ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Les réseaux sociaux en 2013

État des lieux pour l'année 2013 des usages des réseaux sociaux numériques dans la vie quotidienne des Français à travers deux études : la 8ème édition de l'Observatoire des réseaux sociaux de l'Ifop et l'analyse des forces et des faiblesses des principales plateformes par Cyrille Frank via Médiaculture.

Les deux études (Observatoire des réseaux sociaux 2013 et Les réseaux sociaux : panorama, usages, perspectives, bonnes pratiques) soulignent la prégnance des outils de réseautage social dans la vie quotidienne des Français aussi bien dans leur sphère personnelle que professionnelle.

Le succès des réseaux sociaux numériques

Selon l'Ifop, Facebook, You Tube et Twitter continuent de dominer le palmarès de la notoriété des réseaux et média sociaux. Outre les trois géants américains, trois grandes familles semblent fortement progresser : les réseaux sociaux autour de l'image comme Instagram et Pinterest, les sites de streaming musicaux (Deezer, Spotify) ainsi que les réseaux sociaux professionnels (Linkedin, Viadeo). Les chiffres de comScore rapportés dans l'étude de Cyrille Frank indiquent que les réseaux sociaux comptent 1,3 milliards d'utilisateurs dans le monde. Au niveau hexagonal, 89% des internautes français sont inscrits sur un ou plusieurs de ces services; ils y consacrent 1 minute sur 3 au cours de leurs sessions de navigation en ligne. Si l'on se place au niveau du nombre de visites, Facebook, Skyrock, Twitter, Linkedin et Viadeo occupent les 5 premiers rangs. Le service de Mark Zuckerberg demeure le plus massivement consulté en France par le grand public (26 millions d'utilisateurs, 9 minutes sur 10 passées sur les réseaux sociaux étant consacrées au seul Facebook). 

La proportion d'internautes inscrits sur les réseaux sociaux ne cesse au final de progresser. Selon l'Ifop, 86% des Français interrogés déclarent avoir un compte sur au moins une de ces plateformes. Leur utilisation semble revêtir de plus en plus « un caractère passif » qui peut s'expliquer par la problématique de gestion des données personnelles en ligne, la présence trop importante de la publicité et la valeur d'usage des réseaux sociaux (moins de temps à y consacrer, besoin de vraies rencontres physiques). L'attachement aux outils de réseautage social reste profondément ancré dans notre société puisque seules 6% des personnes sondées envisageraient de se désinscrire de la totalité des services en question.

Internet mobile, visuel, à dimension humaine

Cyrille Frank indique que 7,3 % du trafic Internet s'effectue désormais depuis un appareil mobile, 78% des abonnés à Facebook opérant de cette manière (comScore, juin 2012). Cette évolution se ressent au niveau de l'équipement (progression des ventes des tablettes) et des usages internautiques (« explosion de la vidéo mobile », développement du blogging vidéo via Twitter Vine ou InstaVideo, recours aux applications de messagerie instantanée comme Snapchat, utilisation des services de microblogging tels que Tumblr). Par ailleurs, en matière de tendances, « la fragmentation croissante des usages » observée au niveau des comportements numériques des usagers du Web se traduit en ligne par l'ouverture de réseaux communautaires dédiés aux rencontres comme Badoo ou Attractive World et le développement de plateformes de réseautage social privées et restreintes telles que Yammer (réseau internet pour entreprises) ou Path (réseau personnel limité à 150 amis). 


Consulter l'enquête de l'Ifop en ligne (décembre 2013) : Observatoire des réseaux sociaux 2013, vague 8

Cyrille Frank, Médiaculture (juillet 2013) : Les réseaux sociaux : panorama, usages, perspectives, bonnes pratiques


Veille Éducation Numérique - publication du Centre de documentation de la DGESCO.
Abonnement : https://listes.education.fr/sympa/subscribe/veille-education-numerique
Fil RSS : http://eduscol.education.fr/veille-education-numerique/fil/rss.xml
Voir aussi les dossiers documentaires : http://eduscol.education.fr/numerique/dossier