ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Principes directeurs pour l'apprentissage mobile

Dans une étude publiée en 2013, l'UNESCO décrit les avantages spécifiques apportés par la technologie mobile au niveau éducatif. Les recommandations proposées visent à aider les décideurs à mieux comprendre en quoi consistent les apprentissages mobiles et comment exploiter ses potentialités pédagogiques pour promouvoir l’Éducation pour tous (EPT).

Comme le précise l'introduction des auteurs de l'étude, Mark West et Steve Vosloo, « l'UNESCO est convaincue que la technologie mobile peut permettre d’étendre et d’enrichir les possibilités éducatives des apprenants dans divers contextes ». La présente synthèse s'appuie sur la série des quatorze documents de travail déjà publiés et sur deux années environ de recherche.

Définir l'apprentissage mobile

L'apprentissage mobile  a pour but d'utiliser les différents appareils nomades, téléphones portables et tablettes tactiles en particulier, seuls ou combinés à d'autres technologies de l'information et de la communication (TIC). L'UNESCO décrit les appareils portables ainsi : « ils sont numériques, faciles à transporter, d'usage plus individuel qu'institutionnel, [...] permettent d'accéder à l'Internet, sont équipés d'applications multimédias et peuvent effectuer un grand nombre de tâches, notamment en matière de communication ». L'apprentissage revêt dans cette perspective des formes plurielles selon l'étude, aussi bien en classe que hors des murs des salles de cours : accès aux ressources éducatives, création de contenu, échanges d'informations. L'évolution régulière des technologies nomades, son omniprésence (3,2 milliards d'abonnés au téléphone portable dans le monde) et son taux croissant de pénétration dans les pays en voie de développement incitent l'UNESCO à souligner les avantages de la technologie mobile (couverture et équité des services éducatifs, personnalisation des apprentissages, flexibilité des usages, interactivité accrue, construction de communautés d'apprenants, apprentissages sur site, assistance aux personnes en situation de handicap, réduction des coûts...), celle-ci étant considérée non pas comme une « panacée éducative » mais comme un outil parmi d'autres de promotion de l'éducation.

Principes directeurs pour l'apprentissage mobile

Une série de 10 recommandations (à destination des États membres) accompagnées d'orientations sont présentées dans la présente étude :

  • Créer ou actualiser des politiques d'apprentissage mobile
  • Former les enseignants à promouvoir l'apprentissage grâce aux technologies mobiles
  • Apporter aux enseignants soutien et formation grâce aux technologies mobiles
  • Créer et optimiser le contenu éducatif pour les appareils portables
  • Assurer l'égalité des genres face à la technologie mobile
  • Développer et améliorer les options de connexion tout en garantissant l'équité
  • Élaborer des stratégies pour assurer à tous un accès égal
  • Promouvoir un usage sûr, responsable et sain des technologies mobiles
  • Utiliser la technologie mobile pour améliorer la communication et la gestion de l'éducation
  • Sensibiliser à l'apprentissage mobile par le plaidoyer, le leadership et le dialogue

Selon les auteurs, les « possibilités d'apprentissage offertes par les appareils portables sont impressionnantes  » et peuvent apporter «  une réponse novatrice et rentable à plusieurs besoins éducatifs pressants ».


Accéder à la publication en ligne : http://unesdoc.unesco.org/images/0021/002196/219661f.pdf

éduscol : Les apprentissages mobiles

UNESCO : Mobile Learning Resources

Mobile Learning Portal : http://www.mobilelearningportal.org/

Dossier TIC du Récit : http://www.recitus.qc.ca/mobilite