Tablette tactile et enseignement

6. Usages pédagogiques

Usages dans les disciplines

Lettres

Enseigner les lettres avec des tablettes numériques : quelle plus-value pour la classe ?

Une enseignante du collège Pierre Mendès-France de Tourcoing, dans l'académie de Lille, explique le projet qu'elle a mèné avec une classe de 5ème sur le thème du voyage. Ce projet sert de point d'ancrage pour répondre à deux entrées du programme : la poésie, comme jeux de langage et les récits de voyage. Les objectifs poursuivis étaient de « placer les élèves au coeur des démarches de lecture et d'écriture, de développer des démarches sensibles et tactiles de rencontre puis d'analyse des textes pour engager les élèves dans une appropriation éclairée et personnelle de ceux-ci, faire de la technologie un outil au service de l'actualisation des oeuvres pour renouveler et diversifier les pratiques de lecture et d'écriture.»
Pour l'enseignante la tablette « innerve un regain d'intérêt des élèves, Ils se révèlent plus concentrés, plus motivés, à condition là encore d'exploiter la tablette pour ce qu'elle est : un outil pluridimensionnel donnant corps et sens aux activités de lecture, d'écriture et d'expression. »

Académie de Lille, [consulté le] 05/ 01/ 2015, 12 p.,

Usages des tablettes en lettres

Une enseignante de lettres en collège alimente un blog sur l'usage des tablettes. Elle relate de nombreuses activités menées dans sa classe structurées de la manière suivante : Tablettes et écriture - Tablettes et lecture - Tablette et oral - Tablettes et langue - iPad et classe inversée - iPad et médias

eklablog.com [consulté le] 9/09/2014

Le français au collège avec les tablettes de Colette de Saint-Priest

« Le français, c’est pas que des dictées ! » Patricia Bonnard, professeure de lettres au collège Leprince-Ringuet de Genas, en administre remarquablement la preuve : sur son blog d’enseignante et sur le site de ses élèves, elle fait vivre diverses expériences pédagogiques, stimulantes et enrichissantes, de lecture-écriture-publication. Par exemple à travers un projet interdisciplinaire actuellement mené en 4ème autour de la condition de l’enfant au 19ème siècle : « Le labeur et la peine ». Les tablettes numériques en particulier y sont utilisées pour ouvrir le collège sur la cité, favoriser l’écriture (nomade et enrichie), travailler l’oral en ressuscitant Gavroche ou Cosette … Patricia Bonnard nous livre ici idées et conseils, susceptibles d’associer davantage à l’Ecole le travail et le plaisir. »

Café pédagogique,  09/04/2014

Tablettes numériques en lettres

« L’académie de Bordeaux a souhaité expérimenter l’usage de tablettes tactiles en français en général et en lecture en particulier, en se fondant sur une pratique en cours de français, une pratique que l’on pouvait envisager au Centre de Documentation et d’Information de l’établissement. Cette expérience repose sur un double volontariat, associant un (ou plusieurs) professeurs de lettres et le professeur documentaliste du collège. Ces professeurs sont accompagnés par le CATICE et l’inspection pédagogique régionale de lettres. »
La présentation du projet, les scénarios pédagogiques élaborés, le rapport d'inspection sont en ligne.

Académie de Bordeaux, 26/02/ 2013

Scénarios pédagogiques recensés dans l'ÉDU'base Lettres

Voici les résultats d'une recherche spécifique sur "tablettes" dans l'ÉDU'base Lettres :
eduscol.education.fr/bd/urtic/lettres/index.php?commande=chercher&id_tic=26

ÉDU'base Lettres, 24/05/2013

Les tablettes en lettres : panorama d’usages

Le café pédagogique dresse un panorama de l'usage des tablettes tactiles en lettre. « Lecture, écriture, langue, histoire des arts … : aucun domaine de l'enseignement du français ne semble devoir rester étranger aux tablettes. Selon les enseignants qui l'utilisent pour réinventer leur pédagogie, cette machine à lire-écrire-publier semble avoir des vertus diverses, notamment de mettre les élèves en activité, voire en mouvement, de générer des apprentissages plus personnalisés ou plus collaboratifs, de renforcer la créativité et la motivation. Petit tour d'horizon des expérimentations pour susciter des envies, piocher des idées, découvrir des applications et des usages possibles …»

Café pédagogique, 08/11/2013

Les tablettes en cours de Lettres : effet de nouveauté ou vraie plus-value pédagogique ?

Le café pédagogique rend compte de l'usage de tablettes tactiles en lettres dans différentes académies expérimentant cet outil (académies de Versailles, Bordeaux, Lyon et Nice) «dans des procédures différentes (soit un prêt temporaire, soit une dotation à l’établissement pour équiper une classe de quelques tablettes ou tous les élèves d’une même classe)». Chaque enseignant rencontré expose l'usage de la tablette par les élèves :
- au collège Youri Gagarine de Trappes «L’élève dispose dans sa tablette des extraits scannés du livre (papier) lu et étudié en classe, des exercices qui ont été réalisés en classe – il peut ainsi les refaire pour s’entraîner à nouveau- ainsi que des documents qui permettent d’enrichir le travail sur le livre...»
- Christophe Tauzin, professeur de Lettres dans l’académie de Bordeaux, explique que sont privilégiées « les applications gratuites comme les logiciels de liseuses, les ressources en ligne tels que les dictionnaires et conjugueurs et, pour les activités de production, un bloc-notes collaboratif et multimedia accessible depuis un service en ligne et une application à télécharger... »
- Selon Pierre Estrate, professeur de Lettres classiques dans un collège de l’académie de Nice, qui expérimente cet outil en classe de latin : « A mes yeux, la tablette permet un retour aux sources de l'étude de la langue. On a le texte sous le nez, on le touche, on le chahute. Bref, on le manipule vraiment, il n'y a plus de barrière physique (papier glacé, texte présenté comme un bloc infranchissable au tableau...)»
- La tablette «est très facilement mobile et son autonomie est très grande. C’est ce que retiennent les professeurs interrogés : Astrid Dubost a pu constater un changement d’attitude chez ses élèves qui n’hésitent pas à partager avec leurs camarades les travaux qu’ils effectuent sur leur tablette en la leur montrant, geste qui ne se produit pas lorsqu’ils travaillent sur leur cahier. On peut ainsi voir des élèves se regrouper autour d’une même tablette et se prêter à des échanges et des commentaires...»
-  «Pour l’instant, la maintenance des tablettes et l’enrichissement de leur contenu sont vraiment très lourds mais les usages en classe permis sont, eux, suffisamment pertinents pour s’y astreindre. Astrid Dubost note qu’il n’y a plus d’interruption du déroulement du cours pour se rendre en salle informatique. »

Le café pédagogique, 19/02/2012 

ÉDU'base lettres ÉDU'base Lettres : tablettes tactiles

Consultez les scénarios pédagogiques concernant l'usage des tablettes tactiles recensés dans ÉDU'base Lettres.

éduscol