ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Baladodiffusion et enseignement

5. Usages dans l'enseignement secondaire

Langues vivantes

Intérêt de la baladodiffusion en langues

Quelques remarques

Accès à des fichiers son et vidéo authentiques

Il existe de nombreux sites de radio et d'actualités qui permettent de s'abonner à des fichiers mp3 (podcasts). L'élève et le professeur peuvent accéder à des répertoires de ressources sonores. Site Langues d'éduscol
En ce qui concerne les nombreux podcasts conçus pour apprendre la langue, cette authenticité est très variable et toute relative. La langue peut y être simplifiée..., le débit artificiellement ralenti et la situation de communication stéréotypée, voire caricaturale. Ces caractéristiques ne sont cependant pas nécessairement des obstacles dans une situation d’apprentissage. Medialog
Voir dans ce dossier : ressources audiovisuelles en langues

Travail autonome, souplesse dans l'organisation

L'élève peut écouter à volonté, à son rythme et autant de fois qu'il le veut. Il peut travailler en classe, en salle de documentation, à la maison. Site Langues d'éduscol
Le travail sur le support audio peut être fait en classe de façon 'traditionnelle' ou sur sur PC ou en laboratoire de langues et surtout poursuivi à la maison. Mais le travail peut être aussi préparé en amont à la maison ce qui est très difficile dans un environnement traditionnel pour ensuite donner lieu à une mise en commun en classe. CRDP de Dijon

Meilleure compréhension orale grâce à l'écoute

L'usage de la baladodiffusion permet d'améliorer la compréhension orale grâce à l’écoute de différents documents sonores. Site Langues d'éduscol
L'élève peut baigner ses oreilles de la langue vivante cible... CRDP de Dijon

Meilleure expression orale et créativité

La baladodiffusion comme démultiplicateur du temps de parole. Rapport Fourgous
L'élève peut lui-même créer ses propres podcasts il devient alors auteur et producteur de son. Il peut : faire des travaux de groupe et les enregistrer, faire des commentaires de textes et les enregistrer, faire des exercices de prononciation et répétition. Site Langues d'éduscol

médialog

Vers une nomadisation de l'enseignement ?

Philippe Lelong
« On associe souvent la baladodiffusion à l'idée de nomadisation de l'enseignement des langues. En analysant les expérimentations menées, on constate que ce sont avant tout les fichiers, audio ou vidéo, qui sont nomades. Le baladeur, qui facilite cette nomadisation, est indissociable d'Internet et de l'ordinateur. Son utilisation à des fins d'apprentissage implique donc également la maîtrise d'un certain nombre de savoir faire : télécharger un fichier, l'ajouter, le récupérer sur un espace numérique de travail, le partager sur un blog... Autant de compétences transdisciplinaires qui sont travaillées de l'école au lycée, dans le cadre du B2i. D'une façon générale, la baladodiffusion est d'autant plus efficace qu'elle s'inscrit dans une approche plus large des nouvelles technologies. »

Médialog, n° 68, décembre 2008PDF, 7 p.
 

agence des usages tice

Le texte écrit et sonore : une aide en langues ?

Géraldine Charles-Dominique
« Est-il bénéfique pour les élèves en langue étrangère de se voir présenter un texte sous forme écrite et orale ? Partant de l’hypothèse que la redondance écrit + oral peut être positive pour l’apprentissage des langues, des chercheurs ont testé deux versions d’un document multimédia. Ils ont montré que l’effet de redondance est négatif pour la compréhension et augmente la charge cognitive chez les apprenants.
Recommandations :
- Présenter le texte sous sa forme écrite uniquement. Cela favorisera la compréhension par l’apprenant.
- Ne pas présenter le texte écrit avec sa version sonore simultanément. Le sonore peut précéder/succéder l’écrit, sans pour autant être complètement redondant. »

 Agence des usages des TICE, 07/11/2010
 

alsic

Des baladeurs MP3 en classe d'allemand : l'effet de l'autorégulation matérielle de l'écoute sur la compréhension auditive en langue seconde

Stéphanie Roussel, Angelika Rieussec, Jean-Luc Nespoulous, André Tricot
L'article rend compte « de plusieurs expérimentations au cours desquelles des élèves français de secondes LV1 allemand ont écouté plusieurs documents sonores en allemand au format MP3 sur ordinateur. Pendant leur écoute, leur écran a été filmé. Les mouvements de la souris et donc précisément les codes temporels (time codes) des pauses, des retours en arrière et des avances rapides effectués pendant l'écoute ont ainsi été enregistrés, puis analysés. Cette méthode [...] a permis de rendre compte des stratégies cognitives d'écoute autorégulée. Les données sont analysées d'un point de vue linguistique et psycholinguistique. [Il a été possible de] dégager quatre grands types d'écoute. Il en ressort que les auditeurs plus compétents ont une approche plus globale de la tâche d'écoute et que les moins compétents s'arrêtent plus souvent et ont plus de difficultés à comprendre le message. [L'étude] montre que la possibilité d'exercer un contrôle sur l'input sonore améliore en règle générale la performance en compréhension. Cette performance dépend elle-même de la stratégie d'écoute utilisée et du niveau initial des auditeurs. »