Amanda

Affiche AmandaRéalisé par : Mikhaël Hers

Avec Vincent Lacoste, Isaure Multrier, Stacy Martin

Long-métrage : France

Genre : Drame

Durée : 1H47

Année de production : 2018

Distributeur : Pyramide Films

Synopsis

Paris, de nos jours. David, 24 ans, vit au présent. Il jongle entre différents petits boulots et recule, pour un temps encore, l'heure des choix plus engageants. Le cours tranquille des choses vole en éclats quand sa soeur aînée meurt brutalement. Il se retrouve alors en charge de sa nièce de 7 ans, Amanda.

Récompenses

Sites

Ressources techniques

Presse

Vidéos

- Le choix de Vincent Lacoste comme acteur principal

- Le choix de Isaure Multrier comme actrice principale

- Les contraintes d'un tournage avec une enfant

- Comment filmer à hauteur d'enfant ?

- L'expression "Elvis has left the building"

- Pourquoi la mère de David est-elle anglaise ?

- Pourquoi une dimension documentaire dans le film ?

- Rohmer a-t-il une influence sur le cinéma de M. Hers ?

- Quel est l'importance du tee-shirt jaune de Vincent Lacoste ?

- Comment rendre hommage à Paris ?

- Quelle est l'étape la plus satisfaisante lors du tournage d'un film ?

- Comment se sent-on à quelques jours de la sortie de son film ?

- Comment a été construite la scène de l'attentat ?

- Comment a été composée la musique du film ?

- Quel est la sens de la dernière phrase du film ?

- Comment filmer l'absence de Sandrine ?

- Quels conseils donner à un jeune réalisateur ?

- Que ressent-on à l'annonce de sa sélection pour le Prix Jean Renoir des lycéens ?

Dossiers à télécharger

Critiques d'élèves (catégorie critique libre : images)

  • Lycée Jean Prouvé, Nancy (académie de Nancy), une critique réalisée par Bastian

prouvé amanda1

  • Lycée Jean Prouvé, Nancy (académie de Nancy), une critique réalisée par Denis, Thomas et Yann

prouvé amanda2

  • Lycée Jean Prouvé, Nancy (académie de Nancy), une critique réalisée par Florian et Paul

prouvé amanda3

  • Lycée Jean Prouvé, Nancy (académie de Nancy), une critique réalisée par Geoffrey et Matteo

prouvé amanda4

  • Lycée Jean Prouvé, Nancy (académie de Nancy), une critique réalisée par Jeffrey et Lucas

prouvé amanda5

  • Lycée Jean Prouvé, Nancy (académie de Nancy), une critique réalisée par Loïc et Antoine

prouvé amanda6

  • Lycée Jean Prouvé, Nancy (académie de Nancy), une critique réalisée par Lucas

prouvé amanda7

  • Lycée Jean Prouvé, Nancy (académie de Nancy), une critique réalisée par Nathan

prouvé amanda8

  • Lycée Jean Prouvé, Nancy (académie de Nancy), une critique réalisée par Yann et Thomas

prouvé amanda9

Commentaires

2019/01/07 13:34 #2018-amanda-1
Lycée Pardailhan, Auch, académie de Toulouse
BLANQUI Giulia 202


Dans le cadre du prix Jean Renoir nous sommes allés au ciné-32 et nous avons regardé le film Amanda. C’est un film français sorti en 2018 et qui dure 107 minutes. Il a été réalisé par Mikael Hers. Les acteurs les plus présents dans ce film sont Vincent Lacoste (David) et Isaure Multrier (Amanda).
Ce film raconte l’histoire d’Amanda, une jeune fille de sept ans, et de son oncle David. Amanda était élevée par sa maman, mais celle-ci vient de mourir lors d’un attentat à Paris. Du jour au lendemain David l’oncle d’Amanda se retrouve à devoir s’occuper de sa nièce. Tout le long du film nous pouvons suivre la vie d’Amanda, de David et de quelques uns de ses amis. Ce film permet de découvrir comment peut se dérouler la vie d’une personne lorsqu’elle a vécu un attentat, et quelles peuvent être ses réactions et ses sentiments : la peur, l’état de choc, la difficulté de vivre, etc.
Malgré l’évènement de l’attentat, je trouve que la façon dont ce film est tourné est agréable. Par exemple lorsque David arrive au parc et découvre les gens après l’attentat, les plans sont éloignés des personnages et de ce fait la scène paraît moins choquante. A l’inverse, lorsque les personnes ont des émotions, les plans sont rapprochés de leurs visages et je trouve que cela permet de mieux comprendre ce qu’ils peuvent ressentir.
De plus j’ai bien aimé ce film pour son réalisme. Je trouve qu’il est intéressant de voir comment les gens se reconstruisent après avoir vécu des évènements aussi difficiles. Personnellement je trouve que ce film veut nous transmettre plusieurs émotions à travers les personnages. D’abord au début du film lorsque Amanda et sa mère dansent ensemble, elles sont heureuses et de bonne humeur, cela donne envie de l’être aussi, ou bien lorsqu’Amanda se met à pleurer pendant certains moments du film j’ai été émue par sa tristesse. Pour finir j’ai trouvé certains passages touchants comme celui où Amanda découvre que son oncle a enlevé certaines affaires de sa mère de la salle de bain et qu’elle ne comprend pas forcément pourquoi il le fait.
Enfin je pense que ce film peut être vu et apprécié par tout public (enfants comme adultes) car il transmet les émotions au spectateur sans montrer de scènes choquantes. C’est pourquoi je le recommande, ainsi que pour le jeu des acteurs et pour l’histoire qui est racontée.
2019/01/07 13:35 #2018-amanda-2
Lycée Pardailhan, Auch, académie de Toulouse
Zaupa Clara 202
Dans le cadre du Prix Jean Renoir auquel je participe avec ma classe, j’ai été voir le film Amanda de Mikhael Hers.
Ce film parle d’une enfant, Amanda interprétée par Isaure Multrier qui perd sa mère lors d’un attentat. Son oncle, joué par Vincent Lacoste la prend donc en charge, il était très proche de Sandrine, sa sœur, mère d’Amanda. Ce dernier a seulement vingt-quatre ans, il est encore jeune pour élever une petite fille seule. Il reçoit donc de l’aide de sa tante, sœur de son père défunt qui garde Amanda quasiment tous les soirs après l’école. La mère et l’oncle d’Amanda ont étés abandonnés par leur mère lorsqu’ils étaient jeunes, peu avant la mort de Sandrine, elle a voulu reprendre contact avec eux. Tous trois avaient donc prévu de se rendre à Londres chez cette dernière.
J’ai bien aimé ce film, je l’ai trouvé très intéressant. Tout d’abord, je trouve que les relations entretenues entre les personnages sont très fortes et belles. Premièrement entre Sandrine et son frère qui étaient très proches. On le voit dans un passage peu avant la mort de Sandrine, ils font tous deux une course de vélo, ce passage est filmé de manière à ce que l’on ressente la joie qu’ils ressentent à être ensemble. Deuxièmement, Amanda est très complice avec son oncle, même si elle lui reproche de ne pas assez jouer avec lui. Il l’amène quand même faire une promenade dans un parc, ils y font du tandem côte à côte, on voit Amanda heureuse.
Ensuite, ce film nous montre la réaction de chacun face à la perte d’un proche. Au début Amanda montre peu sa tristesse face au décès de sa mère tandis que son oncle lui se montre plus faible et ne cache pas ses émotions, il pleure devant Amanda. On dirait même que c’est plus Amanda qui est là pour son oncle que l’inverse. Puis, petit à petit, on voit Amanda qui commence à pleurer et angoisser la nuit, je pense qu’elle met du temps à accepter et réaliser la mort de sa mère. Un moment qui a attiré mon attention est lorsqu’elle découvre que son oncle a enlevé les affaires de sa mère dans la salle bain, Amanda s’énerve alors contre lui et lui dit que ce n’est pas chez lui. Cela montre bien qu’au fond, elle espère que sa mère revienne.
Enfin, j’ai trouvé ce film très intéressant car il parle d’un sujet actuel, les attentats. Ce film en montre bien la cruauté et les traumatismes qu’ils peuvent entraîner. Léna, la copine de l’oncle d’Amanda, a été blessée par balle au bras lors des attentats qui ont tué Sandrine. Tout au long du film, on la voit triste et qui se renferme sur elle-même, elle semble ne pas réussir à sortir la scène de l’attentat de sa tête. À un moment, elle marche dans la rue et on entend des bruits de pétards pour enfants. C’est alors que Léna se met à sursauter et on voit les larmes lui monter aux yeux, on voit bien qu’elle est traumatisée et vit dans la peur.
Pour conclure, je conseille fortement ce film aux plus de dix ans car je pense que cela peut choquer et faire peur aux enfants.