Pratiques collaboratives

7. Divers contextes professionnels

Monde des bibliothèques et de la documentation

Folksonomie

bbf

Olivier Le Deuff
Folksonomies : les usagers indexent le web
« Le terme de folksonomie est apparu récemment sur le web pour désigner le phénomène d’indexation des documents numériques par l’usager. On rencontre également fréquemment le mot tag qui désigne en quelque sorte un mot-clé. Le terme de folknologie est aussi employé, mais plus rarement. L’usage du mot folksonomie semble donc plus opportun. L’architecte de l’information Thomas Vander Wal a forgé ce terme en combinant la taxinomie (règles de classification, taxonomy en anglais) et les usagers (folk).
Ce phénomène ne cesse de prendre de l’ampleur avec l’avènement des nouvelles technologies du web, dites "web 2.0", qui donnent plus de possibilités d’expression à l’internaute. Les articles et les blogs sur le sujet ne cessent de croître mais l’essentiel de ce mouvement s’exprime en langue anglaise. Cependant, les usagers français pratiquent déjà les techniques de tags via le site Technorati qui recense les blogs par mots-clés. Ces pratiques suscitent plusieurs questions.
Le phénomène est-il durable ou n’est-ce qu’un effet de mode ? Les systèmes de classification et les thésaurus sont-ils menacés par ces systèmes ? Débats et interrogations sur ce thème sont actuellement en cours sur le web, notamment depuis l’article un peu provocateur du consultant et spécialiste en réseaux sociaux Clay Shirky. Il est intéressant de noter que ce dernier et Thomas Vander Wal n’hésitent pas à répondre aux critiques émises sur les folksonomies, ce qui crée une dynamique intéressante à suivre. »

Le Deuff, Olivier. BBF n° 4, 2006