ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Compte-rendu 2006

I. Intervention de M. Roger, IGEN

M. Roger a présenté à la cellule TICE de l'inspection générale un rapport sur les TICE en sciences économiques et sociales. Il constate que les TICE sont utilisées dans la discipline en particulier pour le travail documentaire mais que cette utilisation pourrait se développer davantage. Actuellement, on peut distinguer deux profils d'enseignants, ceux qui ont intégré les TICE dans leurs cours et ceux qui ne s'en servent que, hors de la présence des élèves, soit pour préparer leur cours soit pour relever les notes. Il s'interroge sur une radicalisation et un écart croissant entre ces deux groupes. L'Inspection réfléchit à la place dans les protocoles d'inspection des professeurs par les IPR (guides d'observation des IPR en visite dans les lycées) de l'intégration de l'usage des TICE dans les pratiques pédagogiques.
Le groupe sciences économiques et sociales de l'inspection générale n'a pas d'objection à la publication de manuels en ligne sur les sites académiques, contrairement à d'autres groupes disciplinaires de l'inspection générale.
Il manque, dans la relation entre Éducnet et les sites académiques, un outil (portail) qui permettrait aux enseignants de connaître les ressources qui existent car trop souvent ils ignorent leur existence. Il rappelle que les blogs aussi sont soumis à validation s'ils sont publiés sur les sites des académies ou des lycées.

2. Le B2i (brevet informatique et Internet)

Marie-Christine Milot (SDTICE) rappelle que, selon la loi d'orientation, les TICE font partie du socle commun de connaissances. Le B2I valide ce socle commun informatique minimum attendu chez les élèves de collèges puis de lycée. L'évaluation B2I porte sur 5 domaines de compétence:
§ S'approprier un environnement informatique de travail
§ adopter une attitude responsable
§ créer, produire, traiter, exploiter des données
§ s'informer, se documenter
§ Communiquer, échanger.
A tout moment de l'année des élèves pourront déclarer posséder une compétence et demander la validation par un enseignant d'une discipline quelconque. Vers 2007, 2008, l'obtention du B2i pourrait devenir faire partie du baccalauréat.

3. Le C2i (IUFM)

En ce qui concerne le C2I niveau 2, 23 des 30 IUFM testent sa mise en place. Une réflexion est menée sur la certification des enseignants déjà en place (formation continue, validation des acquis).
A Poitiers : les formateurs et les tuteurs ont élaboré une grille et des modalités de validation, pendant 2 jours de formation. Deux outils sont en place : un ENT pour les stagiaires et les formateurs et un logiciel (GICII) qui permet d'organiser la validation des items. 4 cas : soit validation automatique (si envoi de document c'est que la compétence est maîtrisée), soit validation par acquis (participation au cours), soit par déclaratif (avec justificatifs), soit par probation (séquences effectuées déposées par exemple). Les PLC2 ont eu 3 jours de formation spécifique Tice.
A Strasbourg, le formateur valide les compétences proposées par les PLC2 sur une plate-forme en ligne . En cas de validation partielle du C2I, les items restant pourraient être acquis ultérieurement.
A Montpellier il y a un pôle de référent TICE par matière. Ils utilisent DocEos (plate-forme formation à distance), qui deviendra un onglet de l'ENT. Pour le moment, les formateurs IUFM se sont désintéressés des TICE et ils ont délégué toute validation au référent TICE (l'IANTE)

4. La lettre TIC EDU

Mme Milot présente la lettre TIC EDU SES : c'est une lettre électronique qui diffuse des informations sur les utilisations des TICE en SES au niveau national avec un ajout d'informations académiques. Elle a vocation à être diffusée sur liste automatique (pour toutes les adresses électroniques professionnelles).
En SES le premier numéro est paru en janvier 2006, le second en Mai 2006. Peu d'académies ont utilisé la messagerie, la moitié des académies ont publié cette lettre sur le site académique

5. Démonstrations de tableaux blancs interactifs

Le Tableau Numérique Interactif permet de projeter le contenu de l'ordinateur (comme avec un vidéoprojecteur) mais la surface de l'écran est interactive.ce qui permet d'écrire sur la surface de projection et de cliquer sur l' écran avec un un stylet. Cela permet une dynamique plus grande du collectif classe qu'avec un vidéoprojecteur. Les différents tableaux sont mémorisés et peuvent être revus au cours de la séquence en classe ou plus tard.

Intervention de Gilles BRAUN (SDTICE) sur les ressources

Dans le cadre de SCHENE des groupes de travail disciplinaires repèrent des besoins d'objets numériques propres à la discipline. Ces besoins recensés sont la base d'appels à propositions lancés vers des entreprises et d'autres structures telles les associations.
L'appel à propositions pour la classe de Première, n' a pas suscité de réponses en sciences économiques et sociales. Si aucun opérateur privé ne répond à l'appel à propositions, alors la SDTICE sollicitera des opérateurs publics pour l'éventuelle réalisation de la ressource dont le besoin a été signalé dans le cadre de SCHENE.

Des accords ont été conclus entre le Ministère de l'éducation et des partenaires tels que la 5 (le site.tv), l'INA, le Louvre, l'IGN et le BRGM pour donner accès à des ressources en ligne moyennant un abonnement du lycée à un prix
La procédure RIP qui donne un label pédagogique à des ressources se poursuit et devrait s'étendre aux logiciels libres et aux sites.

Pour mieux faire connaître les ressources TICE, alors que le corps professoral va se renouveler dans les années qui viennent, le ministère va distribuer aux professeurs nommés dans leur premier poste, une clé USB qui contient des ressources propres à la discipline (et non des ressources généralistes type logiciels de bureautique libre) dont des accès privilégiés (quasi gratuits) à certaines ressources payantes (journal Le Monde par exemple) mais aussi à des logiciels payants, dont le paiement serait assumé par le ministère. Trois disciplines expérimentent la formule, en septembre 2006 (Histoire géographie, Sciences et vie de la Terre et physique chimie). Toutes les disciplines seront touchées par l'opération d'ici juin 2007. La clé pourrait être ""rechargée" au bout d'un an (pour ce qui est des abonnements). Les IUFM et les formateurs ont déjà et auront encore accès à ces ressources payantes en ligne. Les IA-IPR seront les relais de cette dotation
Il y a peu d'avancées sur la notion d'exception pédagogique" : un amendement a été voté au Sénat prévoyant l'étendre le droit de citation aux documents non textuels contre compensation financière". Cela ne va pass forcément rendre l'accès aux ressources plus facile (quel niveau de compensation, payée par qui, à qui ?).

Enquête annuelle sur les activités et les moyens des IANTE

24 académies ont répondu à l'enquête
15 académies disposent d'une liste de diffusion
13 académies disposent de groupes de recherche .Les nouveaux projets concernent:
· A Lyon : les briques de savoirs en 2nde (vidéo, interview spécialistes) et TD excel à partir de données Insee. TD excel dans plusieurs autres académies
· Rouen : CDROM pour la mise en œuvre des Tice dans des stages en établissements : il comprend un pack de logiciels : dream2, enoncé05, framakey avec logiciels libres (open office, firefox, vlc). Il comprend aussi des exercices pour les élèves qui se servent de supports.
· Nantes : enquête sur pratiques Tice et SES et réalisation d'un CDROM de formation à l'utilisation de vidéos numériques avec des questions et différentes activités interactives réalisées avec Hotpotatoes)

Le montant moyen total attribué par chacune des 24 académies aux enseignants qui travaillent aux usages des TICE en SES (à l'IANTE au webmestre et aux membres des groupes académiques TICE SES) est de 4 HSA soit 140 HSE. Dans une académie aucun moyen n'est attribué, 5 académies disposent de moins de 60 HSE, 5 en ont 60 et 11 en ont plus de 60

Dans le cadre de la formation continue, le nombre total de jours de stages pour apprendre à utiliser des TICE en SES baisse par rapport à l'an dernier baisse 26 jours contre 30 jours l'année précédente et 78 il y a 4 ans. Il n'y pas de stage dans 12 académies . Les thèmes les plus fréquents des stages concernent les logiciels d'enquêtes. A Bordeaux, un stage a été organisé avec l'Insee.
Le nombre total de jours de formations aux TICE en SES en IUFM est stable 33 jours (37en 2005). L'équivalent de 5 jours de formation aux TICE en SES sont organisés par les IUFM de Aix Marseille et de Nantes. Une formation au C2i2 est organisée à Montpellier, Poitiers et à Strasbourg

Des exemples d'usages d'E.N.T.

Sur le site académique de Nancy-Metz il y aura bientôt une présentation Powerpoint de l'ENT "PRISME". Celui-ci comporte un module cahier de texte en ligne, mise à disposition de cours pour les élèves, ces derniers peuvant déposer des documents dans les espaces qui leur sont réservés. L'application "notes" en ligne est destiné aux professeurs elle permet de gérer les absences des élèves. Mais l'ENT déborde l'échelle de l'établissement avec des espaces de travail collaboratif à l'échelle académique.

Le lycée Ouvert de L'académie de Grenoble (LOG) est un dispositif mis en place dans l'académie depuis plus de cinq ans.
À l'origine, il a été conçu pour permettre une certaine continuité dans la scolarité des élèves skieurs. Puis le dispositif a été élargi à des publics à besoins spécifiques : sportifs de haut niveau (autres que skieurs), musiciens et artistes, élèves hospitalisés, élèves décrocheurs…
Ces publics ont des contraintes de temps et d'espace.
Le LOG est un dispositif pédagogique basé sur la communication entre trois types d'acteurs :
- les élèves (public cible)
- les professeurs tuteurs (chargés du suivi pédagogique des élèves)
- Les professeurs concepteurs (chargés de la production de ressources pédagogiques le plus interactives possibles, sous l'autorité des Inspecteurs d'académique - Inspecteur pédagogique régional).)
L'utilisation d'un environnement numérique de travail (ENT) facilite cette communication. Outil d'échange et de communication, il favorise l'encadrement par le professeur tuteur de l'élève. Il facilite aussi la relation entre les professeurs concepteurs qui conçoivent les ressources et les enseignants qui organisent auprès des élèves le suivi pédagogique.
L'ENT favorise également la complémentarité entre présentiel et non présentiel et maintient des relations de proximité entre les différents acteurs.
Le LOG s'adresse aujourd'hui à 300 élèves, répartis sur les trois niveaux de classe du lycée. Neuf disciplines sont concernées : mathématiques, histoire géographie, lettres, langues anciennes, philosophie, sciences de la vie et de la terre, anglais, allemand, sciences économiques et sociales
En SES, le travail a d'abord consistéà référencer l'ensemble des ressources interactives disponibles sur les sites académiques sur les trois niveaux de classe. Puis lorsque cela parait nécessaire, on accompagne ces ressources (que l'on combine parfois entre elles pour construire une séquence d'apprentissage) d'une fiche d'utilisation pédagogique. Enfin en complément, les professeurs concepteurs réalisent de nouvelles activités à l'instar de ce qui c'est fait pour l'enseignement de spécialité.
Le recensement des ressources est un travail qui se poursuit chaque année aidé par l'utilisation de la base de données Éducnet et parfois compliqué par des changements d'adresse des pages recensées.

Compte rendu de l'atelier  : les espaces réservés sur les sites académiques

Dans quelques académies, il y a déjà cette partie réservée à des professeurs abonnés:
Quelques arguments justifiant la mise en place d'espace réservé
L'accès réservé se justifie pour les documents suivants car ils sont uniquement destinés aux enseignants de sciences économiques et sociales :
o les informations institutionnelles
o résultats des enquêtes réalisés auprès des collègues
o travaux académiques sur l'évaluation : grilles de correction, résultats de corrections communes sur une même copie, recommandations de l'inspection…
Pour les corrigés des évaluations, des TD, des questionnaires sur le cours : débat car
o Certains pensent qu'il est préférable de les mettre en accès réservé : en effet cela évite que le travail des élèves se réduise à un " copié collé ".
o Cependant : les élèves peuvent trouver des corrections ailleurs
Quelques inconvénients :
L'espace réservé n'est pas accessible aux enseignants des autres académies.
Certains collègues de l'Académie risquent de ne jamais aller sur cet espace car il faut faire une démarche pour obtenir le code.
Quelques suggestions :
· L'espace réservé pourrait être un espace collaboratif :
o Echanges pour mettre au point un document avant de l'installer dans la partie visible
o Echanges entre correcteurs de copies de bac (expérimentation en cours à Nancy)
· Une liste de diffusion pourrait remplacer cet espace réservé. Le titre des documents diffusés par le biais de cette liste serait indiqué sur le site académique, ainsi, des professeurs de toutes les académies qui souhaiteraient avoir l'un ou l'autre de ces documents pourraient le demander au webmaître de l'académie concerné. La mise en place d'une liste de diffusion pose le problème de l'actualisation des adresses des collègues. Il semble nécessaire d'encourager les collègues à activer et à utiliser leur adresse mèl professionnelle.
· S'il y a une partie réservée, il semble souhaitable que cela ne soit pas visible afin de ne pas choquer les parents d'élèves et les élèves.
· Dans certaines académies, a été mis en place un espace élève, ce qui facilite l'accès des élèves au site. sur le site

Compte rendu de l'atelier sur les sites d'établissement en SES

La création de quelques pages concernant la pratique des SES dans chaque établissement permettrait de réactiver les acquis de certains stages TICE et inciterait les collègues à occuper l'espace, peu fréquenté, des sites d'établissement.
Nous pensons d'abord faire un état des lieux, dans chaque académie, pour recenser les sites qui présentent déjà une entrée SES.
Pour inciter au développement des pages SES sur les sites des lycées, nous préparons une série de trois pages types modifiables par les webmestres de chaque lycée ou par le collègue de SES compétent.
1° Présentation des SES (en général) et si possible dans l'établissement.
2° Liens spécifiques SES : le lien vers le site académique SES, le liens vers la carte des sites académiques et les liens utiles pour la pratique des SES (base éduscol, apprendre avec l'INSEE, les Cybermanuels , exercices en ligne etc.)
3° Liens vers des sites nécessaires aux sciences économiques et sociales (INSEE, les grandes institutions, la presse etc.)
La démarche prendrait toute sa dimension si l'Inspection la présentait comme nécessaire.
Cette présentation ne devrait pas être redondante avec les sites académiques, mais elle permettrait de publier les travaux d'élèves (enquêtes, visites d'entreprises, exercices réalisés par les élèves, ECJS, TPE). Le site académique signalerait, après accord des collègues concernés, les travaux particulièrement intéressants. On peut y mettre des récits de visites d'entreprises par exemple, d'activités type TPE, enquêtes, ECJS... Eventuellement des productions d'élèves validées par le professeur . A Grenoble, c'est le site des travaux d'élèves
La validation du contenu de ces rubriques SES sur les sites des lycées revient au proviseur de fait, avec recours à l'inspecteur si il y a un litige pédagogique.

Compte rendu de l'atelier sur la clé USB pour les nouveaux enseignants

4 types de ressources sont proposée en SES par l'atelier :

1. Accès privilégiés à des ressources payantes

§ Alternatives économiques
§ Actualité en revues (va disparaître partiellement)
§ Presto
§ DVD SCEREN "la France des 30 Glorieuses",
§ Des abonnements à tarifs privilégiés (Le monde, Ency Univ, KNE, CNS...),

2. Des ressources prêtes à l'emploi

§ Deux séquences sous toolbook de Dijon (avec le lien vers la page permettant d'accéder aux autres, ou aux séquences réactualisées).
§ Une séquence sous execo (=scius) (avec le lien...)
§ Deux séquences extraites d'éduscol "apprendre avec l'INSEE" (avec le lien...)
§ Deux exos type QCM interactifs (avec des liens vers des séquences semblables en lignes) accompagné des fichiers de travail (et du lien vers un mode d'emploi)
§ Lecture d'énoncés
§ Clueco 98 (sur le site de Poitiers, expliqué par Nancy
§ Des objets téléchargés (animations flash, représentation dynamique du marché par exemple).
§ Un diaporama (et les liens vers les pages...)
§ Une séquence autoformatrice du type de celles d'Isabelle Gautier (et les liens vers les pages...)
§ Une séquence sous tableur (et les liens vers les pages...)

3. Des pages de liens vers des ressources du type :

§ Mode d'emploi de logiciels (type hotpotatoes)
§ Éducnet
§ Manuels en ligne : Bordeaux, Brises, Limoges (déménagé sur un site d'établissement)
§ Aide pédagogique à l'usage de vidéos (films...). cf Nice, Aix (site et Iufm)

4. Des outils

§ Hotpotatoes et liens vers le site pour actualiser
§ Execo

Il restera à concevoir la page d'accueil et la navigation