Accompagnement à la scolarité

Accompagnement à la scolarité

Dispositifs d'accompagnement à la scolarité

Cadre général de l'offre

L'offre des dispositifs d'éducation périscolaire et extra-scolaire n'a cessé de se multiplier depuis les années 1970 et surtout depuis une vingtaine d'année. En 1981, une circulaire propose la création d'études assistées pour les enfants d'immigrés. En 1990 en plus des enfants d'étrangers les animations éducatives concernent les enfants des zones d'éducation prioritaire ZEP et l'on passe progressivement de l'école au collège puis au lycée.

En 2001 la signature de la Charte Nationale de l'accompagnement à la scolarité est complétée d'un guide structuré en fiches pratiques pour l'organisation de ces plages de temps en relation avec la scolarité.
Le public concerné est celui des jeunes de 6 à 16 ans.
L'objectif est de réconcilier l'élève avec l'école, de renforcer ses repères, de faciliter son accès à la culture.
Les axes de cette politique éducative sont de trois ordres :
- le développement de l'expression écrite et orale
- l'apprentissage des règles et repères socio-culturels
- l'implication des parents ou le tissage de relation avec la communauté adulte

Charte Nationale de l'accompagnement à la scolarité, 2001, 8 p.
http://www.education.gouv.fr/cel/imagesetdoc/Charte.pdf

Guide d'accompagnement à la scolarité, 2001, 83 p.
http://www.education.gouv.fr/cel/imagesetdoc/Guide.pdf

Le dossier du mensuel de la Ligue de l'enseignement N° 132 octobre 2005 : "Faire face au marché de l'angoisse" décrit dans son article "Mieux vivre l'école" le fonctionnement général des dispositifs d'accompagnement à la scolarité, notamment, comment les parents deviennent acteurs et accompagnateurs de la scolarité de leurs enfants.
http://www.laligue.org/laligue/rubriques/autres/actu/dossier_angois_scol%20.pdf

Circulaire de préparation à la rentrée 2005
Un paragraphe rappelle l'action éducative locale menée en partenariat et les dispositifs qui s'y réfèrent sous le titre "L'articulation de l'action éducative et de la politique de la ville" :
"Les dispositifs reposant sur un partenariat local (Contrats Éducatifs Locaux, Contrats locaux d’accompagnement à la scolarité, École ouverte, Veille éducative...), notamment ceux mis en œuvre dans les quartiers défavorisés, doivent être articulés avec les actions menées par l’École. Il en est de même dans les territoires relevant de l’éducation prioritaire pour les “dispositifs de réussite éducative” tels qu’ils sont prévus dans la loi de programmation pour la cohésion sociale du 18 janvier 2005. Les inspecteurs d’académie, directeurs des services départementaux de l’éducation nationale, veilleront à la cohérence territoriale de ces dispositifs en étroite liaison avec les préfets de département en s’appuyant notamment sur les projets éducatifs locaux mis en place à l’échelon communal ou intercommunal."

Education nationale : circulaire de Préparation à la rentrée scolaire, avril 2005 http://www.education.gouv.fr/bo/2005/18/MENE0500813C.htm