Pratiques collaboratives

7. Divers contextes professionnels

Monde de la recherche

Participation des internautes

l’atelier
Le mobile rend la recherche en environnement collaborative : Epicollect via Google Maps

"Afin d’aider les épidémiologistes et écologistes dans leur travail, les chercheurs de l’Imperial College de Londres ont développé une application pour smartphones basée sur la collaboration. L’Epicollect permet aux scientifiques mais aussi à n’importe quel utilisateur de collecter des données, photos et vidéos dans la nature. Puis de les partager directement sur une base de données en ligne et accessible depuis son téléphone. [...]
Le site enregistre la position de l‘utilisateur via le GPS de son mobile. Il intègre dans la foulée les nouvelles données transmises. Il est ensuite en mesure d’afficher les renseignements relatifs à un sujet en utilisant Google Maps. Cette technologie permet aussi bien aux chercheurs qu’au propriétaire du mobile d’élaborer, consulter et partager ces cartes aux quatre coins du globe. L’équipe de l’Imperial College souhaite aussi en généraliser l'utilisation dans les écoles..."

L'Atelier, 23/09/2009

L'intelligence collective participe à la recherche en astronomie : Galaxy Zoo 2

"Mené par une équipe de chercheurs britanniques et américains, [ce projet] propose aux internautes de participer à leur travail de classification de plus de deux cents cinquante mille galaxies. Selon eux, le cerveau humain est plus apte à reconnaître des éléments et à les qualifier que n'importe quel logiciel perfectionné, même basé sur des technologies de contextualisation. Les informations récoltées seront cependant traitées par un logiciel capable de recouper les données et d'établir des conclusion à partir de ces qualifications."

L'Atelier, 18/02/2009

Projet Evolution Megalab

megalab

Participer à une étude européenne sur l’évolution : le projet Evolution Megalab

"Saviez-vous que grâce à de petits escargots que vous pouvez rencontrer dans votre jardin, au bord d’un chemin ou dans une haie, vous avez l’occasion de participer à un projet de recherche européen tout en observant l’évolution en marche près de chez vous ?... Comment les variations environnementales influent-elles sur la coloration des coquilles d’une espèce d’escargot ? Le projet Evolution Megalab tente de répondre à cette question en faisant appel à des réseaux de volontaires dont les observations seront confrontées aux données historiques conservées dans les muséums."
darwin2009.fr/le-projet-evolution-megalab/ 

Le site MegaLab

Les escargots à bandes
"Malgré leur couleur voyante, l'aspect des coquilles des Cepaea leur permet de survivre. En effet, ils constituent la nourriture préférée des grives musiciennes et la diversité des couleurs et des dessins leurs permettent d'être camouflés sur divers arrière-fonds. Cela étant, les effectifs de grives musiciennes ont diminué dans certaines régions."

Contexte du projet
"Les scientifiques étudient les Cepaea depuis de nombreuses années et ont découvert que les formes de coquilles les plus sombres sont plus communes dans les zones boisées où la couleur de fond est sombre, tandis que ceux vivant des les zones herbeuses tendent à être plus claires, jaunes et avec davantage de bandes. Cette variabilité est supposée être adaptative, au moins en partie car elle procure un camouflage. (Les scientifiques ont) rassemblé toutes les données historiques sur les dessins des coquilles des escargots à bandes qu'(ils ont) pu trouver. Il en existe des milliers, principalement récoltées il y a au moins 30 ans... La couleur de la coquille affecte également la sensibilité de l'escargot à la température."

Aidez à découvrir
- La coloration et la présence de bandes sur les coquilles ont-elles changé là où le nombre de grives a diminué ?
- La couleur des coquilles a-t-elle changé du fait du réchauffement climatique?
Faites votre propre recherche, enregistrez-vous et entrez vos données. Le site web parcourra automatiquement (la) base de données historiques et vous indiquera les éventuels changements qui ont eu lieu dans votre région."

evolutionmegalab.org/fr