ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Indexation de ressources

Séminaire SDTICE 2007

Interventions du 27 mars

L'indexation en pratique dans une UNT

Sylvie MAGADUR (UNT UNIT)

Sylvie Magadur, de l'UNT UNIT (Université numérique en ingénierie et technologie, www.unit-c.fr) présente la méthodologie de conception et de réalisation de la classification créée pour organiser les ressources pédagogiques au sein du portail de son université numérique. Il s'agit là de souligner l’importance de l’idée à l’origine de la création de cette classification : au sein d’UNIT, il y a eu une forte "volonté d’afficher une classification accessible à tous les utilisateurs, enseignants et étudiants. C'est un leitmotiv très fort. Au sein du portail, il était clair qu’il allait y avoir une montée en charge des ressources, d'où l'importance de savoir les ranger et les trier". La classification est également importante dans l'idée "d’établir un langage commun dans le domaine des sciences de l’ingénieur et de pouvoir échanger sur les contenus", poursuit Sylvie Magadur.

"Il faut garantir l’interopérabilité aux niveaux national et international. Deux critères principaux sont à retenir : un langage commun et le partage des ressources. Cela impose l’idée d’une double classification : une classification thématique (UNIT) associée à une classification universelle (Dewey), qui permet ainsi l'interopérabilité des données et son intégration dans le champs universel des connaissances. La classification Dewey a été retenue car elle est multidisciplinaire et utilisée dans le monde entier (200 000 bibliothèques dans 135 pays, traduite en 30 langues). Les connaissances ont été réparties en 10 classes, sous-divisées en 10 sous-classes, etc. " Le caractère universel de cette classification Dewey la fait considérer comme une classification PIVOT. Cette double classification offre l'avantage de « disposer d’un portail intuitif et simple pour l’accès aux ressources", d’ "échanger les ressources des établissements du réseau UNIT qui partagent la classification UNIT », d'« intégrer les ressources d’autres réseaux qui ne partagent pas la même classification thématique mais qui partagent la même classification pivot Dewey", de "proposer les ressources UNIT à d’autres réseaux et partageables grâce à la classification pivot Dewey".

La méthodologie de réalisation repose sur « deux critères pris comme fils conducteurs », continue Sylvie Magadur. Elle recommande de se "limiter à créer deux niveaux, avec un nombre restreint de disciplines et de sous-disciplines (environ 200) pour "faciliter l’indexation et la recherche des ressources". Il fallait aussi "définir le champ de connaissances". UNIT a fait appel à des experts avec des listes disciplinaires constituées à partir de programmes d’enseignement, de classifications adoptées par des Sociétés savantes, etc. « La convergence de toutes ces listes a permis d’établir les grandes disciplines de la classification UNIT, puis d'identifier les sous-disciplines. Toujours en concertation, il a fallu associer les indices Dewey correspondants pour établir une table de correspondance. Ce travail avec les experts a été très important pour faire converger les terminologies utilisées par les uns et les autres".

Selon Sylvie Magadur, "l’indice Dewey joue un rôle de marqueur des documents, les moteurs de recherche identifient ces marqueurs et on peut assurer la mutualisation des ressources entre établissements. La classification UNIT rend le visiteur du portail complètement autonome, pour la recherche et la consultation de ressources pédagogiques numériques, via une classification simplifiée. Le visiteur découvre des ressources pertinentes et de qualité dans le domaine des sciences et techniques, grâce à la transparence du Dewey. La classification UNIT contribue à une visibilité nationale et internationale des auteurs, des ressources et des établissements".

"Sylvie Magadur pilote un groupe de travail inter UNT sur les questions d’indexation et de mise en application du LOMFR dans l’enseignement supérieur pour l’ensemble des UNT et UNR", souligne Catherine Fabreguettes, de la SD-TICE.