Lecture sur écran

2. Processus cognitifs

Points de vue de chercheurs en France

La lecture, activité physique

Critique du livre de Roberto Casati par Robert Maggiori

Robert Maggiori nous explique dans cet article que Roberto Casati, Directeur de recherches au CNRS, professeur de philosophie et de sciences cognitives, n'est pas un nostalgique du livre papier, non utilisateur des TIC mais tout son contraire. Son plaidoyer pour le livre et la lecture sur papier, dans son ouvrage « Contre le colonialisme numérique. Manifeste pour continuer à lire », est «une diatribe sans nuances contre ce qui les met en péril, à savoir le développement des technologies numériques.  Casati n’est en effet ni un conservateur pleurant sur les bibliothèques poussiéreuses et la machine à vapeur, ni un luddite tenté de détruire les machines du progrès, ni un «analphabète numérique» qui s’est retrouvé Gros-Jean comme devant quand ont disparu les mange-disques et le Minitel. Il serait plutôt un geek en matière informatique - mais avocat de la cause du livre et de la lecture, qui, au lieu de chanter le bon vieux temps, montre que le papier, s’il risque de «devenir commercialement obsolète», conserve intactes, pour aujourd’hui et demain, toutes ses potentialités euristiques et cognitives.»

Libération, le 09/10/2013

Écouter l'interview de Roberto Casati sur France Culture dans l'émission Les matins, le 10 octobre 2013.