ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Handicap et TICE

3. Dans l'enseignement scolaire

Témoignages sur les pratiques

Avec des élèves déficients visuels

Intégration des élèves déficients visuels
Vidéo - Rencontres de l'Orme - 2006
Viviane Lambolez, enseignante spécialisée d’un service SAAAIS en compagnie d’une de ses élèves non-voyante, Célia, nous explique l’apport du bloc-notes braille dans l’intégration des élèves déficients visuels dans une classe de BEP secrétariat.
"Dans le cadre de l’intégration des élèves mal voyants ou non voyants, nous utilisons les outils informatiques. D’abord, nous numérisons ou nous copions les documents que nous donnent les professeurs puis nous retravaillons ceux qui le nécessitent ; nous transformons par exemple les tableaux, les graphiques dans un format linéaire car les déficients visuels qui n’ont pas de représentation globale (par rapport à l’appareil informatique) ne peuvent lire que de cette manière sur leur appareil. Nous enregistrons les fichiers ainsi créés sur une clé USB, ce qui nous permet enfin de charger les documents sur le bloc-notes braille. C’est un outil vraiment indispensable pour l’intégration des élèves déficients visuels. Il est adapté aux élèves à partir du CM1 mais devient très efficace à partir du collège."

Agence des usages des TICE, septembre 2008
http://www.agence-usages-tice.education.fr/temoignages/integration-des-eleves-deficients-visuels-1045.htm

Un élève malvoyant en cours d’histoire
Alain Lacherez
L’équipement et les habitudes à adopter pour travailler avec un élève malvoyant dans une classe ordinaire...
"Louis, élève malvoyant scolarisé en classe de 4e dans le collège de son secteur, est suivi par un SAAAIS (Service d’aide à
l’acquisition de l’autonomie et à l’intégration scolaire auprès de jeunes déficients visuels) qui lui apporte un soutien logistique et pédagogique. Il a ainsi été doté d’un équipement informatique adapté à sa déficience visuelle, fourni par le rectorat dans le cadre du dispositif Handiscol.
Sur son ordinateur ont été installés un logiciel d’agrandissement d’écran, ZoomText, couplé à une synthèse vocale, ainsi que différents outils lui permettant d’écrire des expressions mathématiques ou de réaliser des tracés géométriques, des dictionnaires et une encyclopédie. Louis n’aurait probablement pas pu exploiter ces outils de recherche dans leur version imprimée avec la même efficience et la même rapidité.
L’ordinateur portable est son principal outil de travail. Son écran est agrandi trois fois. Sans cette aide technique il aurait les plus grandes difficultés à lire, écrire et se relire. En classe, Louis note les cours, fait ses devoirs et les imprime avec une imprimante portable..."

Les Dossiers de l'ingénierie éducative, n° 57, avril 2007, PDF, 2 p. (149 ko)
http://www.cndp.fr/DOSSIERSIE/57/ptidos57.asp

La lisibilité des documents pour les déficients visuels
Par Nathalie Pross
"L'article traite de l'accessibilité des élèves déficients visuels aux documents informatisés. Il montre comment rendre les documents plus lisibles à l'aide des TICE, quand et comment utiliser un logiciel de grossissement ou un vidéo-agrandisseur, et l'utilité de la synthèse vocale pour les déficients visuels présentant une cécité . Une limite : les spécificités de chaque déficience visuelle ne sont pas encore bien connues. Toutes les solutions ne sont donc pas généralisables."

Agence des usages des TICE
http://www.agence-usages-tice.education.fr/que-dit-la-recherche/la-lisibilite-des-documents-pour-les-deficients-visuels-19.htm