La théorie de l'évolution et TICE

3. Année Darwin : 2009

Au niveau de l'Europe

Projet EUvolution 2009

 programme européen.jpg   museum stuttgart.jpg

Un projet coordonné par le Muséum des Sciences Naturelles de Stuttgart
Partenaires : Muséum d’Histoire Naturelle de Vienne, Autriche,  Musée National de Prague, Tchéquie, University of Portsmouth, Angleterre
Avec le soutien de l’Union européenne dans le cadre du programme "Culture 2007 – 2013"

Site web en trois langues : allemand, anglais, français

Présentation facile à comprendre de la théorie de l’évolution et de ses répercussions au niveau de la culture, de la société et des sciences naturelles.
http://www.euvolution2009.de/index_fr.html

Concours pour les jeunes (jusqu'au 31 mars 2009)

Toutes les contributions récompensées seront présentées au grand public dans le cadre d’une exposition ambulante à Stuttgart, Prague et Vienne et mises en ligne sur le site Web du projet.

Les formats autorisés étaient les suivants :
- Dessins, peintures, graphisme informatique, bandes dessinées
- Objets en 3D, maquettes, sculptures et installations
- Films, projets d’animation et programmes informatiques
- Essais, dissertations, traités, récits, nouvelles et poèmes
- Musique et chansons

Rappel des critères :
"Les projets remis devront avoir pour toile de fond l’Europe dans 100 millions d’années et pour thème l’évolution jusqu’alors. Tous les projets soumis sous une forme autre qu’écrite doivent être accompagnés de quelques explications brèves.
Vos scénarios et modèles pourront traiter des changements dus à la dérive des continents dans le futur, de l’orogénie (formation naturelle de montagnes), des changements climatiques (y compris le réchauffement de la planète, une nouvelle ère glaciaire, la déforestation, la désertification etc.), des variations du niveau de la mer et de la transformation du littoral qui en découle, des catastrophes mondiales (ex. impacts de météorite ou explosions nucléaires), des phénomènes d’extinction de masse et des radiations adaptives successives (ex. une nouvelle "explosion cambrienne"), et bien entendu, des transformations dans l’évolution de la flore, de la faune et de l’être humain en fonction du changement des conditions environnementales. Laissez libre cours à votre imagination, mais restez dans le domaine du plausible. Tous les développements proposés doivent pouvoir être expliqués (en théorie tout au moins) par des causes naturalistes, c’est-à-dire par un processus non-guidé, non-dirigé et suivant les lois naturelles en action. Toutes les transformations évolutionnaires proposées pour les organismes doivent pouvoir être expliquées par le mécanisme darwinien de la mutation aléatoire et de la sélection naturelle. Toutes les étapes intermédiaires proposées ou implicitement suggérées doivent représenter des organismes viables."
http://www.euvolution2009.de/downloads/ausschreibungstext_franzoesisch.pdf

Projet Evolution Megalab

megalab

Participer à une étude européenne sur l’évolution : le projet Evolution Megalab

"Saviez-vous que grâce à de petits escargots que vous pouvez rencontrer dans votre jardin, au bord d’un chemin ou dans une haie, vous avez l’occasion de participer à un projet de recherche européen tout en observant l’évolution en marche près de chez vous ?... Comment les variations environnementales influent-elles sur la coloration des coquilles d’une espèce d’escargot ? Le projet Evolution Megalab tente de répondre à cette question en faisant appel à des réseaux de volontaires dont les observations seront confrontées aux données historiques conservées dans les muséums."
http://www.darwin2009.fr/le-projet-evolution-megalab/ 

Le site MegaLab

Les escargots à bandes
"Malgré leur couleur voyante, l'aspect des coquilles des Cepaea leur permet de survivre. En effet, ils constituent la nourriture préférée des grives musiciennes et la diversité des couleurs et des dessins leurs permettent d'être camouflés sur divers arrière-fonds. Cela étant, les effectifs de grives musiciennes ont diminué dans certaines régions."

Contexte du projet
"Les scientifiques étudient les Cepaea depuis de nombreuses années et ont découvert que les formes de coquilles les plus sombres sont plus communes dans les zones boisées où la couleur de fond est sombre, tandis que ceux vivant des les zones herbeuses tendent à être plus claires, jaunes et avec davantage de bandes. Cette variabilité est supposée être adaptative, au moins en partie car elle procure un camouflage. (Les scientifiques ont) rassemblé toutes les données historiques sur les dessins des coquilles des escargots à bandes qu'(ils ont) pu trouver. Il en existe des milliers, principalement récoltées il y a au moins 30 ans... La couleur de la coquille affecte également la sensibilité de l'escargot à la température."

Aidez à découvrir
- La coloration et la présence de bandes sur les coquilles ont-elles changé là où le nombre de grives a diminué ?
- La couleur des coquilles a-t-elle changé du fait du réchauffement climatique?
Faites votre propre recherche, enregistrez-vous et entrez vos données. Le site web parcourra automatiquement (la) base de données historiques et vous indiquera les éventuels changements qui ont eu lieu dans votre région."

http://www.evolutionmegalab.org/fr