ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Avec le numérique, la lecture change. Et nos cerveaux ? Interviews

Quel impact l'écran et le numérique ont-ils sur la lecture ? Les médias en ont beaucoup parlé en septembre... Roger Chartier (spécialiste de l'histoire du livre et de la lecture) et Thierry Baccino (professeur de psychologie cognitive) donnent leurs points de vue.

Lecture & numérique : flash sur l'actualité

  • L'interview de Roger Chartier dans Livres Hebdo

livres hebdo

Demain le livre
Il est sûr que lire la même œuvre dans une édition imprimée ou sur l’écran n’est pas lire le même livre

"Avec un livre imprimé "la lecture du fragment, du passage, est... toujours rapportée, volontairement ou non, à la totalité textuelle dont il fait partie. Il n’en est pas ainsi avec les textes électroniques dont les fragments peuvent être extraits sans aucune perception de l’ensemble auquel ils appartiennent..."

Pour les plus jeunes, ce monde de textes qui n'existent que comme fragments éclatés, dispersés, est source de plaisir

"L’écrit, dans sa forme électronique, est toute ensemble une polyphonie et un palimpseste qui met en question les attentes et les habitudes des lecteurs traditionnels. Pour les plus jeunes, au contraire, ce monde de textes qui n’existent que comme fragments éclatés, dispersés, est source d’invention et de plaisir..."

Livres hebdo, n° 787, 4 septembre 2009, p. 75-78

  • Un article du Monde diplomatique 

Le livre dans le tourbillon numérique

Cédric Biagini et Guillaume Carnino

La nature du support et son environnement influencent le mode de lecture...

"Internet privilégie l'efficacité, l'immédiateté et la masse d'informations... Le livre papier... constitue unespace silencieux qui met en échec le culte de la vitesse qui met en échec le culte de la vitesse et la perte du sens critique..."

Le Monde diplomatique, n° 666, septembre 2009, p. 27

  • Un dossier de Science & Vie commenté sur les radios

science et vie (septembre 2009)

La lecture change, nos cerveaux aussi : e-book, Internet, smartphone...

Dossier / Philippe Testart-Vaillant et Kheira Bettayeb
"Si l’écran électronique peut se flatter d’apporter un plus cognitif, c’est bien grâce à ces liens qui permettent de naviguer librement d’une page à l’autre au cours de la lecture, via un simple clic sur certains mots ou certaines images. [Mais] les experts après avoir porté l’hypertexte aux nues et vu en lui la panacée en matière d’apprentissage, ont dû en rabattre."
- La vitesse de lecture baisse de 25%...
- Il y a une perte des repères spatiaux...
- Les hypertextes feraient perdre jusqu’à 30% de la force de travail...
- La lecture d’hypertextes est facilitée si le sujet se voit contraint de lire d’abord le document de manière linéaire, selon une expérience récente...

Science et Vie - Septembre 2009

france info

france inter

Selon Thierry Baccino, invité sur les radios, "la lecture sur écran solliciterait davantage notre cerveau""

Thierry Baccino  est professeur de psychologie cognitive et ergonomique à l’université Nice-Sophia-Antipolis et directeur scientifique au LUTIN(Laboratoire des usages en technologies d’information numériques) à Paris.

Sur France Info et France Inter - Commentaires sur le site ActuaLitté

En savoir plus

Voir le nouveau dossier d'éduscol "Lecture sur écran"

sommaire
tout le dossier