La politique TICE au niveau national

Présentation des actions de la SDTICE

par Patrick DAVID du programme Usages de la SDTICE.

- Le site Éduscol
- L’ EDU’Base de Technologie
- La Lettre TIC
- Le DVD "Les TIC en classe de la maternelle au lycée »
- Les produits RIP
- Le 4ème appel à propositions SCHENE
- Le Sialle

 

Présentation du projet « une clé pour démarrer»

par Jean-Michel VITE du programme Ressources numériques de la Sdtice.

Cette opération qui a débuté en 2007, concernait les Sciences physiques, les SVT et l’Histoire-Géographie pour le second degré et quelques départements pour le premier degré. Ils’agissait de proposer un ensemble de ressources numériques, disciplinaires et transversales, sélectionnées en étroite collaboration avec l'inspection générale pour leur pertinence et leur simplicité, afin de permettre aux enseignants débutants de développer plus facilement des pratiques TICE.

Les remontées très positives de cette expérience ont conduit le Ministère à généraliser cette opération à l’ensemble du territoire pour le premier degré et à l’ensemble des disciplines pour le second degré, dés le 4ème trimestre 2008.

Ces Clés USB ont une capacité de 2Go dont 1,5Go restent disponible pour l’utilisateur, se mettent à jour à chaque connexion, ce qui permet d'avoir toujours la dernière version des ressources proposées. 

 

Présentation du projet ENT

par Jean-Michel LECLERCQ du programme Infrastructures et services de la SDTICE.

Le Ministère favorise le déploiement de vrais ENT ou "bureaux virtuels" qui doivent proposer un ensemble homogène de services numériques : travail collaboratif, vie scolaire, mise à disposition et gestion de ressources numériques, communication avec les parents etc. Ces "bureaux virtuels" doivent permettre aux utilisateurs de se concentrer sur les apports des TIC, à leur enseignement et à l’organisation de leur établissement, sans se soucier de l’aspect technique.

A l’heure actuelle 23 projets d’ENT, reposant sur différentes plate formes, sont en expérimentation sur l’ensemble du territoire. Même si une homogénéisation est souhaitable, le Ministère ne propose pas un ENT national mais un référentiel qui s’appuie sur le SDET (Schéma directeur des espaces numériques de travail).

La mise en œuvre d’un ENT se fait à l’échelle académique (voire départementale) en partenariat avec les collectivités (Régions ou Conseils généraux) qui financent le projet, l’académie se chargeant d’assurer l’accompagnement des usages dans les établissements.

Les observations des différents projets en cours permettent de dire que le succès de la mise en place d’un ENT repose sur des conditions techniques et pédagogiques, et que la formation et l’accompagnement des enseignants doit s’étaler sur plusieurs années pour que la réussite soit réelle et durable. C’est pourquoi il souhaitable que les partenariats soient contractualisés sur plusieurs années afin de d’assurer la stabilité du projet.

http://www.la-lettre-ent.com/02_ENT_college_methodes_pedagogiques_renouvelees.php#MiddlePage