Les informations de la Direction du numérique pour l'Éducation

Points d'actualité DNE A1 et A2 ; les chantiers en cours.

Point d'actualité DNE A1

Valérie Marcon, responsable des ressources numériques en sciences humaines et sociales, DNE A1. 

Le portail Éduthèque

L'histoire-géographie contribue largement au succès du portail Éduthèque.

Éduthèque c'est 88 000 inscrits et 12 000 comptes classe pour environ 38 000 ressources (décembre 2015). L'histoire-géographie contribue grandement aux scénarios pédagogiques du portail et aux consultations avec lesite.tv, Arte, Édugéo, Ina-Jalons. Actuellement Éduthèque c'est 23 partenaires dont le dernier arrivant, l'ECPAD.

Rappelons que sur le portail Éduscol existe un guide et un dossier présentant des exemples d’utilisation de ressources sur Éduthèque.

Perspectives
Le moteur de recherche dédié à la pédagogie est toujours en chantier. Un parcours M@gistère sera prochainement ouvert : il permettra la prise en main du portail Éduthèque (ouverture prévue : début mars 2016). Les IAN ont demandé que les ressources accessibles aux élèves (elles sont au nombre de 5) soient mieux identifiées à l'affichage.

Banque de ressources

Afin d'accompagner la réforme du collège le ministère est en train de finaliser un partenariat avec des éditeurs pour la mise en ligne d'une banque de données pour le cycle 3 et une autre pour le cycle 4. Ces banques de données seront accessibles aux élèves et aux enseignants. Ces derniers pourront constituer leurs propres dossiers documentaires. Le financement est prévu pour 3 ans et le lancement est programmé à la rentrée 2016.

Point d'actualité DNE A2

Pascale Montrol-Amouroux, cheffe du département du développement des usages et de la valorisation des pratiques, DNE A2 et Olivier Pingal, expert numérique éducatif histoire-géographie à la DNE A2.

Rappel : La Direction du numérique pour l’éducation et notamment la DNE A2 a en charge le développement des usages et la valorisation des pratiques liées au numérique.

Le portail national

Le portail national est très fréquenté mais doit évoluer : il fait partie des portails « première génération » (2011) et si l’augmentation des vues est constante, elle connaît un léger tassement. Les visiteurs arrivent généralement par rebond et un travail de valorisation de ce portail est donc à effectuer. La mise à jour est en cours dans plusieurs directions avec pour priorité davantage de didactique et de pédagogie : ressources et usages du numérique, une valorisation des scénarios TraAM systématique (mensuelle), ressources d’actualités lors d’un évènement (par exemple lors de la COP21). Enfin, cette mise à jour doit s’appuyer sur des initiatives académiques à signaler. 

Les ÉDU'Bases

L’histoire et la géographie sont parmi les disciplines qui produisent le plus de fiches pour les ÉDU’Bases. Avec l’arrivée des nouveaux programmes il faudra  en éliminer certaines. Le chantier en cours est celui de la centralisation de toutes les ÉDU’Bases en une seule, prévue prochainement.

La Lettre TIC'Édu

Comme pour la création d’un logo attaché à la fonction de IAN, la lettre TIC’Édu voit son logo transformé dans un souci d’uniformisation et de meilleure visibilité. Elle change de nom (les prochaines lettres seront des lettres Édu-Num) et s’adapte aussi sur le fond : apparition d’une rubrique lettres-histoire dédiée à l’enseignement professionnel, apparition de rubriques moins institutionnelles (exemple : tutoriels). La réflexion actuelle porte sur une dimension collaborative de cette lettre : par exemple un focus pourrait être fait lors de chaque parution sur une académie différente.

La valorisation des pratiques

La valorisation des pratiques continue avec des outils de communication : flux Rss de l’ÉDU’Base, fil twitter (les liens avec les comptes @Edu_num et @eduscol sont plus étroits), valorisation de scénarios qui se rapprochent d’une actualité via le portail national etc. La valorisation peut se faire dans les deux sens (national / académies ; académies / national). Le MOOC HG2 est ainsi un bel exemple de valorisation mutuelle : annoncé sur le portail national, il a permis  une forte augmentation des abonnés à la lettre TIC’Édu car l’une des premières tâches du MOOC consistait à s’abonner à la lettre.