ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Témoignages de tuteurs à distance - Mémoire sur l’encadrement des formations en ligne

La revue Tutorales - sur le blog t@d - consacre un numéro aux « Témoignages de tuteurs à distance sur leurs pratiques » . Le site REFAD publie un « Mémoire sur l’encadrement des étudiant(e)s dans les formations en ligne offertes aux différents niveaux d’enseignement ». Celui-ci recense les principaux paramètres inhérents à l’encadrement des étudiants-apprenants à distance, quelles que soient les stratégies pédagogiques particulières mises en oeuvre.

blog t@d

Tutorales - la revue de t@d

Télécharger Tutorales, n° 6 - juin 2010
Témoignages de tuteurs à distance sur leurs pratiques PDF, 64 p.

Voir le blog de t@d

Qui fait le tuteur à distance ?

Jacques Rodet analyse la situation du tuteur à distance à travers trois processus qualifiés par trois verbes : pouvoir, savoir, vouloir. Cela, de trois points de vue différents, celui de l’institution, celui de l’apprenant et celui du tuteur lui-même.
« L’identité professionnelle apparaît… comme un processus dans lequel l’institution, les apprenants et le tuteur lui-même interagissent. Elle est ainsi liée à la qualité des échanges entre ces trois pôles. Si la formation est le lieu naturel de leur dialogue, ne faudrait-il pas promouvoir d’autres espaces, à l’instar de communautés de pratiques afin que les échanges se révèlent suffisamment féconds pour affermir l’identité professionnelle du tuteur à distance ? »

Témoignages de tuteurs à distances sur leurs pratiques

Six tuteurs aux parcours et expériences variés se sont prêtés chacun à douze questions.
Besma Ben Salah. Badreddine Boussafsaf. Lucile Diemert. Virginie Lopez. Jean-Maurice Razanakolona. Jean-François Savard.
p. 8-56

Question 1
Vous exercez actuellement des fonctions tutorales. Pouvez-vous dans un premier temps nous indiquer ce qui a été déterminant pour vous préparer à cette activité. Votre parcours de formation ? Vos autres activités professionnelles ? D’autres expériences ? Quelles ont été pour vous les sources principales de motivation pour devenir tuteur à distance ? Le déclencheur a été l

Question 2
Le tutorat est aujourd’hui pris de plus en plus en compte dans les dispositifs de formation à distance. Toutefois, il en existe une grande variété, du tout à distance aux formules mixtes. Ne pensez-vous pas que la forme du dispositif tout comme son contexte culturel influent sur la manière d’être tuteur et sur les interventions à réaliser auprès des apprenants ? Quelles sont les principales caractéristiques des formations dans lesquelles vous accompagnez des apprenants à distance ?

Question 3
Quelle est votre définition du tutorat à distance ? Comment situez-vous le tuteur à distance par rapport aux autres acteurs qui interviennent dans la conception et la diffusion d’une formation à distance : chef de projet concepteurs, experts du contenu, professeurs, médiatiseurs, techniciens...? Comment percevez-vous les interactions que doit avoir le tuteur avec les autres acteurs du dispositif de formation à distance, et plus particulièrement les tuteurs chargés d’assurer les mêmes missions auprès d’autres groupes d’un même cours ?

Question 4
Les compétences demandées aux tuteurs sont larges et recouvrent différents domaines tels que le support pédagogique, méthodologique, technique, administratif, socio-affectif, motivationnel, métacognitif. Il est aussi fréquemment demandé aux tuteurs d’être l’évaluateur des apprenants qu’il encadre. A votre avis, est-ce qu’il est nécessaire pour être tuteur à distance d’avoir développé des compétences sur l’ensemble de ces champs ? Certaines vous paraissent-elles prioritaires ?

Question 5
L’émergence du "blended learning", dans lequel les séquences présentielles alternent avec des séquences d’autoformation sur ressources, des classes virtuelles et des activités collaboratives à distance, ne va t-elle pas, selon vous, entraîner une modification du rôle du tuteur ? Par exemple, dans ces parcours quelles sont les spécificités du tuteur par rapport à un professeur ? Existe-t-il encore une place pour les tuteurs ou au contraire ne va-t-il pas revenir au professeur d’assumer les interventions tutorales ?

Question 6
Comment vous présentez-vous aux apprenants (parcours de formation, parcours professionnel, détails sur votre vie privée : famille...) ? Pensez-vous que votre présentation ou non-présentation aux apprenants puisse avoir un impact sur la qualité de la relation tutorale avec les apprenants ?

Question 7
La motivation des apprenants à distance est considérée comme un facteur déterminant de leur capacité à persévérer et à atteindre les objectifs d’apprentissage. Les institutions ont d’ailleurs souvent instauré le tutorat dans leurs dispositifs de formation à distance pour réduire les abandons. Quelles sont vos pratiques pour impliquer davantage l’apprenant dans sa formation et pour favoriser le maintien de sa motivation à un haut niveau ?

Question 8
Les concepteurs de parcours de formation à distance, tirant partie des possibilités des outils de communication tels que les forums, les wikis, les classes virtuelles, prévoient de plus en plus fré-quemment des activités collaboratives entre apprenants. Quel doit être le rôle du tuteur dans ces activités ? Quelles sont les interventions que vous réalisez pour faciliter la composition des groupes, créer une dynamique de groupe, superviser les réalisations, gérer les éventuels conflits...?

Question 9
Vous êtes amenés, pour vos interventions, à utiliser de nombreux outils de communication. Certains vous semblent-ils plus adaptés à la relation tutorale ? Quels sont ceux que vous utilisez le plus fréquemment pour apporter votre aide de manière
individuelle et collective ? Quels sont les usages pédagogiques que vous avez du mél, du forum, du chat, du wiki, du blog, de la messagerie instantanée, de la classe virtuelle, des réseaux sociaux ?

Question 10
La vocation des tuteurs à distance est d’apporter aide et soutien aux apprenants tout au long de leur parcours d’apprentissage. Il n’en reste pas moins, que ces missions sont confiées aux tuteurs par une institution et qu’à ce titre ils doivent lui rendre compte de leurs activités. Comment cela se passe-t-il pour vous ? Sous quelle forme l’institution contrôle-t-elle votre travail ? Quelles sont les obligations que vous avez envers votre employeur ? Sont-elles spécifiées dans un document contractuel ?

Question 11
Les fonctions de tuteur ne renvoient pas encore, à de rares exceptions, à l’existence d’un métier. En fait, un tuteur a très fréquemment d’autres activités professionnelles qui fondent son identité professionnelle. Quelles seraient, selon vous, les conditions nécessaires pour que les tuteurs à distance bénéficient d’un véritable statut professionnel ?

Question 12
Quelle est la question qui ne vous a pas été posée ci-dessus et à laquelle vous aimeriez répondre?

Entretien avec Jean Loisier

Jean Loisier, Ph.D. en Sciences de l’Éducation, U. de Montréal, expert-conseil en communication est l’auteur d’un récent mémoire réalisé pour le REFAD : Mémoire sur l’encadrement des étudiant(e)s dans les formations en ligne offertes aux différents niveaux d’enseignement.

Cet entretien a été initialement publié sur Blog de t@d le 27 avril 2010
Paroles de chercheur

Voir ci-dessous : la présentation du mémoire de Jean Loisier.


refad

Mémoire sur l’encadrement des étudiant(e)s dans les formations en ligne offertes aux différents niveaux d’enseignement

Préparé pour le REFAD par Jean Loisier, ce mémoire recense les principaux paramètres inhérents à l’encadrement des étudiants-apprenants à distance, quelles que soient les stratégies pédagogiques particulières mises en oeuvre.

« plus qu’un problème « cognitif » de transfert des contenus et activités d’apprentissages, le principal défi du passage de la formation en classe à la formation à distance est celui de l’encadrement des étudiants-apprenants. »

Le mémoire montre « l’éventail des besoins d’aide et de soutien des étudiants-apprenants en classe et à distance en regard de la panoplie des services généralement offerts sur campus et à distance. [Puis, il analyse] les modalités d’encadrement pédagogique en rapport avec les caractéristiques psychosociologiques et les besoins particuliers des étudiants-apprenants. [Il présente enfin] quelques perspectives technologiques prometteuses pour l’élaboration de formules d’enseignement-apprentissage à distance optimales. »

Télécharger le mémoire sur le site du REFAD : PDF, 82 p.
L’encadrement des étudiant(e)s dans les formations en ligne offertes aux différents niveaux d’enseignement.

Introduction

Chapitre 1 - La formation en ligne
1. Distinctions : à distance et/ou en ligne
    - L’enseignement assisté par ordinateur (EAO)
    - Les plateformes d’enseignement en ligne
    - La synchronie en FAD
    - La mutation vers la formation en ligne
      Réduction des coûts des dispositifs techniques. Transfert des contenus
    - Le « tout en ligne »
2. Les dispositifs asynchrones
    - Les pages web
    - Les foires aux questions
    - Le courriel
    - Le forum de discussion
    - Les blogues
    - Les wikis
    - Les portfolios
3. Les dispositifs synchrones
    - Le clavardage
    - Les audioconférences
    - Les vidéoconférences
    - Le fort potentiel socio-affectif des dispositifs synchrones
4. Multimédias et multitâches
5. Vers une automatisation de l’encadrement

Chapitre 2 - Les étudiants en ligne
1. Profils généraux d’apprenants
    - Les écoliers
    - Les étudiants
    - Les adultes
2. Les « clientèles » de la formation à distance
    - Des profils sociodémographiques particuliers
    - Une clientèle adulte
    - Au secondaire, les raccrocheurs
    - Autres caractéristiques
3. Formations offertes à distance
    - Au niveau secondaire
    - Au niveau collégial
    - Au niveau universitaire
4. Attentes, perception et besoins des étudiants à distance
    - L’encadrement
    - La personne tutrice
    - L’entourage
    - L’aide extérieure
5. Pourquoi choisit-on la formation à distance ?
    - Une modalité adaptée aux disponibilités de l’étudiant
    - Une modalité adaptée à certaines personnalités
6. La motivation, principal facteur de persévérance

Chapitre 3 - L’encadrement
1. Points de vues sur l’encadrement
    - De l’enseignement à l’encadrement
    - L’encadrement pédagogique
    - L’encadrement conseil
    - Vers une vision globalisante de l’encadrement
2. Les composantes de l’encadrement
    - Les « plans de support »
      cognitif, socio-affectif, motivationnel, métacognitif
    - Les « relations d’encadrement »
      information, évaluation, soutien, animation, accompagnement
3. Les intervenants qui encadrent
    - Les éducateurs
    - Les formateurs
    - Les tuteurs
    - Les intervenants dits « non-enseignants »
4. L’encadrement et les tuteurs à distance
    - Le tuteur-formateur en entreprise
    - Le tuteur-pair sur le campus
    - Le tuteur-orchestre à distance
    - Le tuteur médiateur

Chapitre 4 - Les phases de l’encadrement
1. Formation et cheminement personnel
2. Le temps de l’avant
    - La formation : un processus souhaité ou obligé
    - Le choix du domaine de formation
    - Les choix spécifiques
3. Le temps de l’action
    - Dynamique d’une formation bimodale
    - Dynamique d’une formation « tout en ligne »
4. Le temps du suivi
    - L’évaluation sommative. L’évaluation formative.
    - La mise en perspective des performances. Persévérance aux études

Chapitre 5 - L’Encadrement pédagogique
1. Planification pédagogique et encadrement
    - La transposition en ligne des cours prévus pour la classe
    - La planification des cours tout en ligne
    - Apparition des « tuteurs »
    - L’encadrement tutoral (modalités d’intervention, fonctions)
    - Le plan d’encadrement
2. L’encadrement comme accompagnement
    - Langage et développement selon Vygotski
    - La collectivisation du savoir
    - L’humanisation de la formation en ligne par les TICs
    - L’apprentissage collaboratif comme « conversation »
    - Étayage et dés-étayage
    - Rôle du modérateur
3. Le processus cognitif et l’encadrement
4. Processus cognitif de l’apprentissage

Chapitre 6 - Habiletés relationnelles pour l’encadrement
1. Les besoins relationnels en formation en ligne
2. Les habiletés relationnelles pour l’encadrement
    - Le feedback critique. L’empowerment. Le questionnement. L’écoute.
3. La « motivation » envers les cours en ligne
    - Motivations à suivre le cours, à persévérer dans le cours, à réussir le cours

Chapitre 7 - L’encadrement institutionnel
1. Le choix de l’institution
    -  L’éducation et le « marché »
    - L’éducation industrielle
    - Les institutions éducatives et leur image
    - Perceptions de la formation à distance
2. L’encadrement personnel et social
    - Les services d’information et d’orientation
    - Les services de soutien personnel
    - Les services d’intégration et de valorisation sociale
3. L’encadrement personnel et social de l’étudiant en ligne
    - Les services de formation en ligne des institutions traditionnelles
4. Une culture organisationnelle inadaptée

Conclusion
Bibliographie