ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Accompagnement à la scolarité

Accompagnement à la scolarité

Notions

Pédagogie coopérative, tutorat, coaching

"La majorité des élèves estiment qu'il ne leur serait pas possible de se débrouiller seuls pour faire leurs devoirs ; la présence d'une tierce personne leur semble être nécessaire. "
"Selon plusieurs chercheurs, les élèves qui ont la possibilité de partager leur expérience scolaire avec leurs parents sont meilleurs en classe."

Glasman, Dominique ; Besson, Leslie. Le travail des élèves pour l'école en dehors de l'école. Rapport pour le Haut conseil de l'évaluation de l'école. HCEE, 2004, PDF, 151 p.
http://cisad.adc.education.fr/hcee/documents/rapport_Glasman_Besson.pdf

Pédagogie coopérative ou entraide
Dans la sphère de l'Education nationale les termes de pédagogie coopérative ou d'entraide sont préférés à ceux de tutorat dans les contextes des enseignements primaires ou secondaires. Le terme de tutorat, d'origine anglo-saxonne, est plus usité dans le Supérieur.
La notion de pédagogie coopérative a fait l'objet d'une charte élaborée par l''Office central de la coopération à l'école. Ce document d'une page, présente en premier la double finalité de l'école comme devant concourir au développement de la personne et à la formation du citoyen. Le point 3 développe la notion de pédagogie coopérative :
"L'Ecole doit prendre en compte ces finalités, en développant la participation réelle des élèves à toutes les instances de gestion et de concertation. La citoyenneté doit se construire par la pratique, dès l'école maternelle. La démarche coopérative considérant les enfants, les jeunes et les adultes en formation comme des partenaires actifs, " [...]

OCCE : Charte de pédagogie active
http://www.occe.coop/federation/files/ressources/documentpeda/charte.pdf

Tutorat
Le terme de tutorat intervient dès le XIII siècle en Angleterre il recouvre la mission de conseiller, toujours d'actualité.
Tutorat en France :
Le tutorat apparaît en France, sous le ministère d'Alain Savary 1981-1984. Il est définit comme "une relation d'aide pédagogique et éducative à l'élève". Certains y voient quelques risques du fait d'adultes non rompus aux multiples dimensions des apprentissages.
Parmi les objectifs mentionnés :
Le tutorat " Favorise l'articulation entre temps de travail scolaire et temps de travail extra-scolaire, ... l'articulation entre le projet de l'élève et le projet de l'établissement"
Trois types de relations : duelle élève-adulte, groupale de dix à douze élèves avec un adulte, élève jeune-élève plus âgé.

Dictionnaire encyclopédique de l'éducation et de la formation. Paris : Nathan Université, 2000

De nouvelles configurations pédagogiques ?
Philippe Maubant, maître de conférence au département des sciences de l'éducation à l'université de Rouen fait le point sur les différents "dispositifs dans et hors l'école"
Il introduit la notion de tutorat en ces termes : "La médiation, effet de mode ou nouvelle conception pédagogique? "
Sous la notion de médiation cet enseignant fait intervenir celle de "processus de tutelle" sous l'égide du psychologue JS Bruner. Celui-ci tend à prouver que l'acte d'apprendre est un processus social fait "d'interactions entre l'adulte et l'enfant dans un souci de parité et de mutualité"... Une formule vient synthétiser le propos : "Tout faire pour que l'autre fasse"

Maubant, Philippe. Dispositifs dans et hors l'école
http://www.cite-sciences.fr/francais/ala_cite/act_educ/education/apprendre/ecole_p3.htm

Coaching scolaire
De l'accompagnement scolaire au cours particuliers et enfin au coaching scolaire les exigences ne sont pas équivalentes. Dans le premier cas il s'agit plutôt de maintenir l'élève dans le système scolaire jusqu'à son intégration professionnelle, dans les autres cas il s'agit de la réussite à l'examen jusqu'à plus ample investissement pour l'avenir. Le coaching prend en compte les difficultés de l'élève, propose des méthodes pour y pallier et propose des choix de filières.

Point de vue de Dominique Glasman
Dominique Glasman, dans le rapport  "Le travail des élèves pour l'école et en dehors de l'école" consacre 6 pages à cette notion (p. 91-97)

"Venu du monde du sport et du monde de l'entreprise, le "coaching" a fait son apparition récemment en France à la périphérie de l'école sous le nom de "coaching scolaire". [...]

"Ce qui est visé par le coaching semble reposer avant tout sur une position "méta", de distance à soi-même, de sortie provisoire de soi afin de se construire. Il s'agit au fond de se faire l'artisan de soi, le producteur conscient de sa propre vie, le maître de sa destinée. Et, pour cela, de mettre – grâce au coach – tous les atouts de son côté. Comme il faut aller vite, car les décisions importantes ne supportent pas nécessairement un long délai de maturation, le coach aide le jeune à accoucher de lui-même. L'argument de la rapidité des effets est mobilisé." (p. 92)

[...] Il serait regrettable qu'une réserve de bon aloi empêche de voir, à travers le coaching, les signes supplémentaires du changement de statut des individus dans notre société et de ses retombées sur les relations au sein de la famille ; d'autant plus que, si cela se vérifie, il est difficile d'imaginer que cela n'aura pas de conséquences sur le système scolaire et les modes de transmission du savoir. (p. 94)

Glasman, Dominique ; Besson, Leslie. Le travail des élèves pour l'école en dehors de l'école. Rapport pour le Haut conseil de l'évaluation de l'école. HCEE, 2004, PDF, 151 p.
http://cisad.adc.education.fr/hcee/documents/rapport_Glasman_Besson.pdf