CR réunion interlocuteurs académiques 2009

CR réunion interlocuteurs académiques 2009

Quels usages pédagogiques avec les ENT ?

Un exemple de travail sur Reims à l'âge industriel (lycée Jean Jaurès)

Dominique Mallaisy présente un travail à distance proposé à ses élèves en raison des réductions horaires et de la montée des effectifs en série scientifique à partir de documents d’archives. Il profite de ce que le lycée dispose d’un serveur qui héberge une plateforme « claroline » pour conduire un travail avec didapages (livre interactif) plutôt que de travailler en groupes de TD et salle informatique (lourdeur pour ce projet) et plutôt qu’avec un TD papier qui ferait perdre en qualité d’image et de traitement de l’information (zoom, détails, couleur, croquis simples, et accompagnement ou reprise en classe avec un TBI/TNI). Les élèves prennent des notes en classe où l’on prépare le sujet, se connectent depuis leur domicile à l’espace classe, complètent le livre interactif, créent un Pdf, déposent la production sur la plateforme dans le délai imparti.
 
S’il ne s’agit pas à proprement parler d’un ENT académique, cette plateforme comporte des outils pédagogique et de gestion qui sont susceptibles d’intégrer la solution académique qui sera retenu. Le principe est voisin : accès sécurisé, agendas ou cahier de texte en ligne, dépôt de documents, forum, conférence « online » et wiki…
 
On retrouve le souci de s’affranchir de contraintes matérielles autour d’un projet précis qui assure des conditions convenables de réalisation. Cela ne remplace en rien le travail effectué en classe, le guidage et la reprise. Ce n’est ni plus ni moins qu’un devoir maison à remettre sous forme numérique avec possibilité de reprise, d’amélioration et de mise à disposition à la classe.