Les jeux sérieux

 

Présentation de jeux sérieux sur la LGV / SEA

Jean-Luc Pénichou et Eric Prud’homme (académie de Poitiers)

 Le chantier de la LGV est énorme (8 milliards d’€ et 4 500 emplois au plus fort du chantier). L’occasion a été saisie d’en profiter pour proposer des ressources pédagogiques avec un double objectif pour l’Éducation Nationale (encourager de nouvelles pratiques au travers du numérique) et pour les partenaires économiques (faire découvrir leurs métiers et leur secteur d’activité).

Le projet vise à produire des séquences pédagogiques et des jeux sérieux avec un cahier des charges dicté par les contraintes liées à l’usage en classe : utilisable en classe, ludique, prise en main facile, apport d’informations, donner une image simplifiée mais réelle de la LGV et l’entreprise constructrice ; analyse des résultats avec les élèves.

À terme 5 jeux sont prévus : jeu 1 (aménagement du territoire : trouver des compromis entres les acteurs concernés par la LGV) ; jeu 2 (sur la biodiversité) ; jeu 3 (relief et ouvrages ; trouver le tracé de la LGV) ; jeu 4 (les métiers de la construction d’une LGV) ; jeu 5 (mission chef de chantier, piloter un chantier sur une portion de voie).

Présentation du jeu « Des territoires, une voie » (Version PC et tablette)

http://lgv.asco-tp.fr/spip.php?article35

Jeu de tracé de la LGV sur un plateau réactif 3D, on trouve les différents acteurs de la ligne. Le jeu consiste à déplacer la ligne à la souris ce qui fait réagir les acteurs et modifie leur réaction (de très satisfait à très en colère). Chaque modification de tracé a aussi un impact sur le coût de construction et la durée prévisible du chantier. Certains acteurs ont un droit de véto (mais pas tous) ce quo oblige à entamer le dialogue avec certains d’entre-eux pour trouver une solution.

Le jeu existe pour le niveau collège ou lycée ; il est jouable en une trentaine de minutes ; il est possible, en fin de partie, d’afficher toutes les réactions des acteurs afin de faire une capture de l’écran. En mode professeur il est possible de paramétrer quelques éléments.

Actualité portail national histoire-géographie :

http://eduscol.education.fr/histoire-geographie/actualites/actualites/article/des-jeux-serieux-autour-de-la-lgv-sud-europe-atlantique.html

 

Présentation du projet e-education Scola

Anne Wix (chargée de mission à la Délégation académique au numérique éducatif dans l’académie d’Aix-Marseille) et Stéphane Dadet (porteur du projet au sein de la société ARIES)

 Projet plateforme SCOLA : Système de Communication Ouvert et Ludique pour les Apprentissages. Il s’agit de mettre en place une plateforme multi supports accessible à la maison comme à l’école hébergeant des jeux sérieux, des systèmes d’information et d’évaluation ainsi qu’une chat room. Le projet est porté par des partenaires publics (des enseignants : histoire, lettres, mathématiques ; des laboratoires de recherche) et privés (entreprises, data center).

 Le premier jeu est centré sur l’histoire des mathématiques et se déroule dans Alexandrie reconstituée en 3D. Ce jeu même différents domaines comme les mathématiques, des aspects culturels et historiques, la maîtrise de la langue… Plusieurs époques seront disponibles, pour le moment uniquement l’Antiquité et la Renaissance.

Le système d’information de la plateforme peut être enrichi par l’enseignant ; il existe un module d’évaluation qui permet de retracer le parcours de l’élève sur l’ensemble de la plateforme (entièrement paramétrable par l’enseignant) ; la chat room permet de dialoguer avec tous les connectés (discussion entre pairs).

 

Une exploitation pédagogique du jeu Écoville

Pascal Mériaux (IATICE de l’académie de Lyon)

 Écoville est un jeu crée en 2005 par l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). Déjà ancien, ce jeu ne fonctionne pas sur tablette. Il s’agit de s’engager dans l’aménagement d’un territoire qui va voir sa population augmenter à cause de l’arrivée d’une gare. Plusieurs paramètres sont à surveiller : le budget, la population, la gestion de l’énergie, des déchets, le niveau de gaz à effet de serre…

 

Ce jeu a été utilisé sur deux séances d’accompagnement personnalisé en seconde : réinvestissement des contenus du cours, création de croquis, réflexion sur la simulation (accès possible aux données utilisées pour le jeu). Les élèves doivent proposer un projet de développement de la ville dans une logique de développement durable. Le cahier des charges propose des étapes basées sur des objectifs démographiques et d’équipement. L’enseignant a ajouté un PLU (Plan locale d’urbanisme) qui introduit des contraintes supplémentaires et une ouverture sur la réalité qui permet d’anticiper sur l’exploitation pédagogique.

Présentation de Pascal Mériaux et documents complémentaires (PLU etc....) sur Écoville en ligne sur le site de l’académie de Lyon :

http://www2.ac-lyon.fr/enseigne/histoire/spip.php?article1018#1018