il est nécessaire de mettre en place un accompagnement des enseignants et de mettre en évidence les intérêts pédagogiques des Tice, d’améliorer la formation technique, d’initier une réflexion pédagogique et d’avoir des échanges entre utilisateurs. Une fois les craintes dépassées, le numérique représente de grands potentiels : partage et animation de contenus divers, opportunité de rendre l’élève beaucoup plus actif dans les séances.

Les professeurs estiment unanimement que la mise à disposition d’un terminal personnel et individuel est problématique (problèmes techniques, ouverture sur un univers de divertissement).

Les élèves eux ne semblent pouvoir s’approprier pleinement le matériel que s’il peut accueillir des usages scolaires comme les usages personnels.

Dans ce contexte et dans la mesure où les élèves sont équipés, un appareil de stockage semble plus pertinent. Alors, en prolongement de l’ENT, le « cloud computing » pourrait être une solution à développer.

TNS- Sofres