Visioconférence et enseignement

3. Quelques usages dans l'enseignement

Enseignement primaire : langues

La visioconférence offre des possibilités intéressantes pour l'enseignement des langues vivantes. Dans la mesure où elle s’appuie sur des techniques audio-visuelles en mode synchrone, elle permet de communiquer à distance en temps réel. Cela favorise notamment : les contacts avec des locuteurs natifs, les échanges linguistiques et les partenariats, le regroupement d‘élèves dispersés géographiquement, l'enseignement des langues rares...

Anglais

Des exemples sur les sites académiques
Lille / Rennes / Toulouse / Versailles

Académie de Lille

Visioconférence en anglais et TBI
"
L’école Madame Roland de Lille expérimente actuellement l’utilisation du T.B.I en classe de CM2. L’une des enseignantes de l’école chargée de l’enseignement de l’anglais a décidé de tester ce nouveau matériel dans le cadre d’un type particulier de "correspondance" scolaire : la visioconférence.
Grâce au tableau blanc interactif et à une "webcam", les élèves peuvent voir et échanger avec leurs correspondants anglais. Un moment de communication privilégié que vous pouvez partager en téléchargeant les fichiers vidéos au bas de cette page. Le scénario pédagogique qui accompagne cette séquence vous est également proposé au format pdf.

Académie de Lille
http://netia59a.ac-lille.fr/tice/spip.php?article137

Académie de Rennes

Partenariat entre des écoles élémentaires brestoises et des établissements anglais (Devon)
"Ce projet correspond à un partenariat pédagogique entre des écoles élémentaires brestoises et des établissements anglais (Devon). Les attentes visent une plus-value des élèves dans un bain de langage avec des locuteurs natifs. La visioconférence favorise l’expression directe des élèves, une interaction constante dans une communication qui prend sens."
- Organisation technique
- Compétences visées
- Les acteurs
- Contenu des séances de visioconférence
- Organisation pédagogique
- Evaluation

Les thématiques le plus souvent retenues concernent : l’identité, l’âge, l’adresse, la fratrie, les couleurs,  l’habitation, les jours de la semaine, le déroulement de la journée d’un écolier brestois, la météo, les loisirs,  les animaux domestiques, l’alimentation, l’habillement…
Lapport culturel peut viser :
- les événements de l’année (Halloween, Noël…)
- des personnages célèbres (Reine d’Angleterre, Président de la république Française…)
- les lieux et monuments représentatifs (carte de France, Paris, Tour Eiffel, ville de Brest, port de Brest, Château de Brest, Musées, Océanopolis, Conservatoire botanique…)
- des événements sportifs locaux et nationaux
- la musique : bretonne et française
- les particularités locales : vestimentaires, traditionnelles, nutritionnelles, folkloriques…

Académie de Rennes
http://www.ac-rennes.fr/ia29/pedag/tice/recits/Lavisioconfrence.html

Télécharger les visioconférences
- Visioconférence 1 : se présenter
Les élèves de la class de Cm1 de l'école Sanquer à Brest se présentent à leurs correspondants anglais d'Exeter
- Visioconférence 2 : Jouer au bingo.
Les élèves du CM1 de l'école Sanquer jouent au bingo avec leurs correspondants d'Exeter.
- Visioconférence 3 : faire des crêpes.
Apprendre à faire des crêpes à nos correspondants d'Exeter (La classe de Cm1 de l'école Sanquer).

Mediablog
http://www.mediablog-brest.net/ecolesmedia

"Efficace et d’avant-garde : l’apprentissage d’une langue étrangère par visioconférence avec une classe correspondante en Angleterre est une réalité à l’école du Sanquer de Brest.
What’s the day today ? La semaine débute avec des sonorités britanniques pour les CM1. Philippe le Bian, directeur de l’école du Sanquer à Brest, interpelle des élèves de CM1 attentifs sur un rythme soutenu pour répéter, formuler une question, une réponse affirmative ou négative, intégrer du vocabulaire. Car ce qui compte c’est s’exprimer, communiquer. Bientôt arrivent les CM2 qui abordent une séquence de vocabulaire sur les parties du corps en visioconférence. A l’heure dite, la connexion est établie. « Hello ! », « Bonjour », les élèves se saluent et Trina Ferguson, professeure à l’école d’Exeter annonce que tout le monde est prêt. A partir de fiches communes représentant des monstres, il s’agit de retrouver celui choisi par chaque classe. Questions en anglais du côté français, réponses en français du côté anglais : « has your monster got one mouth ? », « mon monstre n’a pas deux pieds » Les élèves s’appliquent pour la prononciation, ils n’hésitent pas non plus à répéter ou faire répéter.

Snuipp.fr
http://www.snuipp.fr/spip.php?article5142

Académie de Toulouse

Echange linguistique : classes du Norfolk et d'Ariège
Dans le cadre d'un échange linguistique, des classes du Norfolk et d'Ariège communique en visioconférence. Sur un thème choisi, chaque classe prépare un diaporama qui est ensuite commenté en direct aux autres classes en utilisant le dispositif  "Classe virtuelle".

Académie  de Toulouse
http://pedagogie.ac-toulouse.fr/ariege-education/primtice/?Echanges-Ariege-Norfolk-en-visio

Académie de Versailles

Karine Lemaçon est professeur des écoles à Elancourt (78). Elle présente un projet de visioconférence en anglais avec ses élèves de CM1/CM2.
Pendant 30 minutes, les élèves communiquent avec un intervenant de langue anglaise par liaison Internet. L’intervenant commente des images projetées sur le TNI, pose des questions aux élèves de manière individuelle, introduit un lexique, fait répéter la classe.[...
L’intérêt principal de la visioconférence tient au fait que pendant 30 minutes, les élèves ne parlent qu’en anglais. Ils s’adressent à une personne de langue anglaise, dont on ne sait pas si elle s’exprime en français, et ne sont donc pas tentés de s’adresser à elle en français. Si la question n’est pas comprise, on demande en anglais de répéter. [...]
La visioconférence demande un gros travail de préparation en classe : le lexique doit être parfaitement maîtrisé pour que l’enseignant puisse axer ses objectifs sur la communication (questions/réponses, fonctions langagières)."

Agence des usages des TICE
http://www.agence-usages-tice.education.fr/temoignages/visioconference-en-anglais-a-l-ecole-primaire-1129.htm

Visite de Xavier Darcos - 11 septembre 2007
Xavier Darcos a visité l'École Willy Brandt d'Elancourt, ville pilote en matière de technologies de l'information et de la communication...
En partenariat avec l’Académie de Versailles et le CRDP, Initiatives Terrain mène une expérimentation de cours d’anglais par visioconférence dans une école primaire d’Élancourt.

Initiatives-terrain.net
http://www.initiatives-terrain.net/guppy/articles.php?lng=fr&pg=110

Voir aussi  : discours du ministre

Laïque, publique et numérique
Cours d’anglais en visioconférence sur écran géant, exercices sur ordinateurs portables connectés wi-fi : les écoles primaires d’Elancourt, dans les Yvelines, jouent les pionnières de l’éducation high-tech.
"L’école élémentaire Jean de La Fontaine est un établissement pionnier en France. Elle dispose d’un équipement de visioconférence pour les cours d’anglais, qui sont au programme à partir du CE2 et l’an prochain à partir du CE1. Elle possède aussi deux tableaux numériques interactifs (TNI), écrans géants reliés chacun à un ordinateur doté de programmes ludiques d’apprentissage du français et du calcul, de cartes de géographie, de schémas animés, etc. [...]
Dans un autre quartier d’Elancourt, l’institutrice du CP de l’école Willy Brandt, Régine Bontemps, a prévu ce matin un cours de français high-tech. Elle divise les enfants en deux groupes. Cinq vont s’installer devant le tableau blanc interactif accroché au mur. Ils devront écrire des mots correspondant aux images qui s’affichent. Puis ils se corrigeront les uns les autres grâce à un crayon «magique» qui change de couleur en appuyant sur une icône, et à une gomme, virtuelle aussi. Les seize autres élèves vont s’initier au traitement de texte, avec chacun un portable..."

Libération, 15/01/2008
http://www.liberation.fr/transversales/futur/reportage/303850.FR.php

Allemand

Académie de Nancy-Metz

Échanger par visioconférence avec la classe partenaire
"Mettre en présence des enfants de CM et des partenaires allemand de 4e classe est une situation maintenant courante. Par contre, réussir à faire travailler ensemble des élèves de cycle 2 avec une classe de Hoxel Morbach (Rhénanie Palatinat) est un fait suffisamment rare pour qu'il soit souligné. L'école St Pierre à Thionville est une école biculturelle ou l'enseignement de certaines activités est réalisé dans la langue du voisin. [...]
L'hypothèse formulée était que l'usage d'un système de communication synchrone basé sur la visioconférence entre deux partenaires franco-allemands pouvait grandement favoriser l'apprentissage par les élèves de la langue de l'autre. [...]
Le contenu du projet
Il s'agit de mobiliser toutes les compétences linguistiques acquise pour les uns en allemand, pour les autres en français (en tout cas dans la langue de l'autre) afin de communiquer en direct, car on s'entend et on se voit..."

Académie de Nancy-Metz
http://www.ac-nancy-metz.fr/ia57/lvtice/exp_thionv.htm

PrimNet

Cyber-réseau interacadémique franco-allemand
"Fin 2001, plusieurs instituteurs bavarois et leurs collègues français ont souhaité mettre en place des échanges réguliers au sein d’un réseau et établir des contacts entre leurs classes par le biais d’une webcam. Ainsi naquit le projet Prim’Net, un cyber-réseau interacadémique franco-allemand capable de gérer des échanges de classe à classe dans le cadre de l’enseignement primaire. [...]
soumise à un planning commun élaboré par les deux enseignants dès le début de l’année scolaire (dates, rythmes, séquences, contenus pédagogiques, durée). Ce planning doit faire émerger une progression thématique et linguistique dans laquelle les activités développées pour la communication par webcam seront en rapport étroit avec l’enseignement reçu par les enfants dans le cadre du programme scolaire.
Ce planning doit également faire apparaître des objectifs simples qui mettent en œuvre un partage équitable des deux langues, des deux cultures. Ainsi, chaque module comprendra deux séances (de préférence à deux moments distincts de la semaine ou sur deux semaines différentes), l’une dans la langue maternelle et l’autre dans la langue étrangère.
Autre priorité : la réflexion sur la langue maternelle que les enfants devront apprendre à simplifier en vue de communiquer avec leurs camarades et l’apprentissage de rudiments dans la langue du partenaire. "

Université de Lumière 2
http://www.fdlm.org/fle/article/353/primnet.php

Académie de Montpellier

Mise en réseau d’écoles françaises et bavaroises par l’utilisation de la visiomatique
"
Sur le site de l'académie de Montpellier, Régis Bracq, professeur d'Allemand décrit ce projet inscrit dans le cadre d'une action d'innovation. : "Actuellement, peu d’élèves choisissent l’allemand au collège. Nous avons décidé, commenos collègues allemands pour le français, de mettre en valeur cette langue et cette
culture dès l’école primaire par l’utilisation de la visiomatique.
Cinq écoles du sud de la France et de Bavière travaillent en réseau et se rencontrent
virtuellement à partir de thèmes communs définis à l’avance..."

Académie de Montpellier
http://pedagogie.ac-montpellier.fr/inno/inno_2002/axe_4/a_4_e_smaxime.PDF

Découvrir les langues et les cultures européennes
"Jean-Michel Lavallard, spécialiste des nouvelles technologies à l’école Saint-Maximin dans le Gard et Régis Bracq, professeur d’allemand se rencontrent en 2000. Ils mènent une réflexion sur les outils qui permettraient un enseignement moins scolaire des langues.
Ils imaginent un système simple d’utilisation pour les enseignants et ludique pour les enfants. Des contacts sont initiés avec les enseignants d’une école primaire à Munich, un premier système de visioconférences par webcams est mis en place."

Imaginonsdemain.fr
http://www.imaginonsdemain.fr/Programme.aspx?idTheme=20

Voir aussi

programmes de langues étrangères en primaire
apports pédagogiques : apprentissage des langues (primaire)