Dossiers associés

Compétences numériques et informationnelles

rechercher sur internet

B2i, C2i...

B2i - Brevet informatique et Internet

Rapports, bilans, études

2005

DEP
Le fonctionnement du brevet informatique et Internet au collège 
Etude quantitative et qualitative concernant la mise en place du brevet informatique et Internet dans les collèges, réalisée par la Direction de l'évaluation et de la prospective. "Après la présentation du B2i sont exposés le fonctionnement du dispositif à travers le discours des acteurs, les modalités de validation du B2i, les effets perçus relatifs à la mise en oeuvre, les freins et les obstacles. Deux ans après cette mise en place en 2000 deux collèges sur trois organisaient le B2i. L'étude révèle que l'institution scolaire a peu saisi l'opportunité de développer le travail interdisciplinaire et de favoriser la continuité des apprentissages entre l'école, le collège et le lycée. Le B2i repose en grande partie sur la volonté des chefs d'établissements et l'implication des professeurs de technologie."

Les Dossiers de la DEP, avril 2005, PDF? 97 p.
trf.education.gouv.fr/pub/edutel/dpd/dossiers/dossier165/dossier165.pdf
Sommaire en lign

FDI
Les Enfants du Net - II - Pédo-pornographie et pédophilie sur l'internet
Une des recommandations  du Forum des droits sur l'Internet concerne le B2i
Publiée le 25 janvier 2005, "Les Enfants du Net - II - Pédo-pornographie et pédophilie sur l'Internet" est le fruit de plusieurs mois de concertation d'un groupe de travail constitué de représentants d'administrations, d'associations d'utilisateurs et d'acteurs économiques concernés. Une des 17 recommandations concerne directement le B2i.

Pour une éducation à des usages maîtrisés de l'Internet à l'école (recommandation 6)
"Le Forum des droits sur l'Internet recommande que les pouvoirs publics favorisent le développement auprès des établissements scolaires du premier et du second degré d'une véritable éducation à la civilité de l'Internet à destination des élèves, notamment les plus jeunes, et renforcent les objectifs et les moyens des établissements scolaires en matière d'information et de sensibilisation à des usages maîtrisés de l'Internet, en sorte que chaque élève soit informé a minima des règles de prudence à adopter à l'égard de ses correspondants en ligne. Le Brevet informatique et Internet (B2i) devrait être effectivement déployé dans les établissements scolaires, conformément à l'objectif formulé par le ministre de l'Education nationale dès 2000. Le B2i pourrait être étendu en sorte de valider la maîtrise des règles de prudence et d'éthique élémentaires qui doivent gouverner la découverte de l'Internet par les mineurs.
Cette démarche de formation scolaire scolaire à des usages maîtrisés de l'Internet devra prendre en compte et, le cas échéant, se combiner aux autres initiatives de sensibilisation, d'information et de formation à destination des enfants et des familles entreprises à l'initiative de l'Etat et de la société civile."
(p. 57-58)

Forum des droits sur l'Internet, 2005
http://www.foruminternet.org/recommandations/lire.phtml?id=844
La recommandation : PDF, 75 p.

IGAENR
Une analyse des facteurs de la performance scolaire
Synthèse nationale des visites d’EPLE effectuées en 2004-2005
Dans la partie  1.1.2 "Les facteurs de réussite des politiques pédagogiques des établissements", il est fait référence à l'utilisation des TICE et au B2i.
Extrait :
"La présence d’un CDI actif, bien équipé et accessible est un atout pour les élèves.
Dans ce domaine, il est nécessaire de signaler que plusieurs notes font état d’un retard important dans la mise en oeuvre du B2I. Il apparaît que les conditions de validation du B2I ne sont pas réunies dans certains collèges et que la situation semble assez disparate sur le territoire.
Faute parfois d’équipement informatique, mais le plus souvent par sous utilisation des ordinateurs disponibles ou du fait du mode de fonctionnement du CDI, certains établissements n’ont pas engagé le processus ou tardent à le finaliser.
Ce retard devra être résorbé rapidement dès l’année scolaire 2005-2006 et au plus tard à la rentrée 2006. En effet, ainsi qu’il est mentionné dans la circulaire de rentrée 2005, les résultats du B2I seront vraisemblablement pris en compte pour l’obtention du brevet à partir de la session 2007.'
p. 11

Paris : Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la rechrche, octobre 2005, PDF, 60 p.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/syst/igaen/rapports/2005-105_synthese_eple.pdf

IGEN
Les acquis des élèves, pierre de touche de la valeur de l'école ?
Ce rapport est structuré en trois parties
1.La question des acquis des élèves : quelle signification ? Quelle nécessité ?
2. L’évaluation des acquis des élèves aujourd’hui
3. Les acquis des élèves, un référentiel à partir duquel interroger l’ensemble du système éducatif.

Extraits concernant le B2i
"La relation directe qu’entretiennent les examens et les pratiques d’évaluation amènent aussi des effets induits regrettables : dans les représentations collectives une matière n’existe réellement que si elle est évaluée à l’examen avec un coefficient suffisant. Toutes les disciplines veulent être évaluées au baccalauréat. L’institution elle-même en joue et, par exemple, renforce la formation aux technologies de l’information et de la communication au collège en intégrant le B2i dans le brevet."
p. 38
"Les exercices permettant une auto-correction engagent également l’élève à s’interroger sur les fautes commises et à répéter le test pour améliorer son score. Les situations de co-évaluation, fréquentes en EPS, impliquent chaque élève dans l’observation des performances de l’autre et le sensibilisent aux composantes de sa propre performance. Une évaluation comme celle pratiquée pour l’octroi du Brevet informatique et Internet (B2i), déclenchée par l’élève lorsqu’il pense maîtriser une compétence, est un exemple de totale responsabilisation face aux acquisitions attendues. Il est vrai que celles-ci sont en nombre limité et explicitement formulées."
p. 46
"Recommandation n°7 : Intégrer dans les bases informatiques élèves des données portant sur leurs acquis à des étapes clés de la scolarité, particulièrement ceux qui seront en liaison avec le socle de connaissances et de compétences (niveaux de compétences en langues, B2i par exemple."
p. 66

Paris : Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche : juillet 2005, PDF, 85 p.
trf.education.gouv.fr/pub/edutel/syst/igen/acquis_des_eleves.pdf

INRP / BARON Georges-Louis et alii
Le multimédia dans la classe à l'école primaire

En 1999, l'INRP a lancé une recherche coopérative sur les utilisations du multimédia à l'école élémentaire : leur valeur d'usage pratique et leurs utilisations dans le cadre de l'institution scolaire. Il s'est également penché sur les modes de conception des logiciels et le rôle des contextes dans leur mise en oeuvre. Cet ouvrage rend compte de cette action, analyse le rôle des aides-éducateurs dans la prise en compte des TICE, la production et le traitement instrumentés d'écrits dans la classe, l'utilisation d'outils multimédias, la mise en place de certifications des compétences d'élèves, comme le B2i.

La troisième partie concerne le B2i
- Le B2i : uns prescription ambiguë (Claude Bertrand)
- La réception du B2i par les enseignants : une possible approche des usages (Bertrand Christ)
- B2i et pratiques professionnelles des enseignants du primaire (Claude Bertrand)
- Messagerie électronique et B2i : quand l'outil combiné à la prescription en vient à révéler les pratiques pédagogiques (Christian Caron)
p. 155-224

Lyon : INRP (Technologies nouvelles et éducation), 2005, 232 p.

MEDIAMETRIE
Baromètre des usages de l’Internet - novembre 2005
Etude réalisée par Médiametrie pour la Délégation des Usages Internet et du ministère de l’Éducation Nationale. L'objectif du baromètre est de suivre l’évolution des équipements et des usages Internet auprès des individus âgés de 11 ans et plus, et de répondre aux grandes problématiques telles que la protection des mineurs sur Internet, la réduction de la fracture numérique ou les besoins de formation des Français à Internet.

L'école : acteur de la formation des jeunes aux TIC  (p. 3)
L'école participe pleinement à la formation des jeunes aux TIC.
Ce rôle de formation est perçu comme légitime pour 68% des Français.
- Elèves de 11 à 18 ans (6 037 000) détenteurs du B2i : 26% oui - 73% non - Nsp 1%
- Non étudiants de 18 ans et plus (43 377 000) détenteurs d'une attestation informatique et Internet :
   5% oui - 95% non
- Rôle de l'école dans l'initiation des enfants de 11 ans et + (51 815 000) à Internet  : 68 % oui

éduscol, ppt, 12 p.
http://eduscol.education.fr/chrgt/Barometre-23-11-05.ppt