ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.
Philosophie

La révolution informatique

Le n°141 du second trimestre 2015 des "Cahiers philosophiques" est consacré à la révolution informatique.

Que l’on retienne ou non le terme « révolution » pour évaluer les innombrables changements impliqués par l’apparition de l’informatique, il importe de prendre la mesure de la nouveauté de ce qui est en train d’advenir. La multiplication et la dissémination des machines informatiques, l’existence de l’Internet et les transformations sociales, politiques, esthétiques et cognitives qui y sont associées, l’émergence d’un « monde numérique » peuvent retenir l’attention d’une philosophie soucieuse du temps présent. Ce numéro des Cahiers philosophiques expose certaines questions et directions d’investigation qui sont un échantillon d’un vaste domaine en cours de constitution.

Au sommaire de ce numéro 141 :

  • Nathalie Chouchan, Éditorial , p. 3-6
  • Gilles Dowek, “Les origines de l’informatique”, p. 7-15
  • Maurice Nivat, “Ordre et informatique”, p. 16-26
  • Alexandre Monnin, “L’ingénierie philosophique de Rudolf Carnap : de l’IA au Web sémantique”, p. 27-53
  • Frédérique Vargoz et Emmanuel Guez, “Une histoire de l’ordinateur du point de vue de la théorie des média”, p. 55-67
  • Pierre Willaime et Alexandre Hocquet, “Wikipédia au prisme de l’épistémologie sociale et des études des sciences”, p. 68-86
  • Michel Volle, “Comprendre l’informatisation”, p. 87-103

Les introuvables des cahiers

Situations

  • « Comprendre le monde numérique : Entretien avec Paul Mathias », p. 130-138
  • Michel Feugère, “Les bases de données en archéologie : De la révolution informatique au changement de paradigme”, p. 139-147

Parutions

  • Maël Pégny, Note de lecture de Pierre-Éric Mounier-Kuhn L’informatique en France. De la Seconde Guerre mondiale au plan Calcul Paris, Presses de l’université Paris-Sorbonne, 2010, 720 p.
Site adaptatif

Site adaptatif
Ce site est consultable avec votre mobile ou votre tablette.

Utilisez la même URL que celle affichée actuellement.

Suivez éduscol !