À propos des lithothèques

La question de l'expertise scientifique et pédagogique des pages publiées sur les lithothèques est débattue. Des solutions diverses sont trouvées pour établir des liens avec les universitaires et chercheurs.

Un outil à Montpellier

Un outil pour présenter la localisation d'une station

Une technologie permet d'enregistrer les coordonnées de l'affleurement puis de les voir sur google earth et google map. Réalisé dans l'académie de Montpellier, il peut être adapté par les autres lithothèques. C'est une aide pour les auteurs de parcours géologiques.

À Montpellier

La lithothèque de Languedoc-Roussillon est une plate forme de mutualisation mise en place pour échanger (11 membres dont un universitaire). Travaux mis en attente avant mise en ligne après validation par l'universitaire (convention entre le rectorat et l'université).

À Reims

Comment utiliser la lithothèque avec les élèves par rapport à un travail de terrain ?

Un groupe de travail a réfléchi sur les usages pédagogiques de la lithothèque de Champagne-Ardennesdans le cadre de la classe de terrain avec les élèves. Deux journées successives de formations  :

  • la première : une sortie sur le terrain avec récolte de données (situation de sortie sur le terrain avec les élèves),
  • la deuxième : un travail au labo en relation avec la lithothèque.

Quelles stratégies de classe avant et après la sortie ?
Ce premier groupe a travaillé  dans le massif primaire Ardennais. Le même type de travail doit avoir lieu en Haute-Marne.

La lithothèque de Reims

À Aix-Marseille et Nice

La lithothèque PACA travaille avec le CEFEG (Centre de formation des enseignants à l'enseignement de la géologie).

À Toulouse

La Géolthèque de Midi -Pyrénées est organisée sur un modèle voisin des lithothèques.