ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.
Philosophie

#PhiloNum

Le Centre Pompidou organise la seconde édition de #PhiloNum du 16 au 20 janvier 2017. Cet événement gratuit (sur inscription des classes à l'adresse action-educative@centrepompidou.fr ) sera l’occasion d’aborder de nombreuses questions philosophiques adaptées aux programmes scolaires grâce à des workshops, des visites-tweet ou encore des rencontres-conférences avec des philosophes, écrivains et chercheurs. L’objectif est de détourner lors de cette semaine, l’utilisation et la pratique quotidienne par les élèves des nouvelles technologies.

 

Le dispositif singulier de #PhiloNum permettra ainsi aux élèves de découvrir autrement le nouvel accrochage des collections permanentes du musée national d’art moderne. Interactive, expérimentale et philosophique cette semaine sera proposée aux classes souhaitant activer cet outil pédagogique comme support aux cours vus en classe.

Cette semaine s’articulera autour de trois thèmes :
- Le lundi 16 janvier : Le réel et le virtuel
- Le jeudi 19 janvier : Le soi et l’identité numérique
- Le vendredi 20 janvier : Les réseaux et la communication

Chaque classe participera lors d’une journée à trois activités autour de la thématique :

  • Une visite des collections du Centre Pompidou ;
  • Un atelier de pratique artistique ;
  • Une conférence avec un philosophe. Chaque conférence sera retransmise en direct sur le site du Centre Pompidou par le lien https://www.centrepompidou.fr/cpv/live/PhiloNumCP afin que les élèves n’ayant pas pu se déplacer puissent suivre l’évènement ; il leur sera possible de poser des questions à l’intervenant par le biais de twitter ( https://twitter.com/PhilonumCP).

Pourquoi croiser philosophie et numérique dans un centre dédié à l'art moderne et contemporain ?

L’art, lieu où le monde se tourne vers lui-même dans une démarche à la fois réflexive et expérimentale, afin de le mettre à distance, de détourner et d’interroger la manière dont il est habité. Quoi de plus naturel alors que de se saisir du Net art dans le monde du tout numérique et de l’inscrire dans la filiation des grandes interrogations soulevées par les philosophes du XXème. Qu’est-ce que le réel ? Qui suis-je ? Qu’est-ce que communiquer ? Autant de questions philosophiques dont l’artiste se saisit pour les réinvestir à sa manière en aidant le spectateur à s’interroger sur leurs conceptions du monde.

Un dispositif unique d'une journée

Les classes sont accueillies au Centre Pompidou pour une journée de 9h30 à 15h30.

Durant la matinée, afin que les élèves appréhendent ces questions de manière innovante, il s’agira de partir des pratiques artistiques autour du numérique qu’ils découvriront en atelier : installations poético-numériques, œuvres collectives, expériences d’immersion etc. afin d’en interroger les ressorts philosophiques à l’occasion d’une visite thématique des collections permanentes.

L’après-midi, un philosophe viendra apporter son éclairage sur une des grandes questions abordées dans la matinée, ce qui sera aussi l’occasion d’une rencontre et d’une discussion avec les élèves.

Des thématiques en écho aux pratiques des élèves

Cette semaine exceptionnelle permettra d'aborder un questionnement articulé autour de trois thématiques : le réel et le virtuel, le soi et l’identité numérique, réseaux et communication abordées en cours et de faire émerger chez les élèves une réflexion sur leur pratique du numérique par le biais de l’art et de la philosophie.

  • Le réel et le virtuel (Lundi 16 janvier) : les images de synthèse et les expériences d’immersion qui existent en art et dans les jeux-vidéos sont-elles réelles ? Ne sont-elles pas plutôt des simulacres de réalité à l’image des ombres dans l’allégorie de la caverne de Platon ? Faut-il alors parler du virtuel comme d’une surréalité ou d’une nouvelle réalité ? Ne serait-il pas plus proche de l’imaginaire, semblable à une fiction ou à un songe ?

    Un extrait de la République de Platon sera distribué aux élèves.
  • Le soi et l’identité numérique (Jeudi 19 janvier) : De la décomposition analytique du portrait au collage dadaïste, de la photographie de mode au profil Facebook, qui est « je » ? Suis-je ce que je représente de moi ? L’identité numérique, aussi idéalisée soit-elle, influe-t-elle sur ce que je suis ? Doit-on alors parler de la fragilité extrême d’un moi exposé ou d’un excès de narcissisme ?

    Un extrait du texte Les relations à autrui chez l'enfant de Maurice Merleau-Ponty sera distribué en amont aux élèves.
  • Communication et réseaux (Vendredi 20 janvier) : Selon les termes de Sherry Turkle, le réseau multimédia nous projetterait dans un espace où nous sommes « seuls ensemble ». À l’instar de ce que nous vivons sur le net, sommes-nous seuls ou avec les autres quand nous créons une œuvre collective par mail ou sur une interface ? Le réseau favorise-il le partage et la coopération ou au contraire l’isolement et la dissémination ? Est-ce alors le signe qu’une nouvelle manière de vivre ensemble est à l’œuvre ?

    Un extrait du texte d'Hannah Arendt Vies politiques sera distribué en amont aux élèves.

Wokshop avec un artiste

Les élèves auront l'occasion de participer à un atelier avec les artistes numériques suivants :
 

BroyeuseBinaire-DavidGuez.png

 David Guez : Cet artiste s’intéresse dans son travail à ce que le numérique peut changer dans notre approche du monde, du temps, du matériel et de l’immatériel. Il a produit notamment 2067 permettant d’envoyer un email au futur. Avec la Broyeuse Binaire, il s’intéresse au langage informatique en traduisant des images ou des textes en code binaire imprimable. La question du matériel et de l’immatériel dans le numérique est alors posée.

 

PoieticGenerator-OlivierAuber.png

 Olivier Auber : Pionnier dans le net art, Olivier Auber a mis au point le Poïétic Generator en 1986. Son œuvre, encore active, permet de dessiner à plusieurs sur une même image en temps réel ; un signe figuratif n’étant possible que par la participation de plusieurs dessinateurs. Lorsqu’un participant abandonne la partie, son signe disparait et ne sera remplacé que par l’intervention d’un nouvel arrivant.

Breeze-Djeff.png

 Djeff : Djeff interroge la perception à travers 3 axes principaux : le game-play, la mobilité et les traces. Son installation interactive Breeze confronte le spectateur à son ombre, ses contours et son image. Fonctionnant comme une sorte de miroir digital et déformant, Breeze réagit aux mouvements de la personne lui faisant face et transforme son ombre en lumière et en mouvement.

Conférences-Rencontres

L’après-midi à 14h sera consacré à une conférence suivie d’un échange avec l’un des invités suivants :

  • LUNDI 16 JANVIER 2017, 14 h, autour de la thématique " Le réel et le virtuel"

François Soulages : Historien d’art et esthéticien, il a présidé le Collège Iconique avec Serge Tisseron de 2001 à 2012. Bien que spécialiste de photographie, il s’est intéressé aux problématiques philosophiques et esthétiques soulevées par l’arrivée du numérique en société et dans l’art. En 2011, il publie Dialogues sur l’art et la technologie : autour d’Edmond Couchot (L’Harmattan).

  • JEUDI 19 JANVIER 2017, 14h, autour de la thématique "Le soi et l'identité numérique"

Laurence Allard : Maître de conférence et enseignante-chercheuse, Laurence Allard a pour sujets les pratiques expressives digitales, les liens entre le mobile et la société ainsi que l’internet des objets et la socio-anthropologie des data. Elle a publié de nombreux ouvrages et articles sur le sujet, notamment l’ouvrage Mythologie du portable en 2010 (Cavalier Bleu).

  • VENDREDI 20 JANVIER 2017, 14 h, autour de la thématique "Réseaux et communication"

Dominique Cardon : Auteur des ouvrages La Démocratie internet. Promesses et limites (Seuil, 2010) et À quoi rêvent les algorithmes. Nos vies à l’heure des Big Data (Seuil, 2015), Dominique Cardon s’interroge sur l’impact du numérique sur les liens sociaux et la culture des individus. Internet, qu’il soit déclencheur des changements ou faisant partie intégrante de notre société actuelle est un des principaux sujets d’études de Dominique Cardon.

 

Site adaptatif

Site adaptatif
Ce site est consultable avec votre mobile ou votre tablette.

Utilisez la même URL que celle affichée actuellement.

Suivez éduscol !